La fidélité

La fidélité

"Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité, mais les baisers d'un ennemi sont trompeurs.

" (Pr. 27.6)

Les mots fidélité et foi ont une racine latine commune, fides. Une personne fidèle est effectivement quelqu'un en qui on peut avoir foi. Sur les 81 passages de la Bible qui contiennent le mot fidélité, plus de la moitié se trouvent dans les Psaumes, exaltant la bonté et la fidélité de Dieu :

'Éternel! ta bonté atteint jusqu'aux cieux, ta fidélité jusqu'aux nues." (Ps. 36.5 ; 57.10) ;

"Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité" (Ps. 86.15).

Mais David, qui connaissait si bien la fidélité de Dieu, et qui s'en était fait le chantre, savait aussi combien elle est nécessaire au bonheur de l'homme :

"Confie-toi en l'Éternel, et pratique le bien ; aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture." (Ps. 37.3)

Si nous appartenons au Seigneur, il a fait de nous des créatures nouvelles (2 Co. 5.17), et notre premier devoir est d'être loyaux, dignes de foi, puisque nous sommes devenus disciples de celui qui est la Vérité (Jn. 14.6), et que nous ne servons plus le père du mensonge (Jn. 8.44).

Mais être fidèle, c'est aussi manifester un attachement constant : Fidèle à son conjoint, fidèle à ses amis, à sa parole, à son assemblée. C'est le côté intérieur de la fidélité. Si je suis fidèle de cette manière, je ne le suis pas pour accomplir un devoir, celui d'être digne de foi. Mais je le suis par amour : amour de mon conjoint, attachement à mes amis, à ma parole donnée, à mon assemblée.

Être digne de foi, fidèle n'est donc pas un but, mais un résultat, celui du fruit de l'Esprit en nous :

"Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance" (Gal. 5.22-23)

Avec cette fidélité authentique, fruit de l'Esprit, nous pouvons sans crainte aider un ami avec l'amour du Seigneur, au risque même parfois de le blesser en lui disant la vérité. Être lâche pour ne pas blesser ressemble quelquefois aux baisers d'un ennemi.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire