La prospérité

La prospérité

Cher Pasteur,

"Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme." (3Jn 1.2)

Jésus nous promet une vie d'abondance : "… moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance" (Jn 10.10). Le souhait de l'apôtre Jean va dans le même sens. L'abondance que promet Jésus est tout d'abord spirituelle. Il faut lire cette promesse dans son contexte :

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance." (Jn 10.9-10)

Un peu plus loin, Jésus affirme qu'il est le bon berger. Difficile de ne pas faire le rapprochement avec le magnifique Psaume 23 : "L'Éternel est mon berger…". Toutes les métaphores de ce psaume parlent à l'évidence de bienfaits spirituels ; il en est de même des pâturages dont parle Jésus. Il ne m'est pas possible de citer tous les textes qui nous disent quelle richesse nous avons en Jésus. Rappelons seulement ceux-ci :

"Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis" (2Co 8.9)

"… qu'il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints" (Éph 1.18)

Mais le Seigneur ne se désintéresse pas de notre vie terrestre, et il désire nous combler également de biens matériels, dans la mesure où nous sommes capables de les bien gérer. Et quand j'évoque une bonne gestion, je ne parle pas d'être un homme d'affaires avisé. L'apôtre Jean lie intimement la prospérité "à tous égards", et même la santé physique à "l'état de notre âme". La générosité de Dieu est immense, mais empreinte aussi d'une grande sagesse. Agur l'avait bien compris, qui a dit :

"Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, accorde-moi le pain qui m'est nécessaire. De peur que, dans l'abondance, je ne te renie et ne dise : Qui est l'Éternel ? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, et ne m'attaque au nom de mon Dieu." (Pr 30.8-9).

On entend prêcher ici et là un faux évangile, qui ferait reposer notre prospérité matérielle exclusivement sur notre foi. Ces gens-là vous disent qu'il est normal pour tout chrétien de rouler en Rolls, d'avoir une résidence secondaire sur la Riviera, et vous débitent d'autres sornettes de la même eau. C'est l'évangile de la prospérité, prôné par certains "télévangélistes", dont le très haut train de vie n'a pas grand chose à voir avec le Très-Haut !

N'oublions pas que Satan est le dieu de ce siècle, et qu'il est, lui aussi, parfaitement capable de nous enrichir matériellement, non pour nous bénir, mais pour nous détruire. N'oublions pas cette seconde partie de la salutation johannique : "… comme prospère l'état de ton âme".

(Rediffusion TL – La prospérité - 954)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire