L'homme et le crabe

L'homme et le crabe

Je lisais dernièrement l'article d'un pasteur qui employé l'image de l'homme et du crabe pour parler de tolérance et d'intolérance. Il expliquait que Dieu ne nous avait pas créé comme le crabe avec une carapace dure à l'extérieur et un corps mou à l'intérieur mais avec une solide ossature à l'intérieur et un corps mou à l'extérieur. Il voulait expliquer par cela que nous devions être tolérant dans nos rapports avec les autres chrétiens : leurs façons de faire, leurs méthodes, leurs styles, leurs extérieurs... Mais intolérants (c'est à dire fermes) envers l'ossature de la doctrine de Christ, la vérité de l'Évangile et le péché. Certains malheureusement ont une dureté extérieure : il n'y a que leur manière de faire qui soit acceptable, leur manière de conduire l'église, leur style musical et comportemental, leur mouvement, leur église, leur clocher. Ils ont certes une bonne ossature mais la carapace est infranchissable : ils sont des chrétiens déshumanisés. D'autres encore sont durs à l'extérieur et mous quand aux fondements de l'Évangile. Puis il y a ceux qui sont mous dehors, c'est à dire très tolérants, mais n'ont aucune fermeté concernant la vérité de Dieu et le péché de peur de décevoir, de culpabiliser et de déplaire.

Ro 14:13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute.

Php 1:27 Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de l'Évangile de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j'entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d'une même âme pour la foi de l'Évangile.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire