Journal Intime d'Eté (9)

Journal Intime d'Eté (9)

Cher Journal,

 

Aha... tu pensais peut-être que tu en avais fini avec moi, einh ?! Je t'assure que tu ne regretteras pas ce dernier épisode. J'aimerais partager avec toi un sujet : les jeunes.

 

Tu sais, Journal, nous les adultes, nous parlons souvent des jeunes d'une façon négative. C'est vrai qu'il existe de nombreux jeunes désemparés, perdus, troublés et surtout – selon moi – en colère. Et tout cela se traduit bien sûr en incivilités, de plus en plus graves au fil du temps. Tu sais aussi, comme moi, ce dont ces jeunes ont besoin, et qu'il n'y a qu'un seul chemin pour apaiser leur coeur qui cherche et cherche encore, malheureusement aux mauvais endroits. Oui, mon ami, nous devons prier quotidiennement pour ces âmes perdues.

 

Mais, aujourd'hui, je veux parler d'autres jeunes : de ceux qui ont eu une idée géniale, qui l'ont préparée et aussi de ceux qui ont assisté au Top Coding Party. Tu vas certainement me demander : 'C'est quoi un Coding Party ?' Je ne suis pas du tout la bonne personne à qui on doit poser une telle question ; la technologie en matière de communication a tellement changé, tout autant que les mots qu'on utilise aujourd'hui. Internet n'existait pas quand j'étais jeune et le mot 'code' avait d'autres significations. Je vais quand même essayer de t'expliquer ce que moi, qui suis née le siècle dernier, j'ai compris.

 

Le Top Coding Party, c'était un challenge lancé par quelques jeunes du Top à l'ensemble des web-designers et web-programmeurs chrétiens, partout dans le monde francophone. En fin de compte, il y avait une trentaine de jeunes qui ont passé une fin de semaine au local du Top en France et une trentaine d'autres qui ont participé via le net, en Afrique, en Océanie, aux Antilles et au Canada. Le but du 'Party', c'était de créer un réseau de geeks qui apprennent à se connaître et à s'investir, avec leurs talents, dans toutes sortes d'oeuvres pour la gloire de Dieu ; des jeunes qui se rendent compte que 'le grand designer de l'univers' les aimait et désirait utiliser les talents qu'Il leur avait donnés pour Le servir et contribuer à amener des personnes à la liberté ou à édifier, exhorter les chrétiens dans leur marche avec Lui.

 

La Parole dit que la force est la parure des jeunes gens, et ils en ont eu bien besoin : ils n'ont quasiment pas dormi pendant 48 heures ! J'ai eu la joie de côtoyer un certain nombre d'entre eux, et je les ai trouvés si beaux, si investis dans leurs projets, si frais et enthousiastes. C'était magnifique !

 

Figure-toi, Cher ami, que j'ai eu l'immense privilège – et c'en était vraiment un – de m'occuper de leurs repas pendant tout le week-end. Je me suis régalée ! Enfin, même si la Parole nous dit combien sont beaux les pieds de ceux qui sont sur les montagnes, moi je peux ajouter que les pieds de ceux qui viennent dans la cuisine le sont aussi !

 

Merci, mon Dieu pour cette belle jeunesse.

 

God bless you all. Bonne rentrée et à bientôt !

 

Love,

 

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires