Être la « bonne personne »…

Être la « bonne personne »…

Quel est récemment votre livre de chevet ? Avez-vous entamé un bouquin qui vous pousse à vous dépasser et à sortir de votre zone de confort ? Quelle œuvre littéraire vous met au défi ?

En ce moment, avant de m’endormir, je lis le livre « Les filles, préparons-nous au mariage » d’Élodie Gaillard. Le passage suivant a attiré mon attention :

« Ne disons plus seulement : je vais trouver la bonne personne, mais mettons notre célibat à profit, afin de devenir la bonne personne ».

Même si cette phrase s’adresse aux femmes😍, je pense que les hommes devraient également suivre ce conseil.

Alors je me suis posé la question : comment arriver à être « la bonne personne » ?

"Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; C'est une grâce qu'il obtient de l'Eternel."  Proverbes 18.22

  1. Le célibat, une saison de préparation

 Quand on me demandait à répétition, quand est-ce que j’allais me marier🤔, je répondais : « bientôt ».

Pour les personnes qui désirent se marier prochainement, sachez que le mot bientôt est l’un des adverbes les plus incertains, puisqu’aucune date n’est fixée. Alors que devez-vous faire durant l’attente ? Restez hypnotisé par le désir de rencontrer l’être aimé ? Je ne crois pas. L’inactivité est destructrice. Attendre sans agir est un poison pour l’âme. Oui, je l’ai souvent répété, si Dieu a mis en vous la volonté de fonder une famille, c’est qu’il connaît mieux que vous le temps opportun. Étant consciente de cette promesse, j’ai décidé de me retrousser les manches, et de me mettre au travail. Évidemment, apprendre à se connaître, se reconstruire, bâtir ses valeurs et marcher par conviction est un dur labeur. Toutefois, le salaire de ce travail est glorieux.

Depuis quelques mois, j’ai commencé à semer dans ma vie. J’apprends de nouvelles langues, je m’instruis, je me cultive… Je nourris mon intellect. Je prends soin de mon âme avec les saintes Écritures, la louange et la prière. Je respecte le temple de Dieu qui est mon corps en faisant régulièrement de l’exercice physique et en ayant une alimentation équilibrée. J’ai drastiquement renoncé à toutes les choses néfastes qui font la guerre à mon âme et mon corps. Je me suis éloignée des mauvaises compagnies, j’ai évité les médisances, je me suis détachée de la surconsommation des réseaux sociaux et j’ai renoncé à la gloutonnerie. Est-ce suffisant ? Non, je ne pense pas. Il y a tant de choses à entreprendre, mais ce n’est pas une excuse pour ne rien faire. Il faut commencer quelque part.

Si j’aspire à un changement, il est évident que je dois adopter une nouvelle approche et persévérer.
  1. Il est temps de me rendre disponible

 Devinez quoi ? Je suis prête à sortir de ma grotte. Ah, oui il était temps 🙂🤗! On m’a dit un jour : « Julie, tu crois qu’un homme va frapper à ta porte et te dire c’est moi ! Je suis ton futur mari ». J’ai été tentée de répondre : « oui, et pourquoi pas ?! Avec Dieu, tout est possible ». Mais j’ai ressenti que ce reproche déguisé en plaisanterie était pertinent. Comment voulez-vous que mon bien-aimé (que j’appelle mon prince) me trouve, si je demeure cachée. Détrompez-vous, il est hors de question que je parte à la chasse. Mais je ne suis pas contre d’être un peu plus exposée et d’ouvrir mes yeux. De même, j’ai décidé d’être moins sauvage en ne repoussant plus chaque invitation. Néanmoins, je reste sensible au Saint-Esprit pour me diriger. Seul Dieu connaît réellement les cœurs💙. Je fais entièrement confiance à l’Éternel dans le choix de mon partenaire. Je l’avoue, je ne prie pas régulièrement pour mon époux. Cependant, l’une de mes supplications est de ressembler à Christ sans aucune retenue. Je veux être cette femme vertueuse, cette épouse qui aime tendrement et sans condition. Je désire être lente à la colère et je souhaite être remplie de bonté. Je veux faire preuve de mansuétude et être connue pour ma douceur. 

  1. « Qui cherche à plaire à tous ne doit plaire à personne »

 Avoir une arène de prétendants ne m’intéresse pas. Même si je ne fais pas l’unanimité dans le cœur de certains hommes, cela ne m’importe pas. Je veux vivre ma vie dans la plénitude du Saint-Esprit. Je cherche tout d’abord à savoir ce que Dieu dit de moi. Les déceptions vécues ont confirmé cette évidence qu’on ne peut pas plaire à tout le monde😉. J’ai connu au fil des années des hommes qui ne supportaient pas ma personnalité. Leur frustration était masquée par un mépris. J’ai refusé de prétendre être une autre personne pour flatter leur égo. J’ai très vite compris que mes standards les effrayaient. Cela était très réconfortant, car c’était pour moi une confirmation : je n’étais pas la « bonne personne ».

N’attendez pas de rencontrer un(e) partenaire pour commencer à vous épanouir. Prenez soin de vous en cette période de célibat. Ayez des exigences et assurez-vous d’y répondre. Avant de désirer trouver un(e) conjoint(e), approchez, honorez et aimez la seconde personne idéale après Jésus, c’est-à-dire vous-même. 

Si vous désirez ma vidéo sur les relations, cliquez ici !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 1 année

    « Ne disons plus seulement : je vais trouver la bonne personne, mais mettons notre célibat à profit, afin de devenir la bonne personne ». Depuis quelques mois, j’ai commencé à semer dans ma vie. J’apprends de nouvelles langues, je m’instruis, je me cultive… Je nourris mon intellect. Je prends soin de mon âme avec les saintes Écritures, la louange et la prière. Je respecte le temple de Dieu qui est mon corps en faisant régulièrement de l’exercice physique et en ayant une alimentation équilibrée. J’ai drastiquement renoncé à toutes les choses néfastes qui font la guerre à mon âme et mon corps. Je me suis éloignée des mauvaises compagnies, j’ai évité les médisances, je me suis détachée de la surconsommation des réseaux sociaux et j’ai renoncé à la gloutonnerie. Est-ce suffisant ? Non, je ne pense pas. Il y a tant de choses à entreprendre, mais ce n’est pas une excuse pour ne rien faire. Il faut commencer quelque part. Si j’aspire à un changement, il est évident que je dois adopter une nouvelle approche et persévérer. soin de vous en cette période de célibat. Ayez des exigences et assurez-vous d’y répondre. Avant de désirer trouver un(e) conjoint(e), approchez, honorez et aimez la seconde personne idéale après Jésus, c’est-à-dire vous-même. Amen........