Le Salut de nos enfants : notre priorité

Le Salut de nos enfants : notre priorité
" Instruis l'enfant dans la voie qu'il doit suivre... " Proverbes 22:6

L'école a repris pour presque tous les enfants de l’hexagone. Cette rentrée des classes m'a donné la pensée d'écrire quelques lignes sur le salut des enfants.

Nous nous inquiétons de savoir quel sera le programme pour la nouvelle année d'école du dimanche. Quels vont être les moniteurs, les monitrices ? Les responsables des églises mettent sur pied des programmes variés.

Je fréquente une assemblée de Dieu, et j'ai été monitrice d'école du dimanche pendant 7 ans. Pendant ce temps, j'ai eu le bonheur de voir des pré-ados venir à Jésus.

Aujourd'hui, je voudrais vous mettre en garde, chers parents chrétiens. Je suis mère de famille de deux grandes filles, et je réalise maintenant qu'il y a des écueils que nous devons éviter. Demandons à être conduits par le Seigneur.

Je suis très souvent attristée par des propos tenus dans des milieux chrétiens. Une mère de famille me dit un jour : " Avant sa conversion, mon fils peut aller en boîte, il lui faut des expériences ". Quelle tristesse !
Ce jeune n'est toujours pas au Seigneur, et je prie pour qu'il soit sauvé. Ses parents ne trouvent rien de dérangeant dans le fait qu'il ne soit pas encore converti, et vive comme le monde.

Je ne veux pas avoir un langage de Canaan, mais je vous en supplie, donnez la priorité au Seigneur.

Il y a aussi un écueil que nous devons éviter: c'est passer trop de temps à l'église et de ne plus en avoir pour son enfant.
Pour partager un moment avec lui, nous pouvons, par exemple, assister à une de ses répétitions, l'accompagner en ville, déjeuner avec lui, l'écouter, l'encourager, prier avec lui... Vivre simplement sa foi avec son enfant est très important.

Une sœur que j'aime beaucoup, Sarah Catarhino, nous disait, lors d'une conférence de femmes, qu'il était plus important d'être que de faire. Veillons sur l'impact que notre vie peut avoir sur nos enfants. Humilions-nous, recherchons la présence du Seigneur, et prions pour que nos enfants soient sauvés. Bien sûr, il est important de veiller à leur éducation, à leurs études, mais recherchons avant tout ce qui est le plus important : leur salut.

Amenons nos enfants à Jésus.

Pour mes chers frères et sœurs moniteurs et monitrices, je vous en prie, cherchez l'onction du Seigneur pour que les enfants viennent au Seigneur. Mieux vaut que 10 enfants viennent au Seigneur, plutôt que soixante qui se contentent de venir fréquenter le club d'enfants.

La mère de Wesley a eu quinze enfants dont neuf ont vécu, dans l'inconfort du XVIIème siècle. Elle savait se retrouver avec son Seigneur, et les enfants le savaient. Elle s'isolait sous son tablier et priait pour être avec celui à qui elle confiait ses enfants. Quatre sont devenus de grands serviteurs de Dieu.

Je voudrais aussi terminer par le fait que nous sommes conscients, mon mari et moi-même, d'avoir commis des erreurs. Nous en demandons pardon au Seigneur et nous humilions devant sa face. Certes, nos filles sont converties, mais il y a eu, à l'adolescence, des moments difficiles. Nous n'étions pas préparés à cela. Nous pensions à tort que tout était acquis, mais le Seigneur a vu notre détresse et nous a secourus.

Chers parents, chers papas, chères mamans, priez pour le salut de vos enfants. Faites tous vos efforts et tombez à genoux pour réclamer les vôtres à Jésus. S'ils sont loin du Seigneur, ne désespérez pas, car Jésus veille sur eux, et à un moment donné, il exaucera vos prières. " Celui qui sème avec larmes récoltera dans la joie ".

Priez toujours et bon courage !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

17 commentaires
  • Mebougben Il y a 1 année, 3 mois

    Ameeeeeeen! Ameeeeeeen!
  • Gilles Côté Il y a 2 années, 5 mois

    je suis père d`une jeune fille de 12 ans presque 13 ans, et elle commence le secondaire en septembre et elle n`est pas sauvé à cause d`un grand obstacle qui l`y en empêche , je suis séparé de sa mère et sa mère refuse cordialement que je l`amène avec moi à l`église chrétienne que je fréquente elle dit que je vais la rendre folle avec c`est histoire là pouvez-vous imaginé se que je ressent, je me sent très attrister de cela et je ne peu rien y faire puisqu`elle en a la garde mais je prie chaque jours pour que ma fille et sa mère soit touché par la main de Jésus afin qu`elles voient que mon église n`est pas là pour nous rendre fou mais pour nous apprendre la parole de Dieu et louer Dieu et c`est très plaisant et gratifiant alors c`est se que je fait je réclame à Dieu ma petite fille afin qu`elle puisse être sauvé et venir avec moi à l`église afin de connaître son sauveur Jésus, je ne perd pas espoir car Dieu voit et protège ma jeune fille et agira sous peu pendant qu`elle est encore jeune. Que le Seigneur Jésus entende mes prière et sauve ma jeune fille Mégane Amen.
  • babpg2007 Il y a 2 années, 5 mois

    La plupart des parents sont complètements indifférents, car ils pensent que les chrétiens sont des bandes de fous.
  • Afficher tous les 17 commentaires