Les trois croix

Les trois croix

"Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche." (Luc 23.33)

La crucifixion de Jésus est la fondation sur laquelle repose notre foi chrétienne. Les théologiens humanistes voudraient n'en faire qu'une "bavure" regrettable. Ce n'est pas l'avis de Paul qui écrira aux Grecs de Corinthe imbus de philosophie : "Je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié" (1 Co. 2.2). Il énonce aussi une loi spirituelle incontournable : "Le salaire du péché c'est la mort". (Rom. 6.23)

Dans le récit de la crucifixion, trois hommes sont confrontés au péché et à la mort :

Jésus : Il meurt pour le péché

"Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit." (Rom. 6.10)

"Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit…" (1 Pi. 3.18)

Tous les hommes sont pécheurs. Jésus est notre substitut : "Dieu l'a fait devenir péché pour nous". (2 Co. 5.21)

Le brigand rebelle : Il meurt DANS le péché

Il ne croit pas en Jésus, qui avait pourtant affirmé :

"Si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés." (Jn. 8.24)

Il refuse le seul moyen de salut qui pourtant est si près de lui :

"Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut…?" (Héb. 2.3)

Le brigand repentant : Il meurt AU péché

"Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ." (Rom. 6.11)

"… lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris." (1 Pi. 2.24)

Comme la chrysalide meurt pour donner naissance au papillon, recevoir Jésus et son œuvre de régénération fait que par la foi nous mourons à l'ancienne vie, pour renaître à une vie nouvelle :

"Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles." (2 Co. 5.17).



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Evangeliste David Elie Boiret Il y a 10 années, 6 mois

    les trois croix,demontrent,trois dimensions contenues dans cette oeuvre,a savoir christ se donnant pour le péché pour ceux qui sont dans le péché,afin qu,il meurt au péché;pour le salut de l,humanité,par l,annonciation de la quatrieme dimension,qui est le don du saint-esprit,le consolateur