Maman à bout : 3 trucs pour ne pas craquer

Maman à bout : 3 trucs pour ne pas craquer
Impossible de se berner, certains aspects de la maternité sont peu valorisants. 
Les tâches quotidiennes nous semblent passer inaperçues, être insignifiantes et pourtant elles sont fort coûteuses en temps et en énergie. 
Même si j'apprécie cette saison de ma vie, il y a des moments où je me sens lasse de faire des gestes qui me semblent si routiniers et redondants. J'ai parfois envie de ronchonner, de râler et me plaindre... ça vous arrive aussi ? 
Chaque fois que je sens la mauvaise humeur m'envahir je pense à trois choses et du coup, ma perspective change et me permet de savourer ces moments qui passent bien trop vite et qui, malgré un certain chaos quotidien, sont empreints de beauté !
Je vous offre donc ces trois pensées pour vous aider à chasser les blues qui accompagnent par moment la maternité !

1. Se rappeler que rien ne dure éternellement

Pendant nos cinq premiers mois ensemble, ma petite Sophia me réveillait entre 15 à 20 fois chaque nuit.  Vous pensez que j'exagère ? 
Malheureusement non !  Je tenais un carnet près de mon lit et à chaque réveil je traçais un trait sur une feuille de papier et faisais le décompte au matin. 
J'ai traversé ces mois privée de sommeil, armée d'un excellent cache-cernes, et d'une certitude: elle finirait par dormir.
Dans le pire des scénarios, elle dormirait des nuits entières à l'adolescence!  C'est simple comme raisonnement, j'en suis consciente. 
Mais ça m'a permis de savourer ces moments sachant qu'elle ne me réveillerait pas, pour que je la berce ou la colle, éternellement. 
Combien de fois la panique s'installe et on n'arrive plus à jouir de la maternité simplement parce que la phase dans laquelle nous sommes nous semble interminable ?  

2.  Développer une amitié qui durera toute la vie

Mes enfants ont aujourd'hui 15 et 10 ans.  Avoir une écoute et un intérêt réel pour eux dans la petite enfance a posé les bases pour notre communication et la confiance dans notre relation actuelle. 
Lorsque je sens le fardeau des tâches m'irriter, j'aime me rappeler le privilège que j'ai de développer une amitié avec eux qui durera pour la vie !

3.  Rester authentique

Même si on ne s'en aperçoit pas toujours, nos enfants nous observent. 
Nos actions parlent plus fort que nos paroles.  Notre attitude à les servir lorsque personne ne nous remarque dévoile l'ampleur de notre amour ainsi que leur valeur à nos yeux et aux yeux de Dieu qui nous les a confiés.  J'aime ce verset qui appuie cette pensée: '
Tout ce que vous faites, faites le de bon coeur, comme pour le Seigneur.' Colossiens 3.2

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

13 commentaires