C'est l'été, ne me dites plus comment m'habiller !

C'est l'été, ne me dites plus comment m'habiller !

Forte chaleur, journées ensoleillées, c’est parti pour sortir les beaux vêtements colorés de l'été. Mais comment profiter des fortes températures avec des habits légers et confortables sans tomber dans la vulgarité ou la négligence ?

On m’a trop souvent maternée sur mes choix vestimentaires, indiqué ce que je devais porter ou ne pas porter. Même si à l’époque je n’étais pas consciente que la manière de me vêtir n’honorait pas mon corps, j’ai tout de même fait confiance à ces personnes.

Dieu nous a donné le discernement pour faire les bons choix, mais tout dépend de notre proximité avec le Seigneur. Nous grandissons, nous apprenons de nos erreurs. Cela nous aide peu à peu à reconnaître la voix de Dieu et discerner ce qui lui plaît.

Maintenant, posez-vous la bonne question, quelles sont vos motivations ? En d’autres termes, quelle est votre source d’inspiration lorsque vous sélectionnez un habit ?

S'habiller pour attirer...

Je comprends que nos premiers pas avec le Seigneur étaient, pour grand nombre d’entre nous, progressifs. Parfois même, nous avons pris du temps à déraciner en nous, tous les codes que la société nous a inculqués, depuis notre enfance. Par exemple, pendant mon adolescence j’ai grandi avec l’idée qu’une dame était attirante avec des habits courts et surtout moulants. Le marketing publicitaire ne cesse d’hypersexualiser les femmes. J’ai eu l’impression qu’il fallait être « sexy » (oh ce terme m’agace tellement) pour être une « vraie » femme séduisante selon le monde. Après avoir eu une rencontre sérieuse avec Dieu, ma perception a radicalement changé.

Aujourd’hui, la seule personne que je veux attirer est Jésus.

Je ne cherche plus à être une « bombe » comme le disent grossièrement certains individus, mais être élégante et « stylée ». Je m’exprime à travers mes vêtements. Je communique mon authenticité et ma simplicité. J’aime prendre soin de moi et me sentir créative à travers le choix de chaque pièce. Néanmoins, cela n’avait pas toujours été le cas. C’est pourquoi je ne porte aucun jugement aux frères et sœurs qui sembleraient s’habiller de manière inappropriée.

Avoir le discernement

Lors de ma première année dans le Seigneur, je m’étais imposé un code vestimentaire strict, sobre et insipide. Je m’étais accoutrée d’un déguisement et j’endossais le rôle d’un personnage fastidieux qui ne me ressemblait pas. Pour être acceptée des autres chrétiens, je m’étais mis une pression, car je désirais ressembler à une femme irréprochable vestimentairement parlant.  Mais cela n’a pas duré longtemps, comme dit l’expression séculière, « chasser le naturel et il revient au galop ». Quelques mois après, les anciens pantalons serrés et les robes décolletées sont revenus dans ma penderie. Je ne pouvais plus faire semblant. 

D’ailleurs, je me souviens d’une expérience qui m’avait  perturbée. J’étais invitée dans une église pour une conférence. Lorsque je suis entrée, les dames de l’accueil ont mis autour de ma taille un pagne africain, en insinuant que mon pantalon était trop moulant et que cela pouvait déstabiliser les frères dans l’assemblée. Ce jour-là, je me suis sentie terriblement humiliée et méprisée. J’étais troublée et je culpabilisais. 

Je n’écoutais même plus le message du pasteur. Je repasse sans cesse la scène dans mon esprit. Pensez-vous que cela aurait pu être fait autrement ? Pourquoi me stigmatiser de cette manière ?

Je ne pense pas que nous devons imposer à qui que ce soit une manière de se vêtir. Parfois, certaines personnes peuvent être blessantes dans leur façon de communiquer leur désaccord. Je ne pense pas non plus que nous devons en faire un débat et mépriser ceux et celles qui ont laissé les publicistes de ce monde les affubler de tissus déshonorants leur corps. Mais c’était mon cas. Victime de mon ignorance, je suivais la mode sans discernement. Maintenant, j’ai pris conscience de l’importance du choix vestimentaire, car plus je m’approche de Dieu, plus je m’imprègne de ses valeurs et plus je ressemble à Jésus.

Oui, ma garde-robe a changé, mais pas grâce à ceux qui me calomniaient.

Ne vous laissez pas enfermer dans le regard de l'autre 

Oui Dieu regarde au cœur, et c’est rassurant ! On peut porter nos beaux habits du dimanche, mais cela ne fait pas de nous une personne pieuse pour autant. l’Éternel n’est pas impressionné par nos vêtements. Il recherche des enfants qui aiment ses principes et qui Lui sont attachés. Néanmoins, nous sommes des passagers temporaires sur cette terre et cohabitons avec des hommes qui portent une extrême importance à l’apparence. Nous ne pouvons pas nous négliger en public. Mes parents m’avertissaient souvent de faire attention à mes choix, car lorsque je sors, je représente la famille. Je pense que nous devons avoir ce même état d’esprit envers Christ. Lorsque nous sommes au travail, avec notre entourage ou parlant à des inconnus, nous représentons Jésus.

Un bon style vestimentaire a un impact auprès des gens qui nous côtoient. 

Libre à vous de sélectionner ce qui vous convient. Ce sujet peut être clivant dans le corps de Christ et susciter des querelles. Mais retenons, avant tout, que le plus important est notre sanctification, notre marche avec Christ, notre cœur… 

«L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur.» 
(1 Samuel 16.7)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires
  • chamardgeorges Il y a 1 mois

    La vraie liberté consiste à savoir renoncer à cette liberté si elle est une occasion de chute .Dans une époque où l'individualisme est devenu frénétique voir fanatique ,il serait bon d'être prudent !
  • franklinadarkwah.yiad0m Il y a 1 mois, 1 semaine

    On dit souvent que L'HABIT NE FAIT PAS LE MOINE ou NE JUGEZ PAS LE LIVRE PAR SA COUVERTURE. L'habit doit refléter notre être, notre personne mais une personne qui ne d'habit pas de manière approprié à nos yeux ne veut pas dire qu'il/elle ne connais pas le Seigneur JÉSUS CHRIST ou qu'il /elle n'a aucune relation avec LUI. Comme l'a si bien référé Julie, 1 Samuel 16:7 résume très bien cela. Arrêtons de jugez par de simples tissus qui nous habits car nous ne connaissons l'antécédent de la personne et son intimité personne avec DIEU. Demeurez béni en JÉSUS CHRIST et merci Julie pour cette exhortation
  • Carmen Liboiron Il y a 1 mois, 2 semaines

    Oui ,bien discerner.....A l’église l’assemblée ,nous sommes en présence de Notre Roi . Respectons le ....... ainsi que le protocole
  • Afficher tous les 7 commentaires