Qui veut retomber en amour avec Jésus durant cette pandémie ?

Qui veut retomber en amour avec Jésus durant cette pandémie ?

J’avais trois ans lorsque j’ai donné mon cœur à Jésus. Je ne pourrais malheureusement pas vous décrire ce moment, puisque je ne me souviens que de très peu de choses de ma vie à cette époque, mais depuis, chaque jour, je suis devant un choix :

Aujourd’hui, est-ce-que mon cœur va battre pour Jésus, vais-je prioriser mon temps avec lui, ou vais-je me laisser engloutir par ma liste interminable de choses à faire ?

Il me semble parfois être tiraillée pour garder mon attention et mes priorités aux bons endroits. Peut-être est-ce de cela que notre ami, l’apôtre Paul, parlait lorsqu’il disait dans Romains 7:18-19:
"...j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas."

Je ne sais pas pour vous mais je trouve qu’il m’est facile d’être distraite et de passer à côté de ce que je veux. J’ai de bonnes intentions mais elles sont parfois compromises par la liste de tâches que je dois accomplir, la gestion de ma famille, ma carrière, les rendez-vous, par les besoins des gens, et parfois même par des sons de pop-ups sur mes réseaux sociaux, sans oublier la fatigue qui découle d’une vie parfois trop occupée !

Alors comment, en 2020, au beau milieu d’une pandémie, en confinement, isolés, étant dans l’impossibilité d’aller à l’église depuis maintenant plus de 7 mois, pouvons nous profiter de cette saison assez particulière pour retomber en amour avec Jésus ?

J’aimerais vous proposer 3 ingrédients qui peuvent transformer votre vie de prière et votre marche spirituelle :

  1. Réfléchissons : un papa ça ressemble à quoi ?

À quoi ressemble votre relation avec votre papa ? Parfois, lorsqu’on vient devant Dieu, ceci a une forte répercussion sur notre vision de notre Papa Céleste. 

Par exemple, on peut le percevoir comme étant un être dur et coléreux, jamais satisfait, absent, peu démonstratif, et même assez peu digne de notre confiance. D’un point de vue rationnel on sait bien que ce n’est pas ce que la Bible nous démontre de Dieu, mais ce sentiment, ces appréhensions nous empêchent de pleinement lui ouvrir notre cœur. 

Inconsciemment on peut avoir peur de lui faire confiance. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne nous blesse ou nous déçoive, ou même ne réponde pas à notre prière dans le temps et de la façon dont on espère...
Ou encore, on hésite à investir du temps dans cette relation avec lui, parce qu’on a l’impression qu’on ne sera jamais à la hauteur, qu’on ne pourra le satisfaire...que notre liste de choses à améliorer et changer ne sera qu’un fardeau de plus dans notre emploi du temps déjà bien trop chargé !

Dieu ne connaît que trop bien notre parcours, notre vécu, nos fragilités, mais il nous aime. En fait, la Bible nous dit : "Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous." Romains 5:8

Dieu nous aime inconditionnellement! C’est un papa qui, par désir de pouvoir être en relation avec nous, nous a offert ce qu’il avait de plus précieux sans aucune garantie que nous l’aimerons en retour !  

  1. Transformons nos bonnes intentions en actions !

Une fois que l’on saisit pleinement l’ampleur de l’amour de notre papa céleste, il nous faut être pragmatique ! Si on ne met pas à part un moment précis de la journée, malgré toutes nos bonnes intentions, nous n’arriverons pas à prendre de temps avec Dieu.

Mon papa, qui est pasteur, me disait souvent lorsque j’étais jeune : "Nao, un disciple, c’est discipliné !" Il savait que j’aimais Dieu, mais chaque jour, il vérifiait avec moi si j’avais pris du temps avec Dieu. C’était très aidant parce que lorsque la réponse était non, il me disait toujours : "Va le faire maintenant, et ensuite, viens me raconter ce qui a touché ton cœur !’" Il m’aidait ainsi à changer mes bonnes résolutions en action !

La routine nous permet de prioriser notre temps avec Dieu même lorsqu’on est plus fatigué, qu’on en a moins envie (comme dans toute autre relation, nos émotions vont varier), ou que notre horaire est particulièrement chargé.
Pour moi, ce moment est toujours très tôt en matinée, avant que ma famille ne se réveille. Une fois mes petits sortis du sommeil, il m’est très difficile d’avoir un moment de qualité avec Dieu.

À vous de voir, êtes-vous à votre meilleur le matin ou êtes-vous plus un oiseau de nuit ? 

  1. Soyons créatifs pour rester passionnés !

Comme dans toute relation, bien que la routine nous aide à prioriser et mettre à part un temps avec Dieu, à la longue, la monotonie nous rend blasé ! 
J’aimerais vous proposer quelques idées pour mettre un peu de piquant dans votre temps avec Dieu :

  • Au lieu de prier les yeux fermés pourquoi ne pas varier en écrivant nos prières dans un journal ?
  • Pourquoi ne pas s’abonner ou s’acheter un nouveau dévotionnel pour changer redécouvrir et méditer sur certains versets ou vérités sous un angle auquel on n’est pas habitué ?
  • On peut aussi lire notre Bible dans une autre version. Juste le fait de lire les versets écrits un peu différemment peut être très intéressant !

Je prie que cette année, à travers cette pandémie, nos cœurs puissent retomber en amour avec Jésus !

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

20 commentaires