L'oreille de Malchus

L'oreille de Malchus

"Et l'un d'eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole, dit : Laissez, arrêtez ! Et, ayant touché l'oreille de cet homme, il le guérit.

" (Luc 22.50-51)

Je me souviens de mon premier électrophone. J'étais à l'époque un jeune pasteur dans une église naissante, et mes maigres ressources ne me permettaient pas d'acquérir un objet aussi luxueux qu'un électrophone ! Mais un jour, un frère eut à cœur de m'offrir le sien. C'était l'époque des 45 et 33 tours monophoniques, et j'étais tout heureux de pouvoir enfin écouter de la belle musique.

Et puis, un jour, on me fit écouter la dernière nouveauté : la stéréophonie. Je fus stupéfait de la dimension spatiale que prenait la musique, avec un tel réalisme que j'aurais presque pu toucher la trompette et le hautbois ! Et je pris soudain conscience que le véritable inventeur de la stéréophonie, c'est notre Créateur, qui nous a équipés de deux oreilles !

Hélas pour ce pauvre Malchus qui, par la faute de Pierre, l'impétueux disciple, va régresser de stéréo en mono ! Mais Jésus était là, et il guérit cet infortuné serviteur.

Cette histoire de rétablissement de la stéréophonie de Malchus a mis en éveil mon imagination. Tout à coup, je vois Pierre devant le tribunal. Le procureur interroge les nombreux témoins qui, tous d'un commun accord, accusent Pierre d'agression caractérisée : "J'ai vu l'oreille s'envoler !" — "J'ai vu le sang gicler !" — "J'ai entendu le pauvre homme crier !". Que va donc pouvoir faire l'avocat de Pierre, devant cette avalanche impitoyable de témoignages à charge ? Quand on lui donne la parole, il dit simplement : "Faites entrer mon témoin". Et qui voit-on entrer ? Malchus ! Tous les yeux sont rivés sur cette pauvre victime. C'était bien la dernière personne à faire venir pour la défense de l'accusé !

L'avocat dit à Malchus :"Veuillez montrer votre oreille gauche !". Malchus soulève le côté gauche de son bonnet. L'oreille gauche apparaît. "Veuillez maintenant nous montrer votre oreille droite !". Malchus arrache son bonnet, et tous peuvent voir une oreille droite en parfait état, d'ailleurs nettement plus propre que l'autre !

Et l'avocat triomphant s'exclame : "Alors, qu'avez-vous à reprocher à mon client ? Où est le corps du délit ?". Et Pierre sort libre du tribunal !

Ce dernier miracle de Jésus a une grande valeur symbolique. Il illustre comment Jésus nous sauve de la condamnation éternelle :

"Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix." (Col. 2.-15)

Le tribunal de Dieu nous acquitte, parce que :

"Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ." (Rom. 8.1)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire