Les boucliers d'or

Les boucliers d'or

"Schischak, roi d'Egypte [...] prit les boucliers d'or que Salomon avait faits. Le roi Roboam fit à leur place des boucliers d'airain..." (2 Chr. 9.15-16 ; 12.9-10)

Le règne du roi Salomon fut une époque de splendeur pour la nation d'Israël. Les objets d'or ne se comptaient plus, ni dans son palais, ni dans le sanctuaire de l'Éternel. Parmi eux se trouvaient deux cents grands boucliers d'or battu, et trois cents petits, que le cortège du roi utilisait lors des cérémonies du temple.

Malheureusement son fils Roboam qui lui succéda sur le trône, peut-être à cause de l'exemple d'idolâtrie de son père dans sa vieillesse, "abandonna la loi de l'Éternel, et tout Israël avec lui". (2 Chr. 12.1)

Le fait de ne plus s'appuyer sur le seul fondement solide, la parole de Dieu, fit que leur ennemi eut l'avantage sur eux, et les dépouilla de leurs richesses.

Mais les célébrations du temple devaient continuer. Les boucliers d'or de Salomon ayant disparu, avec tout l'or du royaume, il fallut bien se rabattre sur un autre métal, le bronze, jaune lui aussi, pour les remplacer. Mais quelle différence ! Si, avec beaucoup de soins et d'astiquages, on pouvait en faire accroire, ce n'était plus qu'une pseudo-richesse, et une illusion décevante !

Cette histoire illustre bien l'œuvre sournoise de Satan. Il est maître en l'art de la contrefaçon, et c'est un moyen qu'il affectionne particulièrement pour contrecarrer l'œuvre de Dieu. Dans toute la Bible nous trouvons des exemples de contrefaçons sataniques, de remplacement de l'authentique par du pseudo.

Les boucliers d'or furent remplacés par des boucliers de bronze, lors des cérémonies du temple. C'est une image du faux qui remplace le vrai, du pseudo substitué à l'authentique.

Satan est le "Maître Contrefacteur", qui essaie toujours d'imiter la vraie spiritualité. Depuis des siècles, il cherche constamment à substituer le formalisme religieux à la véritable adoration. Et là où la véritable adoration en Esprit et en vérité existe, il invente de nouvelles doctrines ou pratiques ayant l'apparence de la vraie spiritualité. Argumentant de l'incapacité prétendue de l'homme à comprendre la façon d'agir de Dieu, il incite les gens à abdiquer tout jugement et tout bon sens, afin de conduire le peuple de Dieu vers des manifestations farfelues et non scripturaires qui ne sont que les boucliers d'airain d'une foi dévoyée, criante contrefaçon du bouclier de la vraie foi, de la foi en l'Écriture illuminée par le Saint-Esprit dont parle l'apôtre Paul :

"… prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin" (Éph. 6.16)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire