Miroir miroir

Miroir miroir

1 Pierre 3/3: "N’ayez pas la parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés et les ornements d’or ou les habits qu’on revêt, mais celle qui est cachée dans le cœur, l’incorruptibilité d’un esprit doux (docile- soumis) et paisible (calme) qui est précieuse devant Dieu. "

Introduction

 
Pourquoi l'apôtre Pierre exhorte-t-il les femmes de cette façon ?
Voyons premièrement dans quel contexte ces conseils ont été donnés.
 
Nous sommes à la fin du 1er siècle et Pierre s'adresse à des femmes juives, grecques ou romaines fortement influencées par les us et coutumes romaines.
Il faut savoir que les femmes de cette époque n'étaient pas des barbares échevelées et négligées mais qu'au contraire elles passaient beaucoup de temps à s'occuper de leur beauté et de leur hygiène.
Attentives aux soins corporels, les romaines passaient beaucoup de temps à se baigner dans les thermes collectifs et les femmes riches possédaient des fers pour boucler leurs cheveux, du maquillage et des parfums déjà très populaires à l’époque.
Elles passaient une grande partie de leurs temps à confectionner des masques de beauté et à se maquiller.
Elles allaient dans des boutiques pour se faire épiler avec de la résine.
Leur peau était ensuite polie à la pierre ponce et elles prenaient aussi des bains de lait d’ânesse.
Le soir, elles se couvraient le visage d’un masque en mie de pain délayée dans ce même lait.
Contrairement à maintenant, les femmes aimaient avoir le teint pâle et pour se protéger du soleil, elles appliquaient de la bouse de veau sur leur visage !
Les plus fortunées utilisaient beaucoup d’huiles parfumées.

Sur leur tête, elles portaient un chignon bouclé très élaboré confectionné par leur servante.
Les Romaines se faisaient coiffer toute la matinée et si la coiffure ne correspondait pas à leurs désirs, la servante était battue.
Les femmes brunes portaient des perruques blondes ou des postiches tenus par des épingles. Pour sortir, elles portaient un voile sur leur tête et s’abritaient sous une ombrelle.
Elles se faisaient arracher les cheveux blancs et quand leurs cheveux devenaient rares, elles achetaient des perruques.
 
La tenue vestimentaire des Romains servait essentiellement à reconnaître leur importance dans la société.
Suivant leurs grades, leurs habits étaient très différents.
Les vêtements féminins étaient en laine ou en lin.
Les femmes modestes étaient vêtues d’une simple tunique longue jusqu'aux pieds dont l’étoffe blousait au-dessus de la taille, marquée par une ceinture.
Les femmes de la bonne société passaient, au-dessus de cette tunique, une longue robe dont le bas était brodé, et pour sortir elles mettaient un manteau qui couvrait leur tête et leur corps.
 
En ce qui concerne les bijoux, les camées étaient très appréciés.
Ils étaient réalisés dans différentes matières comme le cristal de roche, la sardonyx, l’agate ou la pâte de verre, utilisés en bague ou comme pendentifs.
Les boucles d’oreilles étaient également très appréciées (souvent deux perles en pendentif).
Les romaines les moins aisées se contentaient d’imitations en verre ou en nacre.
 
Maintenant que nous avons fait le tour de cette société romaine du 1er siècle, nous comprenons mieux l'exhortation de l'apôtre Pierre, d'ailleurs reprise par le pasteur Billy Graham lorsqu'il dit : "Nous prenons grand soin de notre corps que nous n’avons que pour la durée de notre vie et cependant, nous laissons notre âme se dessécher, elle qui pourtant nous est donnée pour l’éternité."
 
De tous temps et dans toutes les civilisations, les femmes ont pris soin de leur beauté.
 
1. La beauté intérieure

Mais revenons-en à notre texte de départ :

1 Pierre 3/3 : "N’ayez pas la parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés et les ornements d’or ou les habits qu’on revêt, mais celle qui est cachée dans le cœur, l’incorruptibilité d’un esprit doux (docile- soumis) et paisible (calme) qui est précieuse devant Dieu. "
 
Pierre précise que cette beauté intérieure et cachée est :

- Premièrement incorruptible

Elle n'est pas soumise à la corruption du temps, ni aux coutumes, ni à la folie des modes passagères, parce qu'elle est fondée sur la parole de Dieu immuable et éternelle.
 
1 Pierre 1/24-25 : "Toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de  l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe; mais la parole du Seigneur demeure éternellement."
 
La beauté physique est passagère et elle fluctue au gré des époques et des pays, mais la beauté intérieure fondée sur Dieu est éternelle et invariable.
Si notre être extérieur doit inévitablement se dégrader en subissant la vieillesse, la maladie et la mort, notre être intérieur peut se renouveler de jour en jour grâce à Dieu!
(2 Corinthiens 4/16) 
 
- Deuxièmement, notre beauté intérieure dépend de notre soumission à Dieu

Cette beauté cachée ne dépend pas de crèmes, d'huiles parfumées ou de gommages à la pierre ponce, mais elle dépend de notre obéissance envers Dieu.
Lorsque Jésus dit de lui-même qu'il est doux, qu'est-ce que cela signifie ?

Qu'est-ce que la douceur aux yeux de Dieu ?

C'est la soumission, la docilité, mais aussi l'amabilité et la bienveillance, contrairement à la rébellion, à la rudesse, au côté cinglant, tranchant ou amer d'une personnalité.
 
Philippiens 2/7-8 précise que Jésus lui-même s’est dépouillé, en prenant une forme de serviteur, en  devenant semblable aux hommes; il est paru comme un simple homme et s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort à la croix.
 
Jésus, notre modèle, a obéi à son père en toutes choses.
Jean 8/28 : "Jésus leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors  vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais  que je parle selon ce que le Père m’a enseigné."
 
Une personne indépendante, rebelle et indocile, ne peut se soumettre à la volonté de Dieu.
Ce genre de personnalité ne connait pas la douceur, l'amabilité et la bienveillance car son cœur est irrité par l'égocentrisme, l'amertume et toutes sortes de résistances.
 
Une personne qui demeure dans la communion de Dieu quotidiennement et qui dépend de cette communion pour vivre, est constamment baignée dans l'huile d'onction.
Elle n'est pas grippée, coincée, serrée mais son cœur est ouvert, libre et doux.
Une personne qui passe du temps de qualité avec Dieu connait Dieu et aime Dieu.
Sa connaissance de Dieu et son amour pour lui la pousseront irrémédiablement à lui obéir.

2 Jean 1/6 : "l’amour consiste à marcher selon ses commandements."
 
- Troisièmement, notre beauté intérieure dépend de notre paix

Avez-vous remarqué comment un visage peut être défiguré par la peur, l'angoisse ou la colère ?

Voyons la suite de 1 Pierre 3/3.
 
1 Pierre 3/3 à 6 : "N’ayez pas la parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés et les ornements d’or ou les habits qu’on revêt, mais celle qui est cachée dans le cœur, l’incorruptibilité d’un esprit doux (docile- soumis) et paisible (calme) qui est précieuse devant Dieu. Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu,  soumises à leurs maris, comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est  d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien,  sans vous laisser troubler par aucune crainte."
 
L'apôtre explique que de la même façon qu'Abraham est appelé père de la foi, Sara peut être appelée la mère des croyantes à condition qu'elles soient comme elle parées de douceur et de paix.
La paix dont parle l'apôtre est celle qui dépasse toute conception humaine.
Il dit que les femmes doivent avoir un esprit paisible qui ne se laisse troubler par aucune crainte.
Plus facile à dire qu'à faire ! Non ?
 
Le terme qu'il utilise pour "paisible" est  "hesuchios" et il veut dire aussi tranquille.
"hesuchios" vient d'un autre mot "Hedraios" qui signifie ferme, inébranlable, immuable et constant.
Donc en résumé, l'apôtre explique que les femmes doivent posséder une paix et une tranquillité ferme, inébranlable et constante.
Quel défi !!!
Comment est-ce possible ?

Lors de notre dernière réunion de femmes, nous avions déjà parlé de la paix, du havre de paix et du prince de paix qui est le seul capable de nous accorder cette paix tant désirée !
Et nous avions aussi cité ce verset de 1 Jean 4/18  dans sa traduction littérale : "L'amour (agape) parfaitement accompli rejette la crainte, comme un fleuve qui se déverse hors de ses berges".
 
La paix dont nous devons être revêtues et qui nous mettra à l'abri de tout trouble et de toute crainte dépend encore de notre relation à Christ.
Si notre amour pour Christ est parfaitement accompli, nous serons dans une pleine confiance envers lui et ainsi nous n'aurons rien à craindre.
Notre paix, et par conséquent, notre beauté intérieure dépendent directement de notre amour et de notre foi !
Plus notre amour et notre foi vont grandir et plus nous serons paisibles et belles aux yeux de Dieu.
 
2. Beauté physique ou beauté d'âme ?
 
Tout comme notre être physique a besoin d'être lavé, notre âme doit l'être aussi, non avec du savon mais avec le sang du Christ qui nous purifie de tout péché.

Actes 3/19 : "Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient  effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la  part du Seigneur."
 
Si nous désirons nous sentir purifiées, lavées et rafraîchies intérieurement nous devons avoir recours à la repentance et à la conversion.

Jacques 1/23 à 25 : "Si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est  semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de  la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux,  mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité."
 
Il existe des miroirs pour se regarder et s'arranger physiquement, pour voir si notre mascara a coulé ou si nous sommes décoiffées…
Mais il existe un miroir spirituel qui nous permet aussi de nous voir telles que nous sommes à l'intérieur.
Ce miroir c'est la parole de Dieu.
Si nous voyons des taches sur notre visage ou sur notre robe et que nous ne faisons rien, nous ne pourrons pas paraître devant Dieu sales et échevelées…
Mais si nous persévérons chaque jour à corriger les défauts de notre âme, nous pourrons paraître devant Christ glorieuses, sans tache, ni  ride, ni rien de semblable, mais saintes et irrépréhensibles. (Ephésiens 5/27)
 
Je me suis souvent demandé pourquoi l'apôtre Paul parlait d'une épouse sans ride…
Les rides sont le symbole de la vieillesse et nous avons dit tout à l'heure que si notre être extérieur se détruit années après années, notre être intérieur ne doit pas vieillir mais se renouveler de jour en jour !
L'épouse de Christ est une entité spirituelle purifiée et régénérée de l'intérieur.
Son âme n'a pas besoin de crème anti-âge, mais de baigner dans l'huile d'onction qui la restaure, la renouvelle et l'adoucit au quotidien.
 
Sa chevelure c'est sa consécration.
 
Ses fards comme ses bijoux sont les fruits produits par l'Esprit qui agit en elle : l’amour, la joie, la paix, la patience,  la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur et la tempérance… (Galates 5/22)
 
Ses vêtements sont ses œuvres justes, car elle s'est dépouillée de sa vieille nature pour en revêtir une nouvelle.

Apocalypse 19/8 : "Il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le  fin lin, ce sont les œuvres justes des saints."
 
Conclusion

Tout comme le monde a ses critères de beauté, Dieu a les siens !

La femme qui plaît à Dieu n'est ni superficielle ni charnelle mais spirituelle, douce, soumise, aimable, bienveillante et paisible, parce qu'elle aime Dieu par-dessus toutes autres choses et lui fait confiance aveuglément.
Tout comme certaines femmes dans ce monde sont capables d'endurer la souffrance pour être belles physiquement (régimes draconiens, coiffures qui durent des heures, épilations, piercings…) celles qui aiment l'Eternel seront capables de renoncer à leur vieille nature pécheresse, à avoir une vie consacrée et pure pour plaire à leur Dieu.
Elles seront prêtes à se laisser transformer entre les mains bienveillantes de leur maître; non pour passer de brunes à blondes ou d'une taille 44 à un 38; mais pour être transformées de gloire en gloire à l'image du Dieu qui les a initialement créées et aimées.
 
Proverbes 31/10 et 30-31 : "Qui peut trouver une femme vertueuse ? Elle a bien plus de valeur que les  perles. (…) La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine; La femme qui craint  l’Eternel est celle qui sera louée. Récompensez-la du fruit de son travail, et qu’aux portes ses œuvres la  louent."

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

18 commentaires
  • Blondine Saint-cyr Il y a 5 années, 4 mois

    C'est un texte très édifiant. Je pense que parfois nous nous focalisation trop sur notre apparence. Mais il ne faut pas ce négligé non plus. Quand je me coiffe cela peu prendre une journée tout les deux mois. Mais tt les matins je passe moins de 15min dans la salle de bain, et mes habits tout les matins, je les choisi dans l'idée d'être bien vêtu et representable mais non pour attiré des regards. Parce que si un homme me drague ou dis que je suis belle parce ce qu'il est attiré par mes vêtements ou mon maquillage ou ma coiffure..., Qu'elle déshonneur et honte pour moi en tant que en Christ.
  • marie-jojo Il y a 5 années, 6 mois

    Je viens de lire plusieurs commentaire et plusieurs disais: Je me maquille très souvent croyez-vous que sais mal? Je pense vraiment pas, je crois juste que ça veux dire qu'il faut mette beaucoup plus l'accent sur notre beauté intérieur au lieux d'extérieur.
  • shi44 Il y a 6 années

    Le texte est intéressant mais difficile à mettre en pratique. Qui n'a jamais repoussé quelqu'un au physique ingrat pour seul motif que son aspect extérieur était déplaisant? Je n'ai pas encore la maturité nécessaire pour m'occuper de l'intérieur et négliger entre guillemets, l'extérieur. Il y a des choses vaines et inutiles dont j'aurai aimé que Dieu m'encombre. Je sais juste que j'ai une vision micro-économique et que forcément ce que fait Dieu et pourquoi est au delà de ma compréhension.
  • Afficher tous les 18 commentaires