À la (re)conquête des territoires perdus

À la (re)conquête des territoires perdus À la (re)conquête des territoires perdus

Je ne suis pas en train d’écrire un nouvel épisode des Aventures d’Indiana Jones de Steven Spielberg…

Il m’arrive régulièrement de faire des bilans, surtout quand je piétine. Quand rien n’avance, ou presque, selon moi.

Il m’est arrivé de soupirer en constatant que j’avais été délestée, et pas seulement de quelques plumes. Cependant, à chaque fois, je me dis que ce qui ne me tue pas, me rend plus forte (paraphrase de Nietzsche).

Souvent, ce verset a traversé mon esprit, quand une flèche du camp ennemi a volé vers moi :

Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.
Jean 10.10

C’est pourquoi j’ai été très heureuse de participer à la semaine de Jeûne & Prières organisée à Momentum, mon église, où j’ai repris mon armure de guerrière complète, bien déterminée à récupérer tout ce que le voleur m’a volé ! Encore un grand merci à Ben Girault, qui m’a inspiré cet article.

Ça vous dirait de récupérer ce que l’on vous a volé ?

Inventaire après invasion

Avant que l’envahisseur ne s’empare de vos terres, comment viviez-vous ?

Heureux ? En bonne santé ? Prospère à tous égards ? En paix ?

Imaginez-vous un court instant en roi Joas qui a régné sur Israël, sans chercher à l’imiter totalement, si vous lisez la suite... Il est allé consulter le prophète Élisée, se lamentant d’être attaqué par de puissants ennemis comme les Syriens, et de perdre ses territoires, de subir des famines, etc.

Il faut dire qu’en raison de l’infidélité d’Israël, l’Éternel a permis ces nombreuses défaites. En effet, après le règne de Salomon, certains rois “ont fait ce que l’Eternel considère comme juste”, d’autres pas du tout, jusqu’à autoriser les cultes des idoles et du Dieu Baal sur les hauts-lieux, comme Joas.

Élisée conseille alors au roi d’aller à la fenêtre et de tirer une flèche sur les territoires volés pour signifier aux Syriens qu’il allait les reprendre et les exterminer un à un.

Quels sont les territoires que le diable vous a volés ?

Faites l’inventaire de tout ce que le diable vous a pris.

Où avez-vous essuyé des pertes ?

  • Votre couple est en crise

  • Votre famille souffre de conflits de plusieurs générations

  • Vous vivez des tensions récurrentes avec vos enfants

  • Vous essuyez échec sur échec, sur les plans professionnel, personnel

  • Votre santé est en berne, vous êtes touché par la maladie

  • La joie ne fait plus partie de votre quotidien, vous êtes toujours épuisé et stressé

  • Vous traversez des périodes financières difficiles

  • Votre identité a souffert : pertes de confiance et d’estime de soi, motivation, enthousiasme

  • Etc.

Il est temps de sortir les flèches de votre carquois, de bander votre arc comme Joas et de tirer à l’est, à l’ouest, au sud et au nord, partout où l’ennemi s’est acharné pour vous décimer. Faites-lui savoir que vous allez en reprendre possession. Car l’Éternel est Celui qui vous délivre !

C’est une flèche de délivrance de la part de l'Éternel.
2 Rois 13.17

Allez récupérer vos territoires jusqu’au dernier !

Puis, Élisée ordonne à Joas de sortir toutes ses flèches et de frapper le sol. Joas porte 3 coups par terre.

  • Ah, dommage, lui dit le prophète, si tu avais frappé plus longtemps, tu aurais emporté toutes les victoires sur ton ennemi et pas uniquement 3 ! (2 Rois 13.19)

Avez-vous d’autres flèches et l’esprit (encore) combatif pour porter un dernier coup ?

Frappez, frappez encore, jusqu’à ne plus sentir votre bras…

La dernière flèche est la flèche fatale, celle qui va vaincre votre adversaire, l’anéantira et l’empêchera de vous maintenir sous son occupation dévastatrice, qui ruine vos relations, votre santé, mine votre âme...

Cette dernière flèche fatale s’appelle “Lâche tout ! Et surtout ,ne lâche rien !” !

Reprenez vos droits sur le diable, rappelez-lui qu’il est vaincu (car il le sait déjà !) :

  • En jeûnant et priant

  • En louant Dieu

  • En intercédant

En persévérant, tout en gardant votre position d’enfant de Dieu vainqueur et déterminé. Résistez !

Si vous aviez abandonné le combat, il est temps de revêtir à nouveau l’armure parfaite que Dieu nous a donnée, et de reconquérir tout ce que le diable vous a volé.

Durant cette semaine de Jeûne & Prières, à l’église Momemtum, beaucoup (ou tous ?) d’entre nous avons poussé un hurlement qu’on est allé chercher au plus profond de nous... Nous avons (re)pris position face à l’ennemi de notre Seigneur Jésus : Satan.

Non, Satan, tu ne me voleras plus ! D’ailleurs, je vous recommande le livre de Iris Delgago.

Oui, ce cri a vraiment fait trembler les murs de Momentum et causé de multiples extinctions de voix, mais l’enfer a tremblé de peur :)

Et vous, allez-vous aussi pousser ce cri de guerre ?

Pour tous ceux qui sont mal à l’aise avec ce vocabulaire grégaire, il est bel et bien présent dans la Bible et la vie chrétienne est un combat spirituel et réel ! Vous l’avez certainement remarqué ?

Josué n’a-t-il pas fait s’écrouler les murailles de Jéricho en hurlant avec le peuple ?

Je vous encourage à reconquérir tous vos territoires pour vivre la vie abondante pour laquelle Jésus est mort à la croix et ressuscité. Que Dieu vous fortifie !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

21 commentaires