Le serpent d'airain

Le serpent d'airain

"Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." (Jn. 3.14-16)

Parlant des expériences vécues par les Israélites dans le désert, l'apôtre Paul nous dit que "ces choses leur sont arrivées pour nous servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction" (1 Co. 10.6-11). Le verset 9 précise : " Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents". Relisons cet exemple des choses qui leur sont arrivées, dans Nb. 21.4-9. Le cheminement des personnages de ce récit est un exact reflet de celui des humains en général.

Révolte v. 4-5 : "Contre Dieu et contre Moïse" : La révolte contre Dieu invisible va de pair avec la rébellion contre l'autorité visible. "Dégoûtée de cette misérable nourriture" : Mépris des bienfaits de Dieu. L'homme est un révolté (Rom. 1.18-21)

Rétribution v. 6 : Serpents venimeux à piqûre mortelle. Le venin mortel du Serpent Ancien, Satan, c'est le péché. Tous en sont atteints, et son salaire, c'est la mort. (Rom. 3.23 ; 6.23).

Repentance v. 7 : Nécessité d'une prise de conscience du péché, et d'une demande de délivrance : "Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés..." (Actes 3.19)

Remède v. 8-9 : Ce n'est pas l'homme qui le choisit, mais Dieu qui est souverain. Un regard contre du venin, c'est un défi à la raison ! La foi est indispensable. Notre serpent d'airain, aujourd'hui, c'est Jésus : "Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé..." (Jn. 3.14). Comme le serpent d'airain était sans venin, Jésus est sans péché (2 Co. 5.21). Lui seul peut nous sauver.

"Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé..." (Actes 16.30-31)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire