La mort de mon poussin

La mort de mon poussin

« Tu ne tueras point » Exode 20.13

Lorsque j'avais 6 ou 7 ans, mes parents, qui avaient des poules avec plein de petits poussins, m'en confiaient parfois la garde.

Le soir, je devais les mettre à l'abri dans le poulailler, et pour cela, il me fallait ouvrir une grande et lourde porte en bois pour les faire entrer « chez eux ».
Le loquet de cette grande porte était bien haut pour mes petites jambes, et il me fallait sauter pour l'atteindre.

Un soir, sautant de toutes mes forces pour atteindre ce loquet, je suis retombée lourdement sur... un petit poussin, et … je l'ai écrasé ... Quelle catastrophe pour moi, il était mort, et j'étais là à le regarder sans rien pouvoir faire. Il était mort à cause de moi... C'était moi qui l'avait tué, sans le vouloir, certes, mais j'avais quand même ôté la vie à ce poussin, et j'étais désespérée.

Je n'avais que 6 ou 7 ans, mais pour moi la vie avait une grande importance.
La tristesse m’a envahie, et c'est le cœur gros et les yeux remplis de larmes, que je suis allée, désespérée, raconter à mes parents ce qui venait d'arriver. Me voyant dans cet état, ils m'ont consolée du mieux qu'ils ont pu, mais j'ai eu bien du mal à me calmer.. .
Pour eux, un poussin de moins n'était pas une catastrophe, mais pour moi, avoir ôté la vie, même à un tout petit poussin, c'était grave.

Suite à ce gros chagrin, je suis restée longtemps sans vouloir manger de poulet !
Plus tard, j'ai été végétarienne pendant de longues années, car toute viande était pour moi le résultat d'une tuerie...

Toute petite, j'avais le respect de la vie. J'évitais d'écraser les insectes etc... car le souvenir de mon petit poussin remontait toujours à la surface.
Ce fut ma première approche de la mort, et ce fut un traumatisme, puisque c'est moi qui l'avais donnée !

Nous, adultes chrétiens, ne laissons pas nos enfants désemparés face à la mort. Parlons-en avec eux, que ce ne soit pas un sujet tabou. Ils doivent savoir qu'avec la mort, tout n'est pas fini, et que l'éternité existe. Jésus ressuscité a vaincu la mort, si nous le croyons, nos enfants le croiront eux aussi et seront moins tristes lorsqu'ils seront face à elle.

« Celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Jean 11.26

Aujourd'hui, quand je me remémore ce souvenir douloureux, je pense au terrible traumatisme que doivent avoir les humains qui ont donné la mort accidentellement à un être humain, lors d'un accident de voiture ou autre. Quelle douleur doivent-ils ressentir, quelle culpabilité.... ; sans l'aide de Dieu, ils ne peuvent pas surmonter ce traumatisme.

La vie que Dieu nous a donnée est si précieuse, prenons-en soin !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 7 années, 8 mois

    Peut-être ! c'est à "explorer" !
  • RAVELOSOA Il y a 7 années, 8 mois

    Ma peite fille a l' âge de 5 ou 6 ans, a un petit lapin, puis un jour, il ne donnait plus signe de vie, on ne sait pas pourquoi . Après, quand elle le prenait,ce petit lapin devenait raide ! par la peur et par la tristesse, elle a été désespérée. Ses parents l'a consolé du mieux qu'il ont pu. Ils l'ont dit: ton amour de ce petit lapin reste dans ton coeur, c'est fini , pour lui, ne pleur plus Ma petite fille s'est calmée, elle ne se souvient plus !
  • Sharmion Il y a 7 années, 8 mois

    En tant qu'adulte, je me demande parfois si nous sous estimons l'impacte qu'un tel incident peut bien avoir dans la vie d'un enfant. On dit, "Ce n'est pas grave, ne pleure pas"...etc etc. Je peux bien imaginer ton chagrin; tu aurais du être complètement désemparée...et le souvenir est là, comme hier, parce que tu raconte tous les détails. Que Dieu nous donne le coeur d'un enfant plus souvent!
    • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 7 années, 8 mois

      Je peux t'affirmer que l'impact est très fort. Ce que vit un enfant n'est vraiment pas à prendre à la légère. Les grands chagrins sont ancrés jusqu'au plus profond des cellules...et conditionnent bien des comportements dans la vie...
  • Afficher tous les 11 commentaires