Jojakin libéré

Jojakin libéré

"Évil-Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le fit sortir de prison. Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone. Il lui fit changer ses vêtements de prison, et Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie. Le roi de Babylone pourvut constamment à son entretien journalier jusqu'au jour de sa mort, tout le temps de sa vie." (Jér. 52.31-34)

Jojakin, ce jeune roi de 18 ans, après seulement trois mois de règne, va connaître trente-sept années de captivité. Sa dignité lui sera rendue en sept étapes. C'est une belle illustration de notre libération par Jésus-Christ :

1/- RESTAURATION

Évil Merodac releva la tête… , v. 31 (Le prisonnier redevient roi) : "...vous êtes une race élue, un sacerdoce royal..." (1 Pi. 2.9) ; "… qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père…" (Apoc. 1.5)

2/- LIBÉRATION

Il le fit sortir de prison, v. 31 (Plus de chaînes) : "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira" (Jn. 8.32) ; "C'est pour la liberté que Christ vous a affranchis..." (Gal. 5.1) ; "Le péché n'aura plus de pouvoir sur vous..." (Rom. 6.14)

3/- CONSOLATION

Il lui parla avec bonté, v. 32 (Manifestation d'amour vrai) : "Dieu est amour..." (1 Jn. 4.7-10, 19) ; "Car Dieu a tant aimé le monde…" (Jn. 3.16)

4/- ÉLÉVATION

Il mit son trône au-dessus des trônes des rois, v. 32 (Restitution bien au-delà de ce qu'il avait perdu) : "Il nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes" (Éph. 2.6)

5/- TRANSFORMATION

Il lui fit changer ses vêtements de prison, v. 33 (Nouvelle gare-robe) : "... Vêtements du salut...robe de la justice..." (És. 61.10, Darby) ; "... Fin lin = œuvres justes des saints" (Apoc. 19.8)

6/- INVITATION

Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie, v. 33 (Nourriture assurée) : "Vous mangerez ce qui est bon..." (És. 55.1-3) ; "... Je souperai avec lui..." (Apoc. 3.20)

7/- PRÉSERVATION

Le roi de Babylone pourvut constamment à son entretien journalier, v. 34 (Plus de soucis pour l'avenir) : "Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins..." (Phil. 4.19)

On raconte qu' au quatorzième siècle, en Angleterre, sous le règne de Édouard 1er et Isabelle de France, Lord Mortimer s'évada de la Tour de Londres. Mais son oncle, qui vivait dans la même cellule, ne voulut pas le suivre, préférant sa vie de prisonnier. Ami, ne sois pas aussi fou. Accepte la vraie liberté en Jésus !

"Si donc le Fils (Jésus) vous affranchit, vous serez réellement libres" (Jn. 8.36)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire