Ne faites pas des promesses de Dieu, un rêve d'une nuit !

Ne faites pas des promesses de Dieu, un rêve d'une nuit !

Avez vous déjà eu des projets qui vous tiennent à cœur, et plus les jours, les mois et les années passent, plus ces idées se transforment en boules de feu qui se multiplient à l’intérieur de vous ?
Ou bien avez-vous déjà reçu plusieurs plans qui venaient régulièrement occuper vos pensées ?

Mais comment distinguer si cela vient de Dieu ?

J’aime croire que les promesses que Dieu place en moi sont singulières et surtout sont irréalisables par mes propres forces. C’est à ce moment que je suis consciente que toute capacité me vient de lui.

  • Écoutez la voix de Dieu

Jésus nous dit : « mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10.27). Oui, Dieu vous parle, même au 21e siècle. Mais est-ce que vous reconnaissez sa voix et l’écoutez ?

Lorsque vous recevez une promesse qui vient du Seigneur, écoutez-la attentivement et souvenez-vous que l’Éternel a pour vous des projets de paix et non de malheur (Jérémie 29.11).

Réalisez que Jésus vous a choisi(e) et que par la suite vous recevrez des instructions.

Lorsque j’ai donné ma vie au Seigneur, en 2011, je me suis souvenue de la Parole qu’il m’avait adressée, il y a 10 ans, quand j’avais seulement 9 ans. Je ne le connaissais pas encore, mais lui savait qui j’étais. À cette période, il m’a dit d’aller au Canada, d’être journaliste et de me marier.

Quand on reçoit ce genre de directive à un si jeune âge, on se dit que ça ne peut que provenir de notre imagination. Par conséquent, on transforme inconsciemment la promesse en un rêve.

Pourquoi ? Car cela peut sembler infaisable ou irréaliste. Comment un enfant peut-il aller en Amérique du Nord par ses propres moyens, travailler dans les médias et se marier ? D’autant plus qu’à cette époque, mon niveau en français était faible. Certes, je m’exprimais bien, mais je faisais d’énormes fautes d’orthographe.

Sachez une chose, Dieu mettra en vous des projets que l’œil n’a point vus, que l’oreille n’a point entendus, qui ne sont point montés à votre cœur, des choses qu’il a préparées pour vous (1 Corinthiens 2.9).  

  • Écrivez-la, proclamez et agissez ! 

Bien que je n’étais alors pas chrétienne, l’Éternel avait placé au dedans de moi ses principes, il les a écrits dans mon cœur (Jérémie 31.33). J’ai agi selon Habakuk 2.2 que je n’avais jamais auparavant lu et ne connaissait pas l’existence.

Ainsi, j’ai verbalisé la vision, je l’ai écrite et accrochée au mur de ma chambre. Quotidiennement, je l’observais et déclarais : « j’irai au Canada, je vais être journaliste et je vais me marier ».

Ainsi, des années plus tard, après une rencontre divine avec Jésus, qui a bouleversé mon existence, j’ai décidé de lui donner ma vie et par la suite j’ai intégré une assemblée. Pendant douze mois, j’ai appris énormément sur qui est Christ, j’ai étudié la Bible, j’ai décidé de me faire baptiser, et j’ai servi à la radio de mon église. Parallèlement, je faisais des démarches pour poursuivre mes études à Montréal, en journalisme. Je continuais de m’accrocher à la promesse.

  • Attendez- la car elle s’accomplira !

La patience est un instrument puissant qui nous permet d’entrer dans notre destinée sans chanceler ni dévier sur une mauvaise voie.
Gardez la foi, car même si la prophétie tarde elle s’accomplira. Tout ce que Dieu a déclaré dans votre vie ne retournera pas à lui sans s’accomplir. Croyez-le. Le temps de Dieu est le meilleur.

J’ai cru, et il m’a ouvert toutes les portes. Je me suis installée au Québec, en 2012 et en 2015, j’ai été diplômée dans le programme en journalisme, le plus prestigieux de la province.
J’ai eu mon premier emploi dans ce domaine deux ans après.

Le processus était long et éprouvant (de l’instant où j’ai reçu le plan à l’accomplissement). Mais j’ai persévéré malgré les épreuves, malgré les phrases de découragement de certaines personnes. La voix de l’Éternel était plus forte, et c’était de ma responsabilité d’y croire avec assurance. J’ai refusé que la promesse devienne un simple rêve.

Je vous encourage à noter et examiner ce que vous recevez. Comparez si cela est conforme à la Parole et accrochez-le. Visualisez ce que vous avez reçu, imaginez-le se matérialiser. Soyez toujours reconnaissant, car les plans de Dieu vous donnent un avenir et de l’espérance.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

14 commentaires