Dieu nous regarde 👀

Dieu nous regarde 👀

« Le regard de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en Sa bonté afin de les délivrer de la mort et de les faire vivre, même en temps de famine ».
Psaume 33.18-19

Le regard de Dieu đŸ‘€

Savoir que notre Père du Ciel m’observe vivre me rend redevable dans tout ce que je fais, dans ma manière dont je gère ce qu’Il me donne : famille, temps ⏳, argentđŸ’”, dons. 

Est-ce que je suis :

    • Dans le contrôle ? 
    • Dans le déni ?
    • Dans l’abandon ?
    • Dans la négligence ?
    • Dans la soumission à Dieu ?
    • Dans la colère 😠?

Le regard de Dieu đŸ‘€ est rassurant

Mais savoir que Dieu nous regarde, c’est aussi rassurant. En tant que maman, je regarde ce que font mes filles, parfois, je m’arrête dans mes tâches pour les 🎧écouter jouer ensemble. Je souris đŸ€­de leurs échanges, qui parfois n’ont ni queue ni tête, souvent ces derniers sont rigolos. J’aime voir leur complicité se dessiner chaque jour davantage. Je suis à la fois attentive et quand il le faut, j’interviens. Jamais pour les juger, mais pour rétablir la justice si besoin. 

J’imagine Dieu, mon Papa. Il agit de même. Il est là, il observe tout le temps. Il intervient quand Il doit faire justice envers nous. Parfois, Il est silencieux đŸ€, cela ne veut pas dire qu’Il ne voit pas ou qu’Il désapprouve. Des fois, Il désire voir comment on va s’en sortir et gérer la situation parce qu’Il nous sait capable de traverser cela. 

D’autres moments de notre vie, Il nous éprouve et émonde ce qui a besoin d’être retiré quand Il voit ce qui ne va pas.

La délivrance de Dieu

Dans la Bible, Dieu parlait déjà des temps de famine. Aujourd’hui, c’est très à propos avec l’inflation, la hausse de toute l’épicerie et loyer. Mais DIEU. Il a promis de continuer à nous faire vivre et que nous ne mourrions pas de faim durant cette saison.  Même si ce n’est pas facile, nous devons avoir les yeux fixés sur Lui.

Que Sa faveur, sa bienveillance soient sur nous car nous avons fait le choix de Lui accorder notre confiance.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Devenez partenaire de notre mission !

Notre mission, comme vous le savez, est de continuer à annoncer l'Évangile 
et donner l'espoir à des millions de Francophones.

C'est grâce à vous, les internautes du TopChrétien, que cela est rendu possible !

Comment ? Par vos dons tout simplement đŸ™‚. Vous permettez l'annonce de l'Évangile   de par le monde ! Vous envoyez la Parole de Dieu créer un impact qui change les vies de milliers et milliers de personnes via les outils du TopChrétien.

Nous croyons qu'avec vous, accélérer l’annonce de l’Évangile, c'est possible ! 

Nous vous invitons à participer selon ce que le Seigneur vous met à cœur. Parce que les petits dons font les grandes rivières, chaque participation est essentielle. Vous pouvez y participer par un don libre ou un “don spécial bâtisseur” (plus d'infos).

De tout cœur, merci. Quel que soit son montant, votre don est important !

Il nous permet d'accélérer l'annonce de l'Évangile et donner l’espoir !

      

Tout chez Bérénice Flocon n'était que désert et montagne. Sa vie, elle l'avait passée seule, entourée de sa montagne d'ouvrages dans la bibliothèque où elle travaillait : La Cabane aux livres. Elle avait pour seuls compagnons, ses romans. L'amour, elle en rêvait à travers les mots. Un matin de novembre, alors que Bérénice se trouvait dans son grenier, elle tomba sur un carnet vert sapin. Un carnet qui bousculera le cours de son existence. Mais qui se dissimule derrière le mystérieux, amoureux, L.C, auteur du carnet ? "J'ai gravi la montagne et touché le ciel" est une comédie romantique dans laquelle on retrouve les saveurs de l'hiver : chocolat chaud, feu de cheminée, plaid duveteux. Mais surtout un roman qui amène le lecteur à se libérer des préjugés et à toucher le ciel. Procurez-le vous ici.

1 commentaire
  • rozange Il y a 3 semaines, 4 jours

    Le regard de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espĂšrent en Sa bontĂ© afin de les dĂ©livrer de la mort et de les faire vivre, mĂȘme en temps de famine ». Mais savoir que Dieu nous regarde, c’est aussi rassurant. En tant que maman, je regarde ce que font mes filles, parfois, je m’arrĂȘte dans mes tĂąches pour les đŸŽ§Ă©couter jouer ensemble. Je souris đŸ€­de leurs Ă©changes, qui parfois n’ont ni queue ni tĂȘte, souvent ces derniers sont rigolos. J’aime voir leur complicitĂ© se dessiner chaque jour davantage. Je suis Ă  la fois attentive et quand il le faut, j’interviens. Jamais pour les juger, mais pour rĂ©tablir la justice si besoin. J’imagine Dieu, mon Papa. Il agit de mĂȘme. Il est lĂ , il observe tout le temps. Il intervient quand Il doit faire justice envers nous. Parfois, Il est silencieux đŸ€, cela ne veut pas dire qu’Il ne voit pas ou qu’Il dĂ©sapprouve. Des fois, Il dĂ©sire voir comment on va s’en sortir et gĂ©rer la situation parce qu’Il nous sait capable de traverser cela. Dans la Bible, Dieu parlait dĂ©jĂ  des temps de famine. Aujourd’hui, c’est trĂšs Ă  propos avec l’inflation, la hausse de toute l’épicerie et loyer. Mais DIEU. Il a promis de continuer Ă  nous faire vivre et que nous ne mourrions pas de faim durant cette saison. MĂȘme si ce n’est pas facile, nous devons avoir les yeux fixĂ©s sur Lui. Que Sa faveur, sa bienveillance soient sur nous car nous avons fait le choix de Lui accorder notre confiance. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!