La puissance de l'appréciation (1)

La puissance de l'appréciation (1)

Pendant la Journée Internationale de la Femme, le monde entier s’est livré à la réflexion sur la femme. Dans mes propres réflexions, un récit biblique s’est imposé à mon esprit.

Ruth 20.6-13

6  Le serviteur chargé de surveiller les moissonneurs répondit : C’est la jeune Moabite qui est revenue avec Noémi du pays de Moab. 7  Elle a dit : « Laisse–moi, je te prie, glaner et ramasser des épis entre les gerbes derrière les moissonneurs. » Depuis qu’elle est venue, ce matin, et jusqu’à présent elle est restée debout ; elle ne s’est assise que peu de temps dans la maison. 8 Booz dit à Ruth : Écoute bien, ma fille; ne va pas glaner dans un autre champ; ne t’éloigne pas non plus d’ici; attache–toi à mes servantes. 9  Tu auras les yeux sur le champ que l’on moissonne et tu iras derrière elles. J’ai interdit aux serviteurs de te toucher ; quand tu auras soif, tu iras aux cruches et tu boiras de ce que les serviteurs auront puisé. 10  Alors elle se prosterna, face contre terre. Elle lui dit : Comment ai–je pu trouver grâce à tes yeux pour que tu t’intéresses à moi, alors que je suis une étrangère ? 11  Booz lui répondit : On m’a raconté tout ce que tu as fait pour ta belle–mère depuis la mort de ton mari et comment tu as abandonné ton père, ta mère et le pays de tes origines pour aller vers un peuple que tu ne connaissais pas. 12  Que le SEIGNEUR te rende ce que tu as fait ! Que ta récompense soit complète de la part du SEIGNEUR, le Dieu d’Israël, sous les ailes de qui tu es venue chercher un abri ! 13  Elle dit : Que je trouve toujours grâce à tes yeux, mon maître ! Tu m’as consolée, moi, ta servante; tu as parlé à mon cœur, alors que je ne suis pas même comme l’une de tes servantes.

Ruth 4.13-17                                                                           

13 Booz prit Ruth qui devint sa femme, et il alla vers elle. L’Éternel permit à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils. 14  Les femmes dirent à Naomi : Béni soit l’Éternel qui ne t’a pas laissé manquer aujourd’hui d’un rédempteur dont le nom sera célébré en Israël. 15  Il te fait revenir à la vie et soutient ta vieillesse ; car ta belle–fille qui t’aime l’a enfanté, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils. 16  Noémi prit l’enfant et le mit sur son sein et ce fut elle qui l’éleva. 17  Les voisines lui donnèrent un nom en disant : Un fils est né à Noémi ! Elles l’appelèrent du nom d’Obed. C’est lui le père d’Isaï, père de David.

INTRODUCTION

Le récit que nous venons de lire est un témoignage extraordinaire de guérison et de restauration de la vie d’une femme qui a été profondément blessée et perturbée par des évènements qui s’étaient passés dans sa vie. Je parle de Ruth la Moabite. Derrière ce grand miracle de guérison et de restauration il y a toute une vie de communauté que j’appelle l’appréciation.

J’intitule le thème du message de ce matin La puissance de l’appréciation.
1.       LE PORTRAIT DE RUTH

Ruth est une jeune fille originaire de Moab .Elle a été mariée par un de fils de Elimélek et de Naomi .La Bible atteste qu’elle n’a pas vécu longtemps dans son mariage car son époux mourut très jeune et elle décida de rester prendre soin de sa belle mère. Elle décida d’aller vivre avec elle à Bethléem.

La condition Ruth se résume :

-      rêve brisé                                  -   risque de renoncer à ses valeurs

-      déception                                  -   voyage vers l’inconnu vers un pays

-      désespoir                                 -    qui la déteste (elle, la moabite)

Personne ne choisit de naître dans une famille pauvre.

Personne de choisit le malheur.
Personne de choisit la douleur.

Ruth est une femme de douleur, de larme, bref sans avenir. Mais sa vie n’a pas finit comme elle avait commencée. Elle connut la guérison et la restauration  grâce la chaleur de la vie de communauté que j’appelle l’appréciation.

2.  LES INDICES D’APPRÉCIATION

Le court récit que nous venons de lire regorge des indices d’appréciation de la personne de Ruth  qui ont constitué la clé de sa guérison et de restauration:

-      Une femme laborieuse  (2.7)

-      La reconnaissance de service rendu (211)

-      Ma fille - terme d’affection (3.11)

-      Un nouveau nom- femme de valeur (3.11)

Tous ces indices s’appellent appréciation.

SENS DE L’EXPRESSION « APPRÉCIATION »

 Le terme apprécier signifie:

-    porter un jugement favorable ;

-    estimer ;
-    évaluer ;

-    reconnaître ouvertement la valeur le talent, la capacité, le savoir faire etc…

Une bonne appréciation conduit à connaître l’importance d’une chose pour en faire un bon usage.

Bien qu’étrangère dans le village, les gens autour de Ruth ont créé un environnement propice à la guérison par leur appréciation.

4.   LA SOURCE D’APPRÉCIATION
L’appréciation trouve son origine en Dieu (Gn1.31, Dt 8.7-10, Nb 12.7 et  Job 1.8).

Jésus apprécie des personnes et gestes autour de lui (Jn1.47, Mt 8.10, Lc  21.2,  Ap.2.2-4).

L’apôtre Paul  abonde dans le même sens (1Co 16.6-7, 1 Thes 1.5-7)

5.   LA FORME D’APPRÉCIATION

L’appréciation peut prendre diverses formes. Limitons nous au texte de  que nous avons lu concernant Ruth :

-      paroles  de gens du village ne juge pas cette étrangère

-      reconnaissance pour tout ce qu’elle a fait pour sa belle mère

-      attitude positive comme personne différente mais utile (regard, sourire)

-      gestes (assis-toi, mange avec nous, glane au milieu de nous) Ruth se voit valoriser

Les paroles, les gestes, l’attitude face à autrui sont porteurs de puissance de guérison.

6.   LES BIENFAITS DE L’APPRÉCIATION

L’appréciation est la source de:

-      motivation

-      encouragement

-      guérison

-      assurance

CONCLUSION

La santé de votre église, famille, couple dépend de la manière que nous nous apprécions les uns les autres .Apprécier est une parole, un geste et une attitude qui peut tout changer dans la vie d’une personne. Nous sommes tous des agents de guérison et de restauration engagés dans ce que le Seigneur veut accomplir autour de nous.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires