Un chrétien doit-il se marier à l'église ?

Un chrétien doit-il se marier à l'église ?

Un mariage chrétien devrait-il être célébré dans un bâtiment d'église, au milieu d'une assemblée chrétienne, ou peut-il l'être partout ?

Vous pouvez cocher 2 cases sur le tableau de vote :

Le mariage ?

Sans aller dans les détails, on peut le définir comme "l'alliance sanctionnée par l'autorité responsable de l'ordre social, par laquelle un homme et une femme s'engagent sans contrainte à mener vie commune et à s'unir sexuellement." *

Le mariage est aussi la célébration qui inaugure cette alliance.

Qui est concerné ?

Le mariage unit deux personnes devant des témoins et donne un cadre sécure pour leurs descendants. C'est donc un acte public. Comme le chrétien est un membre de l'Église, Corps du Christ, il lui fait part de son engagement et l'associe à sa joie. 

Et Dieu ?

Jésus répondit : «N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, a fait l'homme et la femme et qu'il a dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un ? Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu'un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.» (Matthieu 19.4-6)

Dieu est à l'origine de l'union de l'homme et de la femme pour ce projet commun qu'est le mariage. Sa présence, sa sagesse et son amour seront donc indispensables tout au long de la vie partagée. L'Église catholique parle d'un sacrement qui unit définitivement deux personnes et transmet la grâce de Dieu. Pour ce qui est de la célébration elle-même, les protestants la définissent plutôt comme un moment où l'on appelle la bénédiction de Dieu sur deux personnes qui se sont engagées à mener une vie commune.

Qui célèbre le mariage ?

Selon les pays, il existe des différences culturelles et légales. Aux États-Unis, par exemple, l'homme d'église est aussi officier d'état civil. Il formalise l'union et transmet la bénédiction de Dieu.

En France et en Suisse, le mariage civil doit être enregistré devant un représentant de l'État avant que sa bénédiction ne soit apportée, souvent à une date ultérieure, par un pasteur ou un prêtre.

Certaines personnes éloignées de la foi ne désirent qu'un mariage civil. Il m'est arrivé cependant par deux fois d'être appelé à y apporter une prière de bénédiction. Ce qui n'a pas manqué d'émouvoir les personnes présentes. 

Où célébrer un mariage ?

On est bien d'accord que Dieu n'est pas limité par un espace pour bénir. Alors pourquoi utiliser une église ? Réunir la communauté dans un lieu décoré et accueillant contribuera à la réussite d'une belle fête. En Suisse, des églises ou chapelles historiques bien situées doivent être réservées de longs mois à l'avance. Certains y ont davantage recours par tradition que par conviction... ce qui se manifeste hélas, par exemple, par des bibles de mariage abandonnées à la sortie. 

D'autres couples préfèrent utiliser la plus splendide des cathédrales : la nature, comme la décrit le Psaume 104. Mariés, célébrants et assistance vivront alors de lumineux moments... si la météo le permet.

De plus, célébrer une fête de mariage avec des sœurs et frères en Christ et y inviter des amis non chrétiens sera une belle occasion de témoigner de notre foi.

Alors, doit-on se marier dans un bâtiment d'église ? Ou doit-on se marier en Église, le Corps du Christ ? À vous la réponse !

Et toujours

Maintenant donc, ces trois choses restent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande des trois, c'est l'amour.
1 Corinthiens 13.13

* Alain Nisus, collectif, Vivre en chrétien aujourd'hui, La Maison de la Bible, p 439

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

50 commentaires