Le couple : mon désir, ou celui de Dieu?

Le couple : mon désir, ou celui de Dieu?

Oui, c'est mon désir d'être en couple, ça c'est sûr. Mais est-ce que ce désir est juste aux yeux de Dieu ?

Je me suis souvent posée cette question. En fait, il y a eu des moments dans ma vie où j'ai cru que ce n'était pas juste de désirer et de chercher à me marier. Le sujet de la recherche d'un conjoint semblait absent des églises et conférences chrétiennes alors qu'il avait une grande place dans mes pensées. J'y pensais tous les jours et je me demandais si c'était normal. Vu le peu de place que ce thème occupait dans les enseignements chrétiens que je recevais, j'avais l'impression que ce n'était pas une chose spirituelle ou importante pour Dieu.

Et pourtant, c'est Dieu qui a dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul », et qui a créé Eve pour faire équipe avec Adam, régner avec lui, partager l'amour, donner la vie,...

Dieu est celui qui a planté ce désir d'union dans nos coeurs.

Avez-vous déjà pensé à cela ?

Le mariage n'est pas uniquement votre désir, c'est, avant toute chose, le désir de Dieu !

C'est lui qui a désiré que l'homme et la femme s'unissent. C'est pourquoi il a placé ce désir dans nos coeurs. Pour que nous recherchions notre Adam ou notre Eve, que nous l'aimions et, qu'ainsi, nous puissions refléter qui est Dieu.

Dieu est amour. Et l'amour ça se partage. C'est pourquoi, il a voulu que l'homme et la femme ensemble soient son image sur la terre. C'est lorsque nous sommes en relation avec notre prochain que nous pouvons vivre l'amour. Et il n'y a pas de relation plus intime et forte que le couple pour expérimenter cet amour. Le véritable amour ne se vit pas dans une relation de séduction passagère avec un inconnu mais dans une relation en vérité avec une personne imparfaite qu'on a l'impression de connaître par coeur. C'est là que le véritable amour, celui décrit dans 1 Corinthiens 13 (patient, ne cherchant pas son intérêt, ne s'enflant pas d'orgueil... et j'en passe!), se manifeste vraiment !

Il est vraiment important de comprendre que notre désir de vivre « le couple » n'est pas contre Dieu, mais au contraire, que c'est Dieu qui l'a placé dans nos coeurs. En effet, si ce désir vient de Dieu, cela signifie qu'il désire l'accomplir. Vous n'êtes donc pas seuls dans cette bataille pour vaincre le célibat. L'Eternel des armées célestes est avec vous ! Un allié de taille, non ?

Et le meilleur piège de Satan pour nous proposer ses solutions rapides à nos désirs de mariage est de nous faire croire que Dieu est contre le mariage. Qu'il est contre notre désir de nous unir, contre la sexualité, contre la romance...

C'est ainsi que le serpent a trompé Eve. Il lui a fait croire que Dieu lui défendait de manger du fruit pour éviter qu'ils ne deviennent « comme des dieux ». Pourtant, n'étaient-ils pas déjà comme des dieux ? N'avaient-ils pas été créés à l'image de Dieu ?

De même, il peut nous susurrer : « Dieu ne désire pas que tu te maries! Tu le vois bien! Tu es toujours célibataire ! Ne lui soumets surtout pas ce domaine de ta vie, sinon tu vas finir vieille religieuse aigrie (ou prêtre aigri), ou pire, tu vas te marier avec une personne moche et pauvre que tu n'aimeras pas. Viens avec moi, je vais te donner du plaisir et une satisfaction immédiate : masturbe toi, regarde de la pornographie, ça va combler ton besoin d'intimité » ! Ou alors « Sors avec cette personne séduisante qui est prête à te donner de l'affection et des câlins sans engagement ».

Cette voix vous est familière ?

Lorsque nous commençons à croire que Dieu veut nous empêcher d'accéder à quelque chose qui serait bon pour nous, nous commençons à nourrir de l'amertume contre lui et a chercher à l'obtenir sans lui. Nous commençons à croire que les relations sans lendemain vont étancher notre soif de vivre un amour fort avec le sexe opposé, que la masturbation ou la sexualité hors mariage peut nous combler, qu'une relation avec un non-chrétien peut être le plan divin pour notre vie.

Nous nous contentons de peu, du temporaire, de l'amour qui s'éteint, des relations qui ne durent pas et laissent un coeur meurtri, car nous avons oublié que Dieu était notre allié pour nous faire vivre ce que notre coeur désire au plus profond (même si beaucoup d'entre-nous, résignés, l'ont oublié) : un mariage uni, joyeux, fort et plein de vie !

Dieu désire que l'homme et la femme s'unissent et ne deviennent qu'un. Il ne désire pas pour nous une flamme émotionnelle qui s'éteint après 3 ans. Il désire nous faire vivre un couple où l'amour devient plus fort de jour en jour, où la sexualité procure un plaisir qui ne faiblit pas avec les années et « l'habitude », où l'unité grandit et la Vie coule.

C'est cela qu'il désire pour chacun de nous. Et vous, le désirez-vous ?

N'acceptons pas les plans au rabais du serpent. Ne jouons pas avec nos coeurs. Visons les désirs de Dieu, ceux qui sont au fond de chacun de nous, et ayons foi que Dieu est bien assez puissant pour les accomplir !

Dieu a mis en nous ce désir d'intimité, de relation vraie, de joie et de fidélité, et il désire faire équipe avec nous pour que nous puissions vivre cela. Il a hâte que nous nous tournions vers lui pour lui dire : « Oui Seigneur, je veux vivre cette union puissante entre l'homme et la femme que tu as désirée ! Pas celle que je vois autour de moi où les couples se déchirent, mais celle qui est sur ton coeur : forte, belle, joyeuse et indestructible. Montre-moi le chemin, je suis prêt(e) à te suivre et t'obéir pour vivre cela ! »

Je suis convaincue que Dieu peut conduire chaque personne qui fait cette prière de tout son coeur. Il ne nous promet pas que le chemin sera facile : pour vivre un amour vrai, nous aurons sûrement besoin d'un peu (ou beaucoup) de sanctification (nous débarrasser de nos péchés) ! Mais Dieu est fidèle et nous rendra capables de vivre cela.

Mais quand vous aurez souffert un peu de temps, Dieu, l'auteur de toute grâce, qui vous a appelés à connaître sa gloire éternelle dans l'union à Jésus-Christ, vous rétablira lui-même; il vous affermira, vous fortifiera et vous rendra inébranlables (1 Pierre 5.10).

La Terre Promise vaut les batailles, et l'Eternel a dit qu'il marcherait devant nous. Alors levons-nous, cherchons Dieu de tout notre coeur, mettons nous à son écoute et suivons-le !

37 commentaires