Vêtement d'amour

Vêtement d'amour

Comme chaque matin, 

Je cherche comment m’habiller.

Robe de soie ?

Jupe bleu roi ?

Jean délavé ?

Chemise plissée ?

Short en coton ?

J’ai le choix, me dira-t-on !

 

Comme chaque jour, 

Je mets du fard à mes joues,

Sur mes lèvres, un rouge à lèvres rosé. 

J’ai des tâches de son sur le nez

Pareilles à des constellations dans le ciel.

 

Si chaque matin, 

Je prenais autant de temps

Pour revêtir le vêtement de l’amour.

Pour enfiler Sa parole tel du velours

Sur mon âme assoiffée.

J’ai le choix, n’est-ce pas ?


La mode dans la Bible


Je suis une fan de mode. Pas la mode étrange qui n’a ni queue ni tête, mais disons que j’aime être bien habillée. Je prête attention à la manière d’assortir mes chaussures avec telle ou telle tenue… Bref ! Me vêtir chaque jour est un réel plaisir. 

Forcément quand la Bible parle de cela, ça fait écho en moi. Évidemment, la Parole ne traite pas de mode à proprement parler, mais elle en utilise les termes pour nous faire comprendre qu’il est vital de se nourrir de la bible.

 « Mais par-dessus tout cela, revêtez-vous de l’amour, qui est le lien de la perfection » Colossiens 3.14 

 La définition de « se revêtir » fait référence à mettre un vêtement d’apparat ou revêtir un mur d’un papier peint (par exemple) dans le but de le renforcer. 

En tant que chrétienne, je devrais chaque jour enfiler l’amour. C’est une décision qu’il me faut prendre, c’est intentionnel ! Personne ne peut le faire à ma place, comme faire du sport ou se nourrir convenablement. Cela m’appartient.

Je pourrais enfiler le non-pardon, la colère, le manque de gratitude, mais je peux aussi choisir d’enfiler l’amour. Choisir d’orner mon cœur de ce beau vêtement qui rendra ma journée meilleure. De plus, si je le fais, je le renforce aussi de ce sentiment divin. C’est cela, se revêtir de l’amour !

La joaillerie dans la Bible

 « Mon fils, que ces enseignements ne s'éloignent pas de tes yeux, garde la sagesse et la réflexion : elles seront la vie de ton âme, et l'ornement de ton cou. » Proverbes 3.21-22

 Encore une fois, je suis certaine que Dieu a utilisé ces mots là pour que nous les femmes, nous comprenions mieux de quoi il en retourne.

J’adore les bijoux, plus particulièrement ceux qui sont inoxydables et abordables. Un collier a ce potentiel de rehausser une tenue sobre. 

La Parole, ici, fait référence à un ornement dans le cou, peut-être serait-ce un collier ? Une perle de grand prix ? Une pierre précieuse ? 

Dieu nous demande ici d’orner notre vie de ses principes divins. 

Un peu plus loin au verset 13, il est écrit que la parole a plus de valeur que tous les objets de prix. On ne mesure pas assez la richesse que la Bible peut contenir.

Au verset 3 du même chapitre, l’auteur des proverbes nous encourage à lier autour de notre cou la bonté et la fidélité. Encore une fois, on peut avoir l’image d’un collier qu’on attache ou un ras de cou.

Défi du jour :

Avez-vous un verset favori ? Ou un mot qui vous fait penser à Dieu ? Moi, c’est le mot GRAND que j’ai fait graver dans un collier. Lorsque j’ai des doutes, besoin de me rappeler que mon Dieu est immense dans sa bonté et son amour, j’enfile le collier. Fabriquez-vous un mémo avec un verset clé ou un mot que vous pourrez enfiler chaque jour en guise de rappel.

Soyez encouragés !

 À bientôt, au fil des mots

PS : si vous désirez acheter le livret du mois de juillet sur le sujet, voici le lien 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Tout chez Bérénice Flocon n'était que désert et montagne. Sa vie, elle l'avait passée seule, entourée de sa montagne d'ouvrages dans la bibliothèque où elle travaillait : La Cabane aux livres. Elle avait pour seuls compagnons, ses romans. L'amour, elle en rêvait à travers les mots. Un matin de novembre, alors que Bérénice se trouvait dans son grenier, elle tomba sur un carnet vert sapin. Un carnet qui bousculera le cours de son existence. Mais qui se dissimule derrière le mystérieux, amoureux, L.C, auteur du carnet ? "J'ai gravi la montagne et touché le ciel" est une comédie romantique dans laquelle on retrouve les saveurs de l'hiver : chocolat chaud, feu de cheminée, plaid duveteux. Mais surtout un roman qui amène le lecteur à se libérer des préjugés et à toucher le ciel. Procurez-le vous ici.

2 commentaires
  • rozange Il y a 2 semaines, 4 jours

    La définition de « se revêtir » fait référence à mettre un vêtement d’apparat ou revêtir un mur d’un papier peint (par exemple) dans le but de le renforcer. En tant que chrétienne, je devrais chaque jour enfiler l’amour. C’est une décision qu’il me faut prendre, c’est intentionnel ! Personne ne peut le faire à ma place, comme faire du sport ou se nourrir convenablement. Cela m’appartient. Je pourrais enfiler le non-pardon, la colère, le manque de gratitude, mais je peux aussi choisir d’enfiler l’amour. Choisir d’orner mon cœur de ce beau vêtement qui rendra ma journée meilleure. De plus, si je le fais, je le renforce aussi de ce sentiment divin. C’est cela, se revêtir de l’amour ! Encore une fois, je suis certaine que Dieu a utilisé ces mots là pour que nous les femmes, nous comprenions mieux de quoi il en retourne. J’adore les bijoux, plus particulièrement ceux qui sont inoxydables et abordables. Un collier a ce potentiel de rehausser une tenue sobre. La Parole, ici, fait référence à un ornement dans le cou, peut-être serait-ce un collier ? Une perle de grand prix ? Une pierre précieuse ? Dieu nous demande ici d’orner notre vie de ses principes divins. Un peu plus loin au verset 13, il est écrit que la parole a plus de valeur que tous les objets de prix. On ne mesure pas assez la richesse que la Bible peut contenir. Au verset 3 du même chapitre, l’auteur des proverbes nous encourage à lier autour de notre cou la bonté et la fidélité. Encore une fois, on peut avoir l’image d’un collier qu’on attache ou un ras de cou. Avez-vous un verset favori ? Ou un mot qui vous fait penser à Dieu ? Moi, c’est le mot GRAND que j’ai fait graver dans un collier. Lorsque j’ai des doutes, besoin de me rappeler que mon Dieu est immense dans sa bonté et son amour, j’enfile le collier. Fabriquez-vous un mémo avec un verset clé ou un mot que vous pourrez enfiler chaque jour en guise de rappel. Amen..............
  • FabienneBhl Il y a 2 semaines, 4 jours

    Amen