La grâce est si étonnante

La grâce est si étonnante
Introduction

Lecture : Éphésiens 2/1—10

« Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés);… afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. »

Pour tous les pécheurs du monde, pour tous ceux qui ont jamais vécu, il y a plus de grâce que ce qui est nécessaire, un amour bien plus riche que ce que nous pouvons comprendre, une miséricorde qui va au delà de nos besoins… Paul parle de l’infinie richesse de sa grâce.

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

I—Le plan du salut

1 –Le prix de notre salut :


a / - Si vous êtes déjà chrétiens, ce que nous étudions sera une bénédiction. Si vous n’êtes pas encore chrétiens, vous allez pouvoir réaliser comment on devient chrétien. Comment être sauvé.

La Bible dit que le plan du salut de Dieu c’est par grâce que nous sommes sauvés.

b / - QU’EST-CE QUE LA GRÂCE ?

C’est pouvoir recevoir toutes les richesses de Dieu… Mais combien ça nous coûte ? RIEN ! c’est par grâce !

c / - Dans les richesses de Dieu, vous avez son pardon, son amour, sa miséricorde… Mais combien faut-il payer ? POUR NOUS ÇA NE NOUS COÛTE RIEN… MAIS SI C’EST GRATUIT POUR NOUS, CE N’EST PAS GRATUIT POUR JÉSUS !!!

Toutes les bénédictions que Dieu nous donne, ont coûté horriblement chers au Seigneur Jésus

Vous n’avez à faire aucune œuvre pour être sauvé, aucun prix à payer, aucun mérite.

Pourtant Dieu vous dit : « Toutes ces richesses je vous les donne, c’est mon Fils Jésus qui a payé la dépense. »

d / - Pour tous les hommes de la création, il y a ce que nous méritons et ce que nous ne méritons pas :

Nous méritons : la condamnation…

Nous ne méritons pas : le salut, la vie éternelle…

Et c’est ici que se manifestent deux côtés du salut de Dieu : la grâce et la miséricorde :

La grâce : nous recevons ce que nous ne méritons pas, le pardon, la vie éternelle.

La miséricorde : nous ne recevons pas ce que nous méritons, la condamnation.

e / - A une époque où beaucoup manifeste parce qu’ils ne sont pas traités comme ils le méritent, il est bon de réfléchir… Et si Dieu nous donnait ce que nous méritons !

Ce que nous méritons : la séparation d’avec Dieu, pour l’éternité…

Nous ne méritons pas le pardon et pourtant Dieu nous dit : « Je sais que tu ne le mérite pas, mais pourtant je te l’offre ! »

Illustration :

Une dame est allée chez le photographe. La philosophie du photographe était : s’il y a de la beauté, nous la gardons, s’il n’y a pas de la beauté nous la créons. Il a pris le portrait de la dame. Elle l’a prise et après avoir regardé elle a dit : je n’aime pas cette photo elle ne me fait pas justice. Le photographe lui a répondu : « Madame, vous n’avez pas besoin de justice, vous avez besoin de miséricorde ! »

Illustration :

Cette histoire se passe en Algérie c’était environ en 1950. Je n’avais pas encore été scolarisé, ceci pour vous dire que j’étais petit, et avec mon frère qui a deux ans de plus que moi, on nous a demandé de garder le gourbi de deux jeunes mariés algériens qu’ils avaient fabriqué à côté de la ferme ; je me souviendrai toujours du nom du jeune marié, il s’appelait Mohamed El Haoufi. Ils avaient été invités à boire le thé par mon frère aîné dans la maison. Il faisait froid et dans un coin du gourbi, les jeunes mariés avaient allumé un feu. Mon frère et moi nous réjouissions de voir monter les flammes à chaque fois qu’on ajoutait des sarments, et puis ce fut de la paille ; malheureusement, nous ne réalisions pas le danger et les flammes commencèrent à brûler la paille dont le gourbi était fabriqué. En un instant ce fut un brasier et nous étions là tous les deux, heureusement l’idée nous est venue de sortir à toute vitesse avant que tout cela ne nous tombe dessus ! Alertés par les cris, les hommes sont arrivés avec des fourches essayant de sauver les maigres bagages et les vêtements qui avaient été entreposés dans un grand coffre en bois. Peine perdue ! Tout avait brûlé ! Qu’est-ce que nous méritions ? Et qu’est-ce que nous ne méritions pas ? Nous méritions la punition et nous ne méritions pas la miséricorde. Pourtant je me souviens encore aujourd’hui quand mon frère aîné a sorti du porte feuille un grand billet de banque bleu pour dédommager ces pauvres jeunes mariés qui par notre faute avaient tout perdu ! On a eu pitié de nous et c’est mon frère aîné qui a payé pour nous…c’est lui qui a payé à notre place. Jésus n’est-il pas notre frère aîné, qui a payé de sa vie pour nous offrir aujourd’hui le pardon ? La Bible dit : « il n’y a pas un juste, pas même un seul ! Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » Peut-être pensez-vous être une personne bonne et gentille, mais la Parole de Dieu dit que nous méritons tous la perdition éternelle…et Dieu vous dit : « Je veux vous pardonner. Je ne veux pas que vous alliez à la perdition ; Jésus a subi la punition que vous méritiez… »

II—Le processus du salut

2 – La foi est notre réponse à la grâce de Dieu :


a / - Le texte que nous avons lu dit : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. » ;

RETENONS BIEN CELA, C’EST PAR LA GRÂCE, ET PAR LE MOYEN DE LA FOI.

b / - nous rejetons toute autre méthode : notre moyen d’être sauvé, c’est le moyen de la foi !

Dieu offre la grâce, c’est lui qui fait le premier pas.

La foi répond à cette offre de Dieu, c’est la réaction positive du pécheur.

c / - La Bible dit que : « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. »

Ainsi, Dieu n’a pas dit : « Vous les pécheurs, quand vous aurez atteint la perfection, quand vous serez propres, quand vous serez biens, alors je vous aimerai ! »

d / - Dieu nous a aimés tels que nous étions, encore dans nos fautes et Christ est mort pour nous ALORS QUE NOUS ETIONS ENCORE DES PECHEURS !

La foi c’est la réaction positive du pécheur vis-à-vis de la grâce de Dieu.

Du haut du ciel, Dieu te tend la main, et toi tu saisis la main de Dieu.

Seigneur je crois. Je crois que Jésus est mort pour moi, je crois que tu veux pardonner mes péchés.

« Quiconque invoquera le Nom du Seigneur, sera sauvé » (Romains 10/13)

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. » (Romains 10/8)

e / - N’oubliez pas : vous êtes sauvés PAR la grâce, et le moyen de s’approprier ce salut c’est : PAR LE MOYEN DE LA FOI !

III—Résultat du salut

3 – Nous sommes sauvés POUR des bonnes œuvres :


a / - Le texte d’Éphésiens 2 dit : « c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, »

b / - Nous ne sommes pas sauvés PAR les bonnes œuvres, mais maintenant que nous sommes sauvés, Dieu nous invite à ne plus pratiquer les mauvaises œuvres d’autrefois, MAIS LES ŒUVRES BONNES QU’IL A PREPAREES D’AVANCE…

c / - certains pensent que Dieu a un grand livre, quand ils font le bien il l’écrit sur une page, et quand ils font la mal, il l’écrit sur l’autre page. Un jour Dieu prendra tout ce qu’ils ont fait de bien et le mettra sur un plateau de la balance, puis il prendra tout ce qu’ils ont fait de mal et le mettra sur l’autre plateau de la balance, et si c’est le bien qui l’emporte alors ils seront sauvés, mais si c’est le mal, alors ils seront perdus !

Mais ce texte de la Bible dit : « c’est par la grâce que vous êtes sauvés…. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. »

d / - CONSIDEREZ le brigand sur la croix, tout le mal qu’il a commis, les nombreuses pages remplies des mauvaises actions qu’il a commises ! Et Jésus dit à cet homme qui vient de se tourner vers lui : « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23/43) Pensez-y, un bandit qui n’a rien pu faire de bon avant de mourir…Jésus lui offre le paradis !

e / - Ce que nous avons à faire, c’est, dans un élan de foi livrer notre vie à Jésus !

4 – Les œuvres bonnes que nous accomplissons sont la preuve de notre salut :

a / - Nous sommes sauvés, nous n’allons pas continuer à nous comporter comme avant ! Nous allons produire des œuvres dignes de la repentance…

b / - NOUS NE SOMMES PAS SAUVES PAR LES ŒUVRES, MAIS POUR LES ŒUVRES BONNES QUE DIEU LUI-MÊME A PREPAREES D’AVANCE AFIN QUE NOUS LES PRATIQUIONS.

Conclusion

a / - La grâce de Dieu est si étonnante, il n’y a rien de pareille dans les religions de ce monde.

Illustration :
Imaginons un instant que vous êtes tombé dans un puits profond, sombre et dangereux…tellement profond que vous ne pouvez pas grimper pour en sortir et le fond est couvert d’une boue sale et nauséabonde et vous êtes en train de vous enfoncer…
Pour rendre votre situation encore pire, voilà que vous entendez un bruit et vous vous retournez pour découvrir enroulé au fond de ce puits, un énorme serpent, hideux et mortel prêt à vous mordre. Vous êtes vraiment en fâcheuse position ! Sachez que c’est exactement, de façon illustrée, notre situation dans notre vie de péché !
Voici que les différentes religions du monde vont s’avancer et essayer de vous aider :

1. Confucius s’avance et vous dit : « Ah, vous êtes donc dans ce puits ! Un homme devrait se comporter avec sagesse afin de ne pas tomber dans un puits qu’il aurait lui-même creusé. » Et Confucius s’en va et vous vous dites, ça m’aide pas ça ! Je suis déjà dans le puits moi !

2. Un Bouddhiste vient et vous dit : « Vous êtes misérable, n’est-ce pas vrai ? » « Oui, je suis misérable ». « Et bien voyez-vous, vous êtes misérable à cause de votre désir d’échapper à ce puits et à ce serpent. Si vous voulez être soulagé de votre misère, vous y arriverez quand vous aurez atteint la cessation de tout désir. Mettez votre esprit au point mort et n’ayez plus le désir de vous échapper et vous ne vous sentirez plus misérable. » Et en disant cela, il vous quitte.

3. Puis vient un Hindou. Il faut que vous sachiez que le New Age, c’est l’hindouisme habillé à l’occidental ! Cet Hindou vient et dit : « Vous pensez être dans un puits ; vous pensez qu’il y a là un serpent. En réalité, il n’y a pas là de serpent, il n’y a pas vraiment un puits. Ces choses sont un produit de votre conscience qui est limitée. Il vous suffirait de faire l’effort d’élever votre conscience à un niveau supérieur et là vous échapperez à votre situation dans votre esprit, car l’esprit est bien plus important que le corps. Vous pouvez même avoir des gens qui peuvent vous aider à atteindre ce niveau supérieur de conscience. » Et c’est ainsi que vous vous asseyez et vous faites ce qu’on vous a dit, mais vous vous dites, « ça ne tient pas debout ce qu’il dit, le serpent est réel et le puits est réel. »

4. Alors arrive un Musulman. Il vous dit : « C’est la volonté d’Allah, et le serpent peut vous mordre, mais quand vous mourez, mourez avec le nom d’Allah sur vos lèvres. De cette façon vous pouvez mourir en martyr et gagner une place dans le paradis d’Allah. » Et vous vous dites, « Je n’aime pas non plus cette perspective. »

5. Puis c’est Jésus qui vient et qui est saisi de compassion en vous voyant. La Bible nous révèle que Jésus est ému, il a même pleuré sur Jérusalem à cause de son péché. Et Jésus, lui, descend dans le puits, et se met entre vous et le serpent, il vous soulève et vous sort de ce puits et à ce moment là le serpent lui plante ses crocs plein de venin. Jésus se tourne et avec le talon écrase la tête du serpent !

Voilà comment la grâce de Dieu est étonnante et surprenante !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires