Le cycle de l'eau

Le cycle de l'eau

"Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n'y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins." (És. 55.10-11)

Le cycle de l'eau est un phénomène vital sur notre planète : Évaporation, nuages, précipitations, puis de nouveau évaporation. Dieu nous présente ici une parabole qui nous éclaire sur l'œuvre de sa parole.

La parole de Dieu vient de sa bouche et elle est créatrice :

" Car il dit, et la chose arrive ; il ordonne, et elle existe." (Ps. 33.9)

La parole de Dieu est descendue en la personne de Jésus :

"Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père." (Jn. 1.14)

La parole de Dieu, incarnée en Jésus, est retournée au ciel, après avoir accompli sa mission, la Rédemption :

"Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu'il était venu de Dieu, et qu'il s'en allait à Dieu..." (Jn. 13.3)

C'est cette Parole, l'Évangile, qui aujourd'hui nous régénère, c'est-à-dire nous fait naître de nouveau, et porte en nous un bon fruit :

" Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. […]. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Évangile." (1 Pi. 1.22-25)

Un amour fraternel sincère ne peut exister que si nos âmes sont purifiées par l'obéissance à la vérité. Et pour pouvoir s'aimer ardemment, de tout son cœur, il est indispensable d'être né de nouveau (régénéré) par la parole de Dieu.

0 commentaire