Libérée par la Parole

Libérée par la Parole

« Ainsi en est-il de ma parole qui sort de ma bouche ; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli avec succès ce pour quoi je l’ai envoyée. » Esaïe 56, 11

En ce tout début d’année, Le Seigneur m’en a fait faire une nouvelle fois l’expérience et j’aimerais la partager avec vous.

Suite à une transaction difficile préparée dans le dernier trimestre 2O11, j’étais remplie de colère, d’amertume, de sentiments violents, presque de haine envers la personne dont je m’estimais lésée.
Au petit matin, le jour de la signature, je me suis réveillée avec cette parole de Jésus : « Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous persécutent. » (Matthieu 5, 44). Reconnaissante à l’Esprit de Dieu qui mettait le doigt sur ma plaie, je commence une journée bien remplie d’activités, gardant en mémoire ce texte, me redisant : « il faut que je pardonne. »

Le lendemain, s’ouvre devant moi une matinée paisible et je prends le temps de lire ce verset et son contexte (Matthieu 5) dans l’Évangile.
Première alerte : « Celui donc qui violera un de ces plus petits commandements… sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique… sera appelé grand dans le royaume des cieux. » Mathieu 5, 19
Ensuite le verset 44 cité plus haut et la suite : « Alors vous serez fils de votre Père qui est dans les cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »

Oui, Seigneur, non seulement, être appelé grand dans ton royaume, c’est le désir de tout mon être, de mon cœur profond pour te glorifier mais aussi, je suis « fille » de mon Père céleste, c’est la réalité.

Alors, la parole de Dieu entre en moi par la puissance de l’Esprit et je sens tout d’abord une réelle détente intérieure, comme si mon cœur se desserrait, s’ouvrait, s’élargissait.
Comme coulant de source, j’ai pu exprimer à Dieu, tout le mal que j’avais ressenti et dont je me sentais victime puis offrir un pardon entier à cette personne et la laisser aller son chemin, sous « le soleil de Dieu ».

Expérience bénie, à la fois de la puissance de la parole de Dieu dans ma vie et aussi de l’importance de prendre du temps pour la lire et laisser l’Esprit de Dieu faire son œuvre.
Rien d’extraordinaire, c’est la bénédiction que Dieu veut donner à chacun de ses enfants bien aimés. Grâces et louange à notre Dieu.

10 commentaires