"Mincaye"

"Mincaye"

Je regardais dernièrement la vidéo d’une histoire absolument incroyable, celle d’une femme, Elisabeth Eliott, qui revenait témoigner dans la tribu des Aucas, des indiens qui avaient auparavant tué son mari ainsi que 4 autres missionnaires.
En janvier 1956, Eliott et ses compagnons s’étaient fidèlement mis en contact avec une tribu particulièrement hostile, qui avait dans le passé la réputation d’être un peuple meurtrier et sanguinaire. Ils avaient régulièrement envoyé des cadeaux de leur avions, dans le but de se faire amis. Deux jours après avoir atteint ce village, les cinq hommes furent retrouvés morts assassinés.
Leurs épouses se retrouvent alors seules, veuves, avec des enfants en bas âge, mais Elisabeth Eliott, l’une d’entre elles, décide de retourner dans la tribu pour témoigner de l’amour de Jésus.
Dans cette vidéo, était racontée l’histoire incroyable d’un de ces enfants, Steve Saint, fils de Nate Saint, qui revenait témoigner et parler de son père adoptif, “Mincaye”, l’homme qui avait tué son père, le 6 janvier 1956.

La tante de Steve, vécut des années auprès des Waodani, cette tribu Aucas, prêchant la bonne nouvelle et conduisant beaucoup d’âmes à Dieu.
”Mincaye”, devenu Chrétien, devint comme un père adoptif, lui enseignant à chasser et l’élevant comme son propre fils. Quand sa tante fut morte, Steve vécut pendant 18 mois avec cette tribu, auparavant connue comme “les sauvages nus”.

Cette histoire remarquable nous parle d’un amour divin, du pardon divin…
Elisabeth Eliott eut le courage de revenir vers un peuple qui avait tué son mari…Mais l’amour de Jésus répandu en elle lui permit de passer par-dessus son deuil, son incompréhension et de revenir pour parler de l’auteur du parfait amour, Jésus Christ…
Lorsque nous lisons les notes de ces missionnaires nous voyons cet amour incroyable déployé dans leur cœur…Ils étaient prêts à aller jusqu’au bout pour que ce peuple entende parler de Jésus Christ. Grâce à leur obéissance, “Mincaye”, un homme qui auparavant était dans la tribu la plus sanglante devint un homme transformé, un enfant du Roi…


“J’entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis : Me voici, envoie-moi”. Esaie 6 : 8

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire