La culpabilité chez le chrétien

La culpabilité chez le chrétien
Introduction

La question de la culpabilité chez le chrétien est une question qui revient sans cesse dans les conversations. Normalement, en tant que chrétien converti, ayant accepté Jésus comme Sauveur et Maître, baptisé d’eau, nous ne devrions plus croiser le chemin de la culpabilité… Mais le malin est pernicieux, et aime nous attaquer sur nos points faibles. Nombreux sont les non-croyants qui nous disent : « C’est bien facile de commettre des péchés, puis de dire que tout est pardonné !!! »… Et hop, ce sentiment de culpabilité arrive au grand galop dans notre esprit.

Alors comment, en tant que chrétien, être en paix avec ce sentiment de culpabilité concernant les péchés, qu’ils aient été commis avant notre conversion ou après notre salut ?


Tout le monde a péché puisque nous naissons tous pécheurs, et l'un des résultats du péché, c'est la culpabilité.
Sachons être reconnaissants pour ce sentiment de culpabilité parce qu’il nous pousse à demander pardon. Quand une personne passe de sa vie de péchés à la vie avec Jésus-Christ et la foi en Dieu, notre Père Céleste, nos péchés sont pardonnés. La repentance fait partie de la foi qui conduit au Salut de notre âme.

Matthieu 3:2
« Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.[...] »

Matthieu 4:17
« Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.[...] »


Actes 3:19

« Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés,[...] »

A partir du moment où nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur, même nos péchés les plus odieux ont été effacés lorsqu’Il a donné Sa Vie pour nous, sur la Croix.

1 Corinthiens 6:11

« …Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l'Esprit de notre Dieu.[...] »

Le salut nous est accordé par la Grâce, et la Grâce pardonne. Même une fois sauvée, la nouvelle personne que nous sommes peut à nouveau retomber dans le péché. Et quand elle le fait, Dieu promet le Pardon, encore et encore.

1 Jean 2:1

Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.[...]

Le pardon, et le fait de se savoir pardonné, cependant, ne signifie pas que cela nous affranchisse complètement du sentiment de culpabilité. Même lorsque nos péchés sont pardonnés, nous nous en souvenons souvent. De plus, nous avons un ennemi spirituel, appelé «l'accusateur de nos frères» (Apocalypse 12:10) qui nous rappelle sans relâche nos échecs, nos failles, et bien entendu, nos péchés.

Lorsqu’en tant que chrétien, nous éprouvons le sentiment de culpabilité, nous pouvons faire les choses suivantes :

1. Confessons tous nos péchés, qu’ils soient connus ou pas, confessés ou non confessés depuis notre salut. Dans certains cas, le sentiment de culpabilité est approprié car la confession est nécessaire. Nombreuses sont les fois où nous nous sentons coupables parce que nous sommes coupables !

Psaumes de David 32:5
«Je t'ai fait connaître mon péché, je n'ai pas caché mon iniquité ; J'ai dit : J'avouerai mes transgressions à l'Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché. [...] »

2. Demandons au Seigneur de révéler tout autre péché qui pourrait nécessiter une confession. Ayons le courage d'être complètement ouvert et honnête devant le Seigneur.

Psaumes 139:23-24

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées ! [...]
Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité ![...] »


3. Faisons confiance à la promesse de Dieu : Il pardonne le péché et déculpabilise, en se basant sur le sang du Christ, son Fils Unique offert en sacrifice pour nous sauver !

1 Jean 1:9
« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.[...] »

Psaumes 85:2
« Tu as pardonné l'iniquité de ton peuple, Tu as couvert tous ses péchés. [...] »

4. Dans les occasions où les sentiments de culpabilité surviennent sur ​​des péchés déjà confessés et abandonnés, rejetons ce sentiment qu’est la fausse culpabilité. Le Seigneur a été fidèle à sa promesse : celle de nous pardonner.

Psaumes 103 :8-12
« L’Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté ;[...]
Il ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours ;[...]
Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.[...]
Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent ;[...]
Autant l'orient est éloigné de l'occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions.[...] »


5. Demandons au Seigneur de réprimer Satan
, l’accusateur des enfants de Dieu, et implorons le Seigneur de restaurer en nous la joie qui vient avec la liberté de ne plus vivre sous le joug de la culpabilité.

Psaume 51:12
« Rends-moi la joie de ton salut, Et qu'un esprit de bonne volonté me soutienne ! [...]

Le Psaume 32 est un Psaume que j’aime particulièrement pour méditer sur le thème de la culpabilité. Bien que David ait commis de terribles péchés, il a pu retrouver la liberté, non seulement en étant complètement pardonné, mais en étant délivré du sentiment de culpabilité.
Ce Psaume traite de la cause de la culpabilité, et de la réalité qu’est le véritable pardon.

Le Psaume 51 est également un Psaume qui peut nous être d’une grande utilité dès que nous nous intéressons au sujet de la culpabilité. Dans celui-ci, l’accent est porté sur la confession des pêchés : à l’instar de David, supplions Dieu d’un cœur sincère, honnête et repentant. Restauration, Pardon et Joie en seront alors les résultats.

Pour terminer, si le péché a été confessé, si nous nous nous sommes repentis, et que nous avons été pardonnés, il est temps de passer à autre chose et d’aller de l’avant !
N’oublions pas que nous sommes venus à Christ tout Christ est venu à nous, et de par Son Sacrifice, nous sommes devenus une nouvelle création. Notre passé et la personne que nous étions ont disparu. Nous sommes des êtres « nés de nouveau ».

2 Corinthiens 5 :17
Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. [...]

Une partie de notre ancienne vie appartient désormais à notre mémoire, tout comme les péchés passés et la culpabilité qu’ils engendraient en nous.
Malheureusement, certains chrétiens sont encore trop souvent enclins à vouloir se maintenir dans le souvenir de leur vie antérieure : une vie pécheresse, gardant en leur mémoire des souvenirs qui devraient être morts et enterrés depuis longtemps.
Tout cela est inutile, et va même à l’encontre de la Vie Chrétienne et Victorieuse que Dieu veut pour nous.

Enfin, si le péché a été confessé, repenti et pardonné, il est temps de passer à autre chose. N'oublions pas que nous qui sommes venus à Christ avons été de nouvelles créatures grâce à Lui.

15 commentaires