Héritiers par la grâce

Sommaire
Héritiers par la grâce

Bonjour Mon ami(e),

« Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu » (Galates 4.7).

Dans ce texte Paul dit, qu’en notre qualité de fils de Dieu, nous ne sommes plus esclaves, mais héritiers, et tout cela uniquement par la grâce de Dieu. Notre héritage céleste, la gloire qui nous est réservée, n’est pas la récompense de quelque mérite que ce soit mais uniquement la conséquence de la grâce de Dieu qui a fait de nous ses fils.


La notion d’héritage est fréquente dans les épîtres (Romains 8.17). Notre héritage n’a rien à voir avec ce que nous faisons ou ne faisons pas, mais a uniquement à voir avec notre position en Christ. En dehors de lui, nous ne possédons rien. Par contre, en lui, nous avons été faits héritiers (Éphésiens 1.11). L’héritage n’est pas un dû, mais un don. C’est une grâce qui nous est accordée.

Dans sa grâce infinie, Dieu nous confère la même part qu’à Christ, il fait de nous les cohéritiers de son Fils : « Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse » (Galates 3.29). Nous sommes héritiers parce que Dieu nous a élus : « afin que…ceux qui ont été appelés reçoivent l’héritage éternel qui leur a été promis » (Hébreux 9.15).

Au jeune homme qui vient lui demander ce qu’il a à faire pour hériter la vie éternelle, Jésus répond au final : « … Viens, et suis-moi » (Luc 18.22). En d’autres mots : Prends position pour Christ, crois en la grâce qu’il offre, aime-le. C’est sur cette base que se trouve notre héritage : « Ecoutez, mes frères bien-aimés : Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres aux yeux du monde, pour qu’ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment ? » (Jacques 2.5).

Dieu nous a choisis, il nous a fait grâce et nous l’aimons en retour. C’est parce qu’il nous a fait la grâce de l’adoption que nous l’aimons.

L’héritage est le résultat de la grâce que Dieu nous accorde en Jésus : « Afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle » (Tite 3.7). Ceux qui héritent, n’héritent pas à cause de leurs mérites, mais uniquement à cause de leur filiation.

Une déclaration pour ce jour :
L’héritage de Dieu ne découlera jamais de vos œuvres. Il ne dépend que de votre acceptation de la grâce qu’il vous offre en Christ votre Sauveur.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire