Le Dieu de Victoire habite en moi !

Le Dieu de Victoire habite en moi !

Je ne sais pas si vous connaissez ce cantique Le Dieu de Victoire habite en moi ? Ce chant me rappelle mon enfance. Mais je crois que je n’en avais pas forcément bien expérimenté les paroles... jusqu’à ce matin où j’ai pris le temps de réaliser ce qu’il signifie vraiment pour moi ! 

Le Dieu de Victoire habite en moi …

C’est une réalité surprenante : OUI ce Dieu peut vivre en nous grâce à son Esprit saint et au sacrifice de Jésus à la croix ! Il n’est pas un Dieu lointain, abstrait ou extérieur. Il souhaite nous connaître. 

ET il est à la fois ce Dieu de toutes les victoires, omniscient, omnipotent, omniprésent 

Je marche non par la vue mais par la foi

Avec cette phrase, nous passons un cran au-dessus...

En effet, notre vue, nos sens, nos analyses des situations sont tellement à notre portée humaine. Les circonstances de notre vie viennent si facilement se confronter sous nos yeux, qu'il est facile d’oublier qui nous avons invité à vivre en nous et de ne regarder que par nos propres yeux...

« Or la foi, c’est la réalité de ce qu’on espère, l’attestation de choses qu’on ne voit pas. » (Hébreux 11.1) c’est accepter que ce que l’on voit n’est pas ce que Dieu voit. 
Ne pas marcher par la vue, mais par la foi, demande un choix de notre part, et une habitude à prendre qui n’est pas celle qui vient le plus « humainement » ☺

Je chanterai et danserai

Qui dit victoire, dit joie !!! Mais lorsqu'on ne la voit pas encore, comment est-il possible de danser et chanter ? 
C’est pourtant une attitude que l’on voit souvent dans la Bible (David dans les Psaumes, Josué 6...) et qui va débloquer la victoire avant même de la voir... 
C’est l’attitude de paix, d’amour, de reconnaissance que notre Père céleste aime et attend de nous.
De mon expérience, c’est lorsque je prends le temps de louer, de me réjouir, qu’une paix vient alors remplir mon cœur et que je peux enfin ne plus « voir » ce qui me fait peur, mais marcher et enclencher ma foi, me rappeler des promesses de Dieu pour moi, me souvenir des victoires passées.
Ce n’est pas l’ordre habituel, de chanter et de se réjouir, lorsque les circonstances extérieures sont difficiles, lorsque notre vue se trouve face à des peurs, des douleurs, des doutes.
Mais je réalise pleinement qu’en commençant dans ce sens-là, je replace Dieu au centre, j’active ma foi et reconnais qu’il est ce Dieu de Victoire !

Car le combat est celui du Seigneur

Tous les combats auxquels je fais face sont avant tout les combats du Seigneur !

Pour ma part, j’ai un caractère assez fort. Je n’aime pas perdre et je suis assez tranchée et active dans mes décisions ! Alors, accepter que mes combats soient avant tout ceux du Seigneur, n’est vraiment pas simple pour moi. 
J’ai, en général, pleins d’idées et de projets, et une idée très précise de ce qui serait le mieux pour moi (voire même pour les autres) ! Il m’est arrivé, plusieurs fois, de ne pas comprendre pourquoi Dieu ne répondait pas à mes prières alors que le plan d’action que je lui proposais était vraiment « le meilleur »…

Sauf que, encore une fois, mes yeux ne voient pas ce que Dieu voit, et je ne suis pas ce Dieu de victoire, tout puissant ! Certes, il vit en moi, il me connaît parfaitement et a très envie d’entendre toutes mes émotions, tous les besoins de mon cœur… Mais il ne fera rien sans que je le laisse gérer les combats de ma vie. Il m’aime trop et a trop de respect pour moi. Le problème c’est que, si je ne décide pas de lui donner mes combats et que je les garde pour moi, alors… je risque fortement de les perdre !

C’est là encore un choix bien difficile à faire. Mais ce sont des situations que j’ai expérimenté et j’ai dû faire face à mes propres échecs, baisser la garde, renoncer au contrôle et à mes plans qui me semblaient pourtant si bien ficelés…

Accepter de faire plus confiance à Dieu qu’a moi-même afin d’être assurée que sa victoire sera la meilleure pour ma vie ! Sinon je rentre dans un autre combat avec moi-même… Est-ce que je fais plus confiance à moi ou à Dieu ? 

La victoire est assurée

Et cette phrase est tellement vraie ! Je prends conscience aujourd’hui, après avoir longtemps combattu le mauvais combat, que lorsque je décide de confier mes circonstances, mes épreuves, mes émotions, ma famille, mes amis, mes échecs… à Dieu, alors la Victoire sera assurée ! 

Ce ne sera pas forcément la victoire que j’avais prévue, ni de la manière et dans le timing que je voulais, mais je sais que ce sera une victoire encore plus forte et belle ! Celle du Seigneur dans ma vie.

Car notre Dieu est vainqueur

Notre Dieu est vainqueur, il a vaincu l’ennemi de nos âmes, il a vaincu la mort ! Et il nous laisse le choix de devenir aussi le vainqueur dans notre vie ! 

Face aux situations difficiles, aux épreuves et aux découragements, il est parfois complexe d’enclencher notre foi et mettre de côté notre vue, de danser et chanter, et de confier nos combats à Dieu. C’est une histoire de confiance et de choix de notre part !
Mais ce chant, et mes expériences de ces dernières années, me confirment que j’ai tout à gagner à laisser le Dieu de victoire habiter en moi, et de renoncer à combattre par mes propres forces !

Papa, merci pour qui tu es ! Merci car tu n’es pas ce Dieu lointain qui ne se soucie pas de nous ! Merci parce qu’aujourd’hui encore je réalise que mes combats dans la vie sont les tiens, car tu m’aimes si fort et te soucies de tout ce que je suis. Aide-moi à te les confier, à voir comme tu vois, à te faire toujours plus confiance et à croire que ta victoire est assurée dans ma vie, car je te la confie. Tu sais mieux que moi ce qui est bon et ce qui est juste. Pardon pour toutes les fois où j’ai cru que mes plans étaient mieux que les tiens 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires