Les ravages de la porno

Les ravages de la porno
"Mon mari regarde régulièrement des vidéo pornographiques. Est-ce mal ? Pourquoi est-ce que je me sens sale ?"

Madame,

Vous soulevez des questions importantes, et je vous remercie d'avoir osé les poser, malgré leur caractère délicat. Les problèmes que vous évoquez sont beaucoup plus répandus qu'on ne le croit, malheureusement même dans les milieux chrétiens.
Mais qu'est-ce que réellement la pornographie ?

"Pornographie" vient de 2 mots grecs : pornei : prostitution, et graphein : écrire. Il s'agit donc de la description de la prostitution, ou plus précisément, de la description détaillée d'actes sexuels de prostitution. Ainsi, de la même manière que la prostitution est l'échange de plaisir sexuel contre de l'argent, la pornographie est la vente d'excitation sexuelle par images interposées. On paye des prostituées pour avoir du plaisir, on paye du matériel porno pour les mêmes raisons. Cette définition suffirait à elle seule à nous renseigner sur le caractère pervers de la pornographie. Mais le mal contenu et engendré par elle va beaucoup plus loin.

Hébreux 13:4
nous met en garde : "Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères." Le mot traduit par souillure est le mot grec pornei.

Matthieu 5:28 : "Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur".

Au travers d'histoires invraisemblables, la pornographie impose une vision mensongère de la réalité de la vie et de notre sexualité. Elle présente généralement la femme comme une esclave sexuelle impatiente de répondre aux moindres désirs de l'homme. Elle induit de ce fait des rapports faussés entre l'homme et la femme, et l'homme qui s'y adonne aura du mal à ne pas jauger toutes les femmes (y compris la sienne) en termes d'anatomie et d'usage sexuel. Enfin, en réduisant l'acte sexuel à des relations purement génitales ayant pour seul but l'excitation et la satisfaction physiques, la pornographie ôte aux rapports intimes toute leur dimension relationnelle.

Il n’est donc pas étonnant que l’épouse se sente salie, déshonorée, rabaissée, réduite à l’état d’objet ayant perdue confiance en son mari et en sa propre capacité à le séduire et le satisfaire. Elle se fait probablement le reproche de ne pas l’avoir comblé et se sent donc ainsi coupable de la situation.
Elle est consciente que les fantasmes de son mari vont polluer leurs relations intimes. Elle désire protéger ses enfants contre cette influence néfaste, elle déteste l’hypocrisie…

Vous vous sentez peut-être ainsi… faut-il en parler à votre pasteur, une amie de confiance, une aide appropriée pour vous accompagner et vous aider à prendre la position la plus adaptée à votre situation ?

Quant à votre mari, il doit savoir que s’adonner à la pornographie est une forme de dépendance et peut détruire la vie au même titre que l'alcool ou la drogue. Lorsqu'un homme est pris dans ce genre de tourbillon, il est comme intoxiqué par une convoitise toujours plus dévorante. Car la pornographie ne satisfait pas : elle provoque en effet une excitation insatiable, et conduit progressivement à assouvir ses fantasmes en passant à l'acte et n’aide en aucune manière. Si certains hommes prétendent qu’ils ont besoin d’une telle stimulation, c’est bien le plus mauvais outil pour régler les difficultés qui peuvent surgir dans un couple, sur le plan sexuel.

Vous pouvez encourager votre mari à chercher une aide extérieure compétente, compatissante, et digne de confiance. Ce sera indiscutablement un plus pour aller sur le chemin de la libération.

Bertrand AUDEOUD
Thérapeute familial

                                                            en partenariat avec : www.famillejetaime.com


Si vous avez besoin d'être libéré de la pornographie, nous avons mis en place cette formation que vous pourrez suivre en toute discrétion.

Etre libéré de la pornographie


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

10 commentaires