Le temps passe trop vite

Le temps passe trop vite
J’ai toujours eu du mal avec le temps qui passe…et qui à mon goût passe trop vite.
Enfance, les années scolaires, les vacances, temps de l’insouciance.
Adolescence, le temps de tous les doutes et de tous les rêves.
Fiançailles, le temps de beaucoup d’espoir.
Jeunes mariés, le temps d’adaptation, de découverte de l’autre, de la douceur de la présence.
Futurs parents, le temps d’attente heureuse, d’élaboration de projets.
Jeunes parents, le temps d’adaptation, d’émerveillement.
Activités professionnelles, activités familiales, activités ecclésiales, le temps de l’engagement tous azimuts.
Parents mûrissants, le temps des examens et des choix professionnels des enfants, le temps de leur installation ailleurs.
Parents grisonnants, temps de la retraite -super active, comme il se doit-, des retrouvailles à deux -très plaisante, malgré le vide laissé par l’envol des enfants.
Parents aux forces qui diminuent, aux projets plus rares et aux souvenirs plus nombreux, le temps de la nostalgie, des regrets ?

Oui, je l’avoue, j’ai du mal avec le temps qui passe, …et qui passe trop vite.
Pourtant, j’ai profité pleinement de tous ces temps différents que Dieu dans sa bonté m’a accordés et je les ai vécus intensément.
Ils ont été enrichissants et épanouissants, parfois éprouvants, décevants, mais vécus dans la présence du Seigneur.

Le temps de nos vies est un temps de l’accompagnement de Dieu dans nos projets, dans notre histoire.

L’homme est et a été de tout temps pris dans une histoire (c'est-à-dire le temps qui passe) pleine d’actions et de péripéties. Presque tous les livres de l’Ancien Testament nous racontent des histoires. On peut noter que ces histoires sont pleines de bruit et de fureur, d’échecs et de fautes, de détours et de fausses pistes, où les hommes sont aux prises avec leurs limites et avec leurs imperfections. Ce sont rarement des histoires lisses. Mais Dieu ne se contente pas de regarder, il intervient aussi. (F. De Coninck dans  " Agir, travailler, militer ")

Dans l’Ancien Testament, l’histoire (donc le temps) est le lieu d’un dialogue entre Dieu et les hommes. Ce n’est pas l’éternel retour des saisons, ni la simple fuite du temps, mais le temps d’une relation.
Toutes ces histoires, celles d’Abraham,… de Jacob, Joseph, …Samuel…. nous montrent l’importance de ce dialogue entre Dieu et les hommes. Dieu accompagne les hommes dans leur action, il les appelle à agir.
Dans l’histoire qui se déroule entre Dieu et Moïse par exemple, c’est Dieu qui prend l’initiative par le phénomène du buisson ardent. Dans toutes les histoires, il en est ainsi.
C’est Dieu qui aime le premier (1Jean4/19). Quant à nous, nous aimons parce que Dieu nous a aimés en premier. Nous sommes les acteurs, mais en réponse à un premier geste accompli par Dieu.
Si Dieu a suivi Jacob dans les sinuosités de son histoire, nous pouvons avoir l’assurance qu’Il se tient aussi à nos côtés quel que soit " le temps " de notre histoire. Il saisit le moment favorable pour nous faire progresser, évoluer, nous rendre plus proches de Lui.

Qu’importe alors si le temps passe trop vite. L’amour de Dieu et sa présence demeurent.
Vivons à chaque étape de notre vie ce dialogue, cette relation avec Dieu qui transforme le temps qui passe en parfum d’éternité.

En partenariat avec : www.famillejetaime.com


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • automne Il y a 10 années, 10 mois

    Notre Dieu ne change pas et Il nous aime à toutes les étapes de la vie! Un regard en arrière permet de réaliser combien notre Seigneur a toujours été fidèle et patient dans la relation qu'il a établie avec nous. J'aime beaucoup ce texte qui me rejoint dans ma réalité et qui m'aide réellement à ne plus être nostalgique: quoi qu'il arrive, Il sera toujours là!
  • lidie Il y a 10 années, 11 mois

    c'est vrai le temps passe trop vite et je crois Que DIEU A MIS LA VITESSE SUPERIEURE EN CES DERNIERS TEMPS, mais profitons et bénissons DIEU pour le temps qui passe car son temps n'est pas notre temps amen
  • HC1612 Il y a 10 années, 11 mois

    amen!!! soyez bénis