Le pouvoir du pardon

Le pouvoir du pardon

Qui pense « pardon », pense « amour ».
Le pardon est dispensable dans toutes nos relations : d’abord avec Dieu puis entre humains.

Combien de problèmes de rupture, de vies brisées, de familles divisées, de conflits qui déchirent des foyers, des communautés, des tribus et même des peuples !

Le refus de pardonner provoque des désordres et des déséquilibres profonds qui entraînent souvent des maladies et des accidents à trois conséquences principales pour I'individu :

sur le plan de I'esprit, de I'âme et du corps... sans oublier les tragédies sociales, financières et politiques !

Le mot grec pour pardonner (Apheimi) signifie :

a) Eloigner de, faire disparaître, effacer, libérer, affranchir. "L'Eternel éloigne de nous nos transgressions" (Psaume 103/12).

b) Purifier, purger (Katharizô, rendre propre, mot employé par Jésus pour la guérison du Iépreux: "Je le veux, sois pur" Matthieu 8/3, puis 1 Jean 1/7).

c) Justifier (Dikaioun), être vu juste, innocent; "Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ" (Romains 5/1).

La culpabilité et la condamnation sont effacées par la justification, grâce à la réconciliation (2 Corinthiens 5/21).

d) Pardonner veut dire aussi réconcilier (Katalassô), rétablir les relations entre Dieu et I'être humain, puis entre humains.

L'homme a besoin de quitter son état de révolte, de rébellion par I'acte volontaire du repentir pour bénéficier du pardon divin, qui lui permettra ensuite -simultanément- de pardonner à ceux qui I'ont offensé.

Quand I'Apôtre Jean écrit: "Dieu est Amour", il veut dire aussi: "Dieu est Pardon" (1 Jean 4/8).

Dieu est la source du pardon, du salut, de la grâce et de la guérison.

Jean précise "L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde comme victime expiatoire pour nos péchés".

Paul ajoute : "Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même" (2 Corinthiens 5/19).


Puis, dans Ephésiens 4/32 : "Pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a pardonné en Christ". "Devenez donc les imitateurs de Dieu et marchez dans la charité, à I'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même pour nous" (Ephésiens 5/1-2)


On ne pardonne qu'aux coupables ! Mais qui est coupable ?


La Bible le révèle :Tous sont coupables "car tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu; mais ils sont (VOUS ETES) gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être pour tous ceux qui croiraient victime propitiatoire". (Romains 3/23-25).

Sans effusion de sang, il n'y a pas de pardon: "c'est pourquoi Dieu a voulu, par Christ, réconcilier tout avec lui-même, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix" (Colossiens 1/20).

Ce pardon qui libère, qui amène la paix, qui réconcilie et qui guérit I'être tout entier, vous pouvez le recevoir de Dieu maintenant, et par la foi et la prière au nom et par le nom de JESUS: "Quiconque croit en lui, reçoit par son nom le pardon de ses péchés" (Actes 10/43).

Alors, pardonnés, réconciliés, justifiés, purifiés et affranchis, vous aurez la force et la joie de pardonner à ceux qui vous ont offensés, blessés, rejetés, lésés, rendus malheureux.


L'amour de Dieu vous rendra capable d'aimer, de procurer la paix, de renouer contacts et relations, afin qu'à leur tour, ils soient libres, guéris et heureux.

Paul nous révèle en Ephésiens 2/13 à 18 : "Christ est notre paix".

Par sa mort sur la croix, il a tué la haine qui sépare les juifs et les païens, puis les païens entre eux !

Quelle magnifique victoire sur la haine, la méchanceté, la jalousie et la mort !


Tout acte d'amour, est un acte de vie.

Quelqu'un va penser: mais j'ai pardonné une fois, deux fois, trois fois ! Christ nous enseigne, par sa vie et par sa parole, à pardonner et à aimer sans compter, à I'infini... comme il nous aime... et nous pardonne! (Lire Matthieu 18/21 à 35).

Enfin, n'oubliez pas ces deux conseils divins :

"Pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses" (Marc 11/25)

Puis :

"Celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés". (Jacques 5/19-20).

Je prie pour que Dieu vous aide.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires