Un chrétien peut-il se soigner à l’homéopathie ?

Un chrétien peut-il se soigner à l’homéopathie ?

Pour ou contre ? L’homéopathie suscite de grands débats depuis plusieurs dizaines d'années.

Ses techniques et/ou sa pratique contiendraient-elles une dimension ou des pratiques spirituelles qui seraient incompatibles avec la foi chrétienne ?
Désormais déremboursée par la Sécurité Sociale française, l'homéopathie reste très populaire, y compris chez certains chrétiens. D’autres y voient une porte ouverte à des influences spirituelles. Comment se positionner ?

Tous ne se sont peut-être pas posé la question de l'utilisation de l’homéopathie, mais elle revient de plus en plus fréquemment, et les chrétiens cherchent à se positionner bibliquement sur la question. 

Voici un message de Florent Varak, qui est pasteur, et enseignant. 

Définition

L’homéopathie est une technique de traitement qui repose sur 3 principes :

· La similitude : ce qui donne les symptômes d’une maladie, peut guérir cette maladie. Par ex, les graines d’un arbre d’Asie du Sud Est, le vomiquier, fait vomir. L’homéopathe se dit qu’il traitera donc la nausée. 

· La haute dilution : le produit agit à l’inverse de son effet normal uniquement s’il est hautement dilué. Pour vous donner une idée, du Nux Vomica en 10 CH, c’est une goutte de substance diluée dans le Lac Léman. 

· L’individualisation : les malades n’ont pas forcément besoin des mêmes molécules, parce que chaque personne développe un terrain plus ou moins favorable à certaines maladies, et plus ou moins sensible à certaines substances. 

Ces principes ont été formalisés au fil du temps mais ils naissent d’un certain Hahnemann, allemand luthérien de naissance, médecin de formation et qui écrira le fruit de ses réflexions dans un ouvrage sur l’homéopathie. Il pratique sérieusement cette discipline à partir de 1800. Il n’est pas vraiment l’inventeur de l’homéopathie. Il semble qu’il y avait antérieurement quelques personnes qui ont mis en avant une forme d’approche similaire. 

Aujourd’hui, en France, 50% des personnes ont employé l’homéopathie pour se soigner.

Est-ce que ça marche ?

Le gros du débat repose sur l’impact de produits autant dilués. Un laboratoire de produits homéopathiques a précisé : 

"Des travaux de recherche sont menés dans le monde pour comprendre l’activité des hautes dilutions, sans que le mécanisme d’action ne soit encore expliqué. Pour le mettre à jour, il faudra sans doute de la patience."

Cet argument est valable. Ne pas savoir comment fonctionne quelque chose ne signifie pas que ce soit insignifiant ou démoniaque dans son mécanisme. 

Plusieurs études affirment que les bénéfices sont de même niveau qu’avec un produit placébo. Pourtant, j’ai un ami éleveur qui me dit utiliser l’homéopathie pour ses vaches, et que ça marche mieux que les traitements traditionnels - difficile d’imaginer un effet placebo ici.

Franchement, c’est un débat que je ne sais ni ne peux évaluer. Il faut que chacun se fasse une idée médicale de la pratique auprès de gens compétents. Lire un peu pour se faire une idée. 

Pourquoi une réticence chez les chrétiens ?

Les chrétiens entretiennent des suspicions à l’égard de l’homéopathie pour plusieurs raisons :

  • L’adhésion de Hahnemann à la franc-maçonnerie. Sa conception du monde, et notamment celle d’une certaine énergie vitale, le rapprocherait beaucoup de spiritualités orientales. 

  • La dynamisation dont il est question dans la fabrication. Certains ont évoqué des formes de passe magnétique qui influenceraient le produit, et le rendraient, potentiellement, contaminé spirituellement. 

  • La recherche des plantes compatibles par le biais de pendules. Une pratique divinatoire attribuée à des forces spirituelles négatives. 

  • Les praticiens, notamment dans les premiers temps, avaient tendance à appartenir à une spiritualité orientale dont ils claironnaient les qualités : Dieu est énergie, Dieu est tout, et les problèmes de santé proviennent d’un blocage de ces parcours énergétiques.

Un point de vue biblique

On est donc confrontés à un principe médical non vérifié mais attesté par l’expérience ressentie de nombreux patients et médecins, tout autant qu’il est contesté par d’autres. Comment aborder la question d’un point de vue biblique ? 5 points. 

- Dans sa plus simple description, l’homéopathie est un médicament alimentaire hypothétique

Je dis médicament parce qu’il vise à guérir, alimentaire parce que c’est souvent une plante ou un dérivé de plante. Hypothétique parce que la dilution est telle qu’il n’y a rien en terme de quantité.

Que dit la Bible au sujet des boissons ou des aliments que je mange qui auraient été manipulés spirituellement ? 

· « Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose ? ou qu’une idole est quelque chose ? Pas du tout.. » (1 Corinthiens 10.19) Cela me rappelle Jérémie 10.5

A mon avis, l’homéopathie ne fera pas de mal – sauf si elle empêche de prendre un traitement plus performant, mais là je ne parle que de l’impact spirituel. 

- Un aliment ou une boisson, même consacré(e) à une idole, ne peut faire du mal

 L’apôtre Paul est assez catégorique à ce sujet : 

· « Ce n’est pas un aliment qui nous rapprochera de Dieu : si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins ; si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus. » 1 Corinthiens 8.8

· Je sais et je suis persuadé dans le Seigneur Jésus, que rien n’est impur en soi ; mais si quelqu’un estime qu’une chose est impure, alors elle est impure pour lui.  Si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour. Ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort. Romains 14.14-15

- La peur et la conscience sont déterminantes pour prendre ou ne pas prendre de l’homéopathie

« Mais tous n’ont pas cette connaissance. En effet, quelques-uns, retenus encore par l’habitude à l’égard de l’idole, mangent de ces viandes en tant que sacrifiées, et leur conscience qui est faible en est souillée. » 1 Corinthiens 8.7

En d’autres termes, le vrai enjeu c’est ça. Si tu crois qu’il y a un pouvoir occulte derrière les granules, n’en prends pas. Il faut que tu sois fidèle à tes convictions, et agir contre sa conscience est toujours négatif. 

Par contre je t’encourage à en faire une conviction personnelle sans que cela ne devienne une loi universelle pour toute l'Église et tous les chrétiens. N’impose pas aux autres cela… 

Regarde les armes de l’Esprit dont il est question en Ephésiens 6. C’est par là que le diable attaque : le mensonge, l’injustice, l’accusation, le doute, l’erreur… c’est là que tu dois te battre. Si l’homéopathie te fragilise dans ces aspects, n’en prends pas. 

- La confiance fondamentale en Christ comme pain et eau de la vie ne doit pas être affectée

La Bible est très discrète sur les pratiques médicales. On trouve quelques médecins mentionnés, mais très peu finalement. LA loi de Moïse est d’une extraordinaire lucidité pour éviter des épidémies (ne pas toucher les morts, les enterrer au plus tôt) mais on n’a rien qui régule la pratique médicale. 

Cela veut dire que le champ de l’investigation médicale est largement ouvert. 

Explorer avec reconnaissance ce que Dieu nous a laissé dans la nature pour nous soigner ne doit pas cependant occulter une chose. Notre vie c’est Christ. Notre nourriture c’est Christ. Même si on reste en bonne santé toute sa vie, on va mourir. Et notre mort, c’est Christ aussi, qui est mort et ressuscité pour nous entraîner dans son cortège de victoire.

- Notre confiance est avant tout ancrée dans la providence de Dieu

Je termine avec ce surprenant passage de 2 Chroniques 16.12 : « La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds atteints d’une très grave maladie ; toutefois, même pendant sa maladie, il ne rechercha pas l’Éternel, mais consulta les médecins. » 

L’attitude de Asa est problématique. Malade, il ne recherche pas l’Eternel. Il consulte les médecins. Est-ce mauvais ? Certainement pas ! Luc est médecin bienaimé (Colossiens 4.14) ! Mais il faut réaliser que notre vie ne dépend pas d’un médecin. Elle dépend de Dieu. Et aucune médecine ne peut se substituer à cette providence divine qui permet parfois des situations compliquées. 

Conclusion

Si nous choisissons de prendre de l’homéopathie, ou si à l’inverse nous le refusons pour motif de conscience, nous sommes amenés à le faire pour la gloire de Dieu, en indiquant notre pleine confiance dans la providence de Dieu. 

Le problème majeur et le danger spirituel qui guette, c’est de déplacer notre confiance de Christ vers d’autres choses. Vers d’autres promesses que les siennes… 

- Florent Varak -

Voici le message complet en audio :

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

33 commentaires
  • Anne-FrancoiseDuthu Il y a 1 mois

    N'oubliions pas que Dieu a créé toute chose et est en TOUT.
  • Selumiere Il y a 1 mois

    Je vous envoie le lien d'une étude effectuée par un docteur en médecine, chrétien, qui explique très bien ce qu'est l'homéopathie : http://docplayer.fr/63395420-Par-h-j-bopp-docteur-en-medecine-a-saint-gall-suisse-l-homeopathie.html
  • Selumiere Il y a 1 mois

    Le problème de l'homéopathie, ce n'est pas le résultat, mais la source! Dénoncer l'homéopathie comme étant une oeuvre des ténèbres ne veut pas dire juger, mais plutôt avertir! Aprés chacun fait ce qu'il veut, c'est tout à fait vrai, mais au moins vous aurez été averti! L'homéopathie a clairement une origine satanique, dont les formules ont été obtenues sous séances de spiritisme! Et ce qui est pervers avec l'homéopathie c'est que c'est une science occulte et spirite présentée sous forme de médicaments à base de plantes (donc soit disant naturelle et innoffensive). Or la matière physique est tellement diluée qu'il n'y a plus rien, c'est pour ça que les médecins terre a terre parlent d'effet placebo, parce qu'il n'y a plus rien! Or, et c'est là que ça nous intéresse en tant que chrétiens, il leur manque l'envers du décor, c'est que à la place, c'est chargé spirituellement. On n'est pas dans le domaine de la nourriture sacrifiée aux idoles là! On est dans le domaine du spiritisme et de l'occultisme au même titre que le magnétisme, l'hypnose, l'acupuncture, les guérisseurs, la voyance, la médiumité, etc... Bien sûr que Dieu vous aime toujours, vous êtes toujours enfant de Dieu, mais ce n'est pas le problème! Avoir la foi ne veut pas dire ignorer qu'on a un ennemi qui nous tend des pièges! Et croire en Jésus ne veut pas dire qu'on peut être léger sous prétexte qu'on a la victoire en Christ! L'homéopathie, comme tout ce qui vient du diable, a des conséquences subtiles mais terribles dont vous ne pouvez vous rendre compte tout de suite. Il ne s'agit pas de culpabiliser, ni de faire peur, mais de vous avertir de ne plus en prendre! Dieu n'est pas contre la médecine c'est vrai, mais l'homéopathie, ce n'est pas de la médecine... Y aurait tellement à développer.. Que Dieu vous éclaire à ce sujet et démasque les manoeuvres de l'ennemi au devant de vous...
    • Martine1964 Il y a 1 mois

      Je suis tout à fait d'accord avec se témoignage. J'ai entendu des témoignages de personnes qui ont travaillé pour un laboratoire qui fabrique de l'homéopathie et qui ont certifié que c'était une secte diabolique, donc acheté ses granulés fait fructifier l'œuvre de l'adversaire. Que Dieu vous bénisse .
  • Afficher tous les 33 commentaires