L'exemple biblique

L'exemple biblique

Cher Pasteur,

J'aimerais aujourd'hui partager avec toi une réflexion fort intéressante d'un pasteur norvégien. Voici ce qu'il écrit :

L'exemple biblique, tel que je le comprends, me semble particulièrement important. Toutefois, il peut être un peu surprenant de constater que de copier servilement la Bible dans le souci d'être le plus biblique possible peut parfois être absolument antibiblique.

 

Je me souviens qu'en 1977, alors que j'étais étudiant au collège biblique d'Elim, en Angleterre, je fus confronté avec l'enseignement de T. W. Walker sur la façon dont le mouvement Elim avait choisi de s'organiser (Elim est l'un des mouvements de Pentecôte en Angleterre). Je me rappelle que M. Walker fit allusion à l'église d'Antioche demandant à l'assemblée de Jérusalem de trancher dans une question doctrinale importante concernant l'observation de la loi de Moïse par les Païens convertis (Actes 15.1-35). Il poursuivit que c'était sur la base de cet exemple biblique que le mouvement Elim avait décidé de s'organiser avec une direction centralisée ayant autorité sur les assemblées.

C'était là une affirmation difficile à accepter pour le jeune pentecôtiste norvégien que j'étais. J'avais toujours entendu parler de la devise de Barratt du "retour au christianisme originel", ce pourquoi nos églises de Norvège s'étaient organisées selon le modèle "biblique" d'assemblées autonomes.

Plus tard, j'ai maintes et maintes fois rencontré la même problématique : comment savoir qui a tort et qui a raison ! Quel est celui qui a découvert le code biblique, et quel est celui qui est passé à côté, organisant ainsi son activité et sa vie d'après des normes non bibliques ?

Et il est assez déconcertant de constater que deux personnes peuvent arriver à des résultats différents, tout en étant l'une et l'autre 100% sincères dans leur désir d'être "biblique". Tous deux peuvent être baptisés du Saint-Esprit, et prier quotidiennement pour avoir la sagesse et la direction divines. Se pourrait-il que seulement une des deux ait vraiment compris, ou que toutes deux aient raison, en étant toutes deux bibliques ?

Une des facettes de la grandeur de l'Évangile, c'est que ce message, vieux de deux millénaires, provenant d'une tout autre culture et d'une situation mondiale totalement différente, puisse être encore d'actualité. Et en plus de cela, ce message est d'actualité aussi bien dans la culture norvégienne social-démocrate, que dans une culture de tribus africaines, ou une culture individualiste américaine.

L'Évangile a une faculté d'adaptation parce qu'il ne s'arrête pas aux coutumes culturelles, aux rythmes musicaux actuels ou aux slogans politiques. Paul dévoile cette faculté d'adaptation lorsque, dans un contexte particulier, il prend nettement ses distances à l'égard de la circoncision (1 Co. 7.18-19), alors que, dans une autre situation, il fait lui-même circoncire Timothée (Actes 16.3). Il nous est clairement dit que nous devons obéir aux "autorités" (Rom. 13.1-7), alors qu'un autre texte affirme qu'il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes (Actes 5.29). Ces exemples ne sont en aucune manière la confirmation d'un relativisme libéral, mais bien au contraire une démonstration du fait que différentes situations demandent des réponses différentes. Prendre une solution proposée par un texte biblique, et l'appliquer sans réfléchir, d'une manière automatique, comme un modèle, est tout à fait antibiblique. C'est justement dans un tel contexte qu'il est de première importance de reconnaître la nécessité de suivre pleinement à la fois l'enseignement biblique et les exemples normatifs que la Bible nous donne à profusion. Et c'est seulement à ce prix que nous nous rapprocherons de ce qui, depuis le début du mouvement de Pentecôte, a été l'idéal : une vie en harmonie avec le message biblique, ses valeurs et son témoignage, dans une multiplicité d'expressions, et une "infinité" de cultures.

Helge Terje Gilbrant (Extrait de http://korsetsseier.blogspot.com : det bibelske eksempel)

(Traduit du norvégien par Jean-Claude Guillaume)

0 commentaire