Où allez vous ? Est-ce que vous y êtes arrivé ?

Où allez vous ? Est-ce que vous y êtes arrivé ?

Peut-être que vous connaissez déjà cette histoire; néanmoins, elle vaut la peine d’être répétée à cause de la perspective qu’on en retire:

 Dans un petit village de la côte, il y avait un bateau amarré. Un touriste étranger félicitait le pécheur du bateau pour la qualité de son poisson et lui demandait combien ça lui avait pris de temps pour le pécher. «Pas très longtemps» lui répondit le pécheur. «Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté pécher plus longtemps?» lui demanda le touriste.

Le pécheur lui expliqua que cette petite prise suffisait à satisfaire ses besoins et ceux de sa famille. Le touriste – qui était un homme d’affaires prospère – lui demanda alors: «Mais que faites-vous donc tout le reste du temps?»

“Je me lève tard, je pèche un peu, je joue avec mes enfants et je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis, boire quelques verres, jouer de la guitare et chanter quelques chansons. J’ai une vie bien remplie!»

L’homme d’affaires l’interrompit: “J’ai un MBA d’une des écoles de commerce les plus prestigieuses. Je peux vous aider! Il faudrait que vous commenciez par pécher un peu plus longtemps chaque jour. Vous pourrez ainsi vendre le surplus de poissons que vous aurez attrapé. Grâce à ce revenu supplémentaire, vous pourrez vous acheter un plus gros bateau»“Et après ça?” lui demanda le pécheur.“Avec l’argent supplémentaire que vous procurera le plus gros bateau, vous pourrez en acheter un second, puis un troisième et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous possédiez une flotte entière de chalutiers. Au lieu de vendre votre poisson à un intermédiaire, vous pourrez négocier directement avec les conserveries et peut-être même que vous pourrez ouvrir votre propre usine. Vous pourrez ensuite quitter ce petit village et déménager dans n’importe quelle grande cité du monde! Et de là bas, vous pourrez gérer votre grand groupe de produits de la mer»“Combien de temps cela prendrait?” demanda le pécheur. « Vingt, peut-être vingt-cinq ans » lui répondit l’homme d’affaires, tout content d’avoir donné de si précieux conseils.“Et après ça?”“Après? Eh bien, mon ami, c’est là que ça devient vraiment intéressant” lui répondit en riant le touriste – homme-d’affaires. « Quand votre affaire deviendra vraiment grosse, vous pourrez la mettre en bourse, puis vendre vos actions et faire des millions! »“Des millions? Vraiment? Et ensuite?” lui demanda le pécheur.«Ensuite, vous pourrez prendre votre retraite, vivre dans un petit village sur la côte, vous lever tard, jouer avec vos enfants, attraper quelques poissons, faire la sieste avec votre épouse et passer vos soirées à boire et à vous amuser avec vos amis»

 

 

 

 

 

 

 

Voici la morale de cette histoire: Sachez où vous allez dans la vie – Peut-être que vous y êtes déjà !

Dans la Bible, Jésus s’y prit d’une autre façon pour exprimer ce principe: «Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, là où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent, mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur» (Matthieu 6:19-21). L’une des clefs qui permet d’avoir une vie réussie et bien remplie, c’est d’établir et de maintenir les bonnes priorités.

© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire