Le mariage, une invention de Dieu ou des hommes? n°15

Le mariage, une invention de Dieu ou des hommes? n°15
Article n° 15

- L’Ecriture commence et s’achève par un mariage.

- Elle compare le Royaume de Dieu à un roi qui organise des noces pour son fils.

- C’est lors d’un mariage que Jésus a fait son premier miracle. Gen. 2:18-24, Apc. 19:7, Mat. 22:2, Jn 2:1-11

Le but de ces lignes n’est pas de vous donner un plan pour décorer l’église ou choisir un menu, mais de souligner la pensée biblique de cette célébration. Les composantes qui la caractérisent dans l’Ecriture sont la préparation et la bénédiction divine, les invitations et les invités, les habits de fête, le festin, les réjouissances et bien sûr la joie des mariés.

L’élue dit de lui: "Il porte la couronne de mariage que lui a remise sa mère en ce jour où il est tout à la joie." Et il répond: "Que tu es belle, ma tendre amie, que tu es belle! Derrière ton voile tes yeux ont le charme des colombes..." Can. 3:11 et 4:1

La joie, les amis, la beauté, l’originalité, le message que dégage cet événement sont des valeurs bibliques. Cette fête est le reflet de deux personnalités. Il est bon d’y penser ensemble, dans les grandes lignes jusqu’aux points plus secondaires. La jeune fille en aura certainement rêvé depuis sa tendre enfance, avec quelques désirs bien précis. Le jeune homme devrait y être attentif et sensible.

Si la fête du mariage varie à l’infini dans ses couleurs et expressions, d’une famille, d’une culture, d’un pays et d’un continent à l’autre, elle marque cependant un tournant définitif et public. Dans n’importe quelle tribu, même la plus reculée, les gens savent discerner un homme et une femme mariés d’un homme et une femme libres. De la parenté aux voisins en passant par les collègues et amis, ou encore pour les habitants du village ou du quartier, chacun sait désormais que cette femme appartient à cet homme et que cet homme appartient à cette femme. Une entité nouvelle est née: " C’est mon mari ", " c’est ma femme ". Nous pouvons ajouter que cette alliance se poursuivra le plus souvent par deux autres expressions tout aussi belles: " Ce sont mes parents ", " ce sont nos enfants ". Se marier dans l’intimité à deux ou se marier en secret a toujours tenté quelques couples pour diverses raisons, mais cette vision des choses n’a ni force, ni racine biblique: " Que le mariage soit honoré de tous " Héb. 13:4.

Nous reviendrons dans les articles suivants sur les composantes de l’alliance qui se prépare et accompagne ensuite le couple durant la vie entière. Avant cela, parlons encore des finances concernant la fête du mariage.

J’ai eu le privilège de voir des mariages aussi magnifiques que simples parmi de nombreux amis à Jeunesse en Mission. A une occasion, le marié n’a pu s’acheter son costume que le matin même du mariage ! Une grande fête n’est pas synonyme de grandes dépenses. L’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître. Ce dicton s’applique bien au mariage. Quand les finances dominent, elles poussent à l’orgueil. Beaucoup de jeunes repoussent de plusieurs années le jour de leur mariage pour des raisons purement économiques. La tradition leur dicte une liste interminable d’obligations quant aux cadeaux et achats à faire, la location de voiture et de salles, la cote du restaurant à choisir, le nombre d’invités, le standing de vie à avoir dès ce jour-là et encore bien d’autres exigences familiales. Tout cela peut devenir une montagne insurmontable, voire écrasante, qui sent le prestige et la vanité. Le sourire de la mariée vaut mieux que toutes les "Cadillac"; les rires laisseront un meilleur souvenir que les smokings et une bonne équipe de vrais amis coûtera jusqu’à cent fois moins cher que des serveurs "amidonnés".

Ce qui est grave, c’est de se marier avec quatre ans de retard pour vénérer Mammon (Mat. 6:24).

Il est vrai qu’on peut toujours exagérer en sens inverse et le regretter par la suite, mais un couple fidèle et sérieux aura beaucoup de plaisir à construire et améliorer petit à petit son foyer, même en commençant par un mariage et des conditions de vie modestes.

Cet article est tiré du livre " Comment réussir son mariage " disponible sur la Top Boutique ou dans votre librairie chrétienne

Téléchargez, lisez ou écoutez les livres de la série "Comment..." sur carlobrugnoli.net
Disponibles et gratuits: "Porteurs de Vie", "Progresser avec Dieu" et "Une vie en couleur" à télécharger !

En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • Glo Pit / Yy Il y a 10 années, 10 mois

    SEIGNEUR sois béni pour cet article car cela touche profondément nos cœurs sois magnifié mon Dieu à toi la gloire au siècles des siècles. AMEN
  • parade Il y a 10 années, 11 mois

    Merci Seigneur pour cet article ,concernant les personnes qui désirent se marier...une bonne équipe de vrais amis coûtera jusqu"à cent fois moins cher que des serviteurs "amidonnés" ! Excellent!