Ni chanteuse, ni musicienne

Ni chanteuse, ni musicienne

Lorsque je n'ai plus les mots, je fredonne un chant qui me vient du ciel.                               

J'aimerais vous expliquer la puissante relation que j'expérimente au quotidien avec la musique. J'aime la musique dans toute sa splendeur, celle qui est inspirée de Dieu, celle qui produit de douces mélodies, celle qui amène clarté, vision et restauration. 

L'Éternel guérit encore à travers la louange et l'adoration.

La louange est toute une prédication. Ces textes produisent à l'intérieur de moi un arbre de vie. Ces accords suscitent dans mon cœur persévérance et résilience. J'aime l’adoration, car la tonalité de chaque note résonne comme les battements du cœur de Dieu. Il m'a donné la capacité de créer des chants harmonieux qui amènent réconfort, apaisement, direction et réconciliation.

La musique m’a délivrée

Je ne cesserai pas de partager ce témoignage : j’ai donné ma vie à Jésus pendant un temps de louange en juillet 2011.

Invitée pour la première fois dans une grande assemblée, tout s’alignait pour m’empêcher de recevoir ce que Dieu avait prévu pour moi. Accompagnée par une amie, nous étions arrivées très en retard à l’église. Comme le bâtiment comptait plus de 7 000 membres, il n’y avait pas de places pour nous dans le lieu principal. Il fallait suivre le culte dans une salle annexe. 

J’étais frustrée, en premier lieu, par le manque de ponctualité de mon amie. Deuxièmement, suivre le déroulement du service à travers un écran me déplaisait fortement. Je n’étais pas disposée, mon cœur n’y était pas. Mais le vide que je ressentais à cette époque, si profond, me poussait à faire abstraction de toutes ces distractions.

Alors cette chanson rythmée qui disait : “Dieu, Tu es bon et Ta grâce envers nous dure à jamais”, me déstabilisa. J’observais sur l’estrade des chantres rayonnants de paix, des danseurs qui manifestaient une joie contagieuse par des mouvements symétriques.

«Quel est ce lieu ? Quelles sont ces personnes ? Comment ressentir moi aussi cette reconnaissance, cette envie de vivre ? Je le veux aussi, je veux aussi Le connaître. Qui est-Il réellement, Lui à qui des louanges sont élevées en Son nom ?»

Tellement de questionnements s'emmêlaient dans mes pensées comme un fil de laine. Mais Dieu s’adressa clairement à mon cœur et déroula un fil conducteur. J’entendais cette voix qui se traduisait par cette envie grandissante de le suivre à n’importe quel prix. Dieu me présentait le vrai bonheur, qui est rattaché à Lui, Il était ce précieux trésor que je devais poursuivre.

Des compositions qui me viennent du ciel

«Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité». Jean 4.24

Vous n’avez pas besoin d’avoir un titre associé à une fonction pour Lui offrir des compositions de qualité. En d’autres termes, pas besoin d’être approuvé comme un talentueux chanteur pour le louer ou d’être un virtuose du piano pour l'adorer. La musique est accessible à tous. Dieu cherche de vrais adorateurs.

Je crée des mélodies, car je suis consciente que j’ai été conçue à l’image de mon créateur. Il a placé en moi le vouloir et le faire. Je ne me définis pas comme chanteuse, ni guitariste, car aux yeux du monde je suis novice. Il est vrai que j’ai acheté mon instrument, il y a quelques mois. J’apprends certains accords, et éprouve parfois de la difficulté à appuyer sur les bonnes cordes. Je me décourage parfois et range ma guitare acoustique dans son étui, après avoir gratté quelques accords.

Mais lorsque je contemple Sa grandeur, L'Éternel me dit de reprendre ma guitare et de lui composer un chant nouveau. De Sa douce voix, Il me chuchote des paroles inspirantes. Je trouve le rythme et me laisse diriger par Son Esprit.

Je vous encourage à créer une œuvre nouvelle pour l’Éternel. J’ai expérimenté à plusieurs reprises la guérison et la transformation à travers la musique. Lorsque je le loue et que je l’adore, je lui exprime mon émerveillement et ma reconnaissance. Quotidiennement, je suis déterminée à mener une vie dans la dépendance du Saint-Esprit. 

Une de mes compositions

YOU SAY - Julie Andréa, Benel Paka (Paroles) Version instrumentale 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • Daulivert Il y a 1 mois

    Waouh ! Merci ce témoignage amie du Saint Esprit. Puisse t'il nous apprendre tous a dépendre de lui( le Saint Esprit) au nom de Jésus Christ 🙏
  • JeanMarivel Il y a 1 mois

    Chère amie chrétienne, votre témoignage me touche beaucoup et je m'identifie à vous. Avant de prendre la décision de suivre volontairement le Seigneur, Jésus, j'étais accro aux chansons profanes (je n'étais même pas conscient qu'elles ne glorifiaient pas le Créateur qui nous a pourtant tout donné en nous créant). Mais après ma conversion, à l'âge de 17 ans (j'ai 64 à présent), et suite à une étude du livre de l'apocalypse de Jean ; la partie qui révèle clairement que ce système monde pécheur sera DÉTRUIT AVEC SES MISICIENS, AU POINT QU'ON N'ENTENDRA PLUS LE SON DE LEUR MUSIQUE, j'ai effacé toutes mes cassettes... J'avais pris la décision de n'écoute que les chants de Dieu. Et j'y ai moi-même composé quelques morceaux grâce à Son aide pour glorifier notre Jesus. Alléluia, amen !
  • rozange Il y a 1 mois, 1 semaine

    Dieu, Tu es bon et Ta grâce envers nous dure à jamais”, me déstabilisa. J’observais sur l’estrade des chantres rayonnants de paix, des danseurs qui manifestaient une joie contagieuse par des mouvements symétriques. «Quel est ce lieu ? Quelles sont ces personnes ? Comment ressentir moi aussi cette reconnaissance, cette envie de vivre ? Je le veux aussi, je veux aussi Le connaître. Qui est-Il réellement, Lui à qui des louanges sont élevées en Son nom ?» Tellement de questionnements s'emmêlaient dans mes pensées comme un fil de laine. Mais Dieu s’adressa clairement à mon cœur et déroula un fil conducteur. J’entendais cette voix qui se traduisait par cette envie grandissante de le suivre à n’importe quel prix. Dieu me présentait le vrai bonheur, qui est rattaché à Lui, Il était ce précieux trésor que je devais poursuivre.Je vous encourage à créer une œuvre nouvelle pour l’Éternel. J’ai expérimenté à plusieurs reprises la guérison et la transformation à travers la musique. Lorsque je le loue et que je l’adore, je lui exprime mon émerveillement et ma reconnaissance. Quotidiennement, je suis déterminée à mener une vie dans la dépendance du Saint-Esprit.Amen