Où Est l'Amour

Où Est l'Amour

Quand nous avons quitté le Canada pour venir vivre en France, nous avons été obligés à laisser la plupart de nos appareils électriques sur place à cause de la différence de courant électrique entre les deux pays .

A ce moment là, nous avons décidé de ne pas racheter de télévision ; plutôt, nous avons choisi de passer notre temps libre en découvrant les belles régions autour de nous. J'avoue que cette décision n'était pas difficile : nous habitions dans le sud, où il faisait beau la plupart du temps ; cette décision aurait sans doute été plus difficile si nous avions du affronter les rudes hivers du Québec.

Bref, vingt cinq ans plus tard, nous n'avons toujours pas de télévision, mais un Ipad ; ce petit bijou de technologie est beaucoup plus séduisant en fin de compte : rien à programmer, et aujourd'hui on a accès à une foule de 'replays'. Plus de cassettes à mettre en place, tout est là, au bout des doigts, disponible en quelques petites touches.

C'est vrai qu'après vingt cinq ans, j'ai retrouvé le même style de feuilletons, des jeux télévisés identiques , de belles émissions sur l'histoire et la nature. Mais il faut dire que j'ai été choquée par la vulgarité d'une bassesse incroyable sur les talk-shows et de la méchanceté gratuite dans certaines émissions.

Une de ces émissions met en compétition quatre couples pour gagner une lune de miel de rêve. Ce sont les filles qui assistent au mariage de chacune des autres et, par la suite, elles donnent leur critique au sujet de la cérémonie, de l'endroit, du repas, de l'ambiance, de la robe de la mariée...

Et là, je ne vous dis pas !!! Pas question d'apprécier les efforts des uns et des autres. « Ce n'est pas à mon goût » (comme si son goût était obligatoirement meilleur), « Le repas sortait d'une cantine de l'école », « Sa robe était carrément moche » etc. etc.

"Comment en sommes-nous arrivés là ?" me suis-je dit. Pourquoi toujours chercher ce qui ne va pas bien au lieu de chercher et d'apprécier ce qui va bien ? Pourquoi critiquer sans cesse les efforts sincères des autres ? Oui, où donc est l'amour ?

Hélas, ce même comportement existe entre nous, Ses enfants. Quand quelqu'un vient vers moi avec un « Je ne devrais peut-être pas vous le dire, mais... », je sais que j'aurai droit à un ragot ou à une critique au sujet d'une personne dans l'église. Avec le temps, j'ai appris à répondre tout simplement : « Non, tu ne devrais pas.... »

Dans ma vie, j'ai vu de mes propres yeux des clans qui finissent par diviser une église. Ou encore, des mécontents qui passent leur temps à communiquer l'objet de leur mécontentement à tous ceux qui acceptent de les écouter

C'est un secret de polichinelle : nous sommes tous et toutes différents, nous ne pouvons pas être d'accord sur tout. Mais, quand nous ne sommes pas d'accord avec quelqu'un, nous avons le choix de nous comporter comme un enfant de Dieu. Nous ne nous élevons pas – et Le Seigneur non plus – en abaissant les autres.

En acceptant Christ dans notre vie, cela signifie que nous apprenons une nouvelle façon de voir les choses et à relativiser. Nous faisons tout pour Lui ; Il est devenu notre gloire, notre beauté, notre bonté, notre amour, notre justice...

Nous sommes le sel de la terre. Choisissons de ne pas nous comporter comme les quatre filles chippies de l'émission 'La lune de miel de rêve'.

Donnons plutôt aux autres l'envie de goûter Christ dans leur vie.

Love,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

43 commentaires
  • Carole Il y a 7 années

    Que de ragots, que de bla -blas inutiles . Dans la vie de tous les jours, je veux dire dans notre travail , nous pouvons être confrontées à celà . Des collègues qui critiquent la chef, qui critiquent l'autre équipe ... bref . En tant que chrétienne , ne jouons pas à ce jeu là et que le Seigneur nous apprennent à ne pas participer à toutes ces histoires : à rester totalement neutre. Que le Seigneur vous bénisse Sharmion.
  • Amarylis Il y a 7 années

    Merci pour ce message. Il nous rappelle combien nous devons être attentifs à notre comportement et à nos pensées. "Aimez vous les uns les autres " est un commandement puissant et exigeant comme devrait être notre vie d'enfant de Dieu.
  • Claude Renson Il y a 7 années

    Bonjour à tous. Critiquer les autres, colporter des ragots sur des frères et des sœurs en la foi est d'une bassesse innommable. C'est faire le jeu de l'ennemi. Satan ne désire que çà, c'est-à-dire essayer de détruire l'Eglise. Alors, ne le laissons pas faire. N'écoutons pas ceux qui veulent colporter des ragots ou des méchancetés sur d'autres frères ou sœurs. Si ces chrétiens calomniateurs viennent vers nous, ne les écoutons pas et reprenons-les simplement dans l'amour. L'Eglise est un corps, c'est le corps du Christ et dans ce corps, toutes les parties doivent travailler ensemble dans l'unité. Aimons-nous les uns les autres et travaillons ensemble dans l'amour. Si on colporte, ou laisse colporter des méchancetés dans l'Eglise, c'est non seulement à nos frères et nos sœurs en la Foi qu'on fait du mal, mais surtout à Christ, notre Maître. Attention à ceux qui disent du mal des autres, Dieu les jugera et les punira. Soyons donc sur nos gardes et ne laissons aucune prise à l'ennemi. Cela vaut non seulement pour les chrétiens de la même communauté, mais aussi pour les chrétiens des autres communautés. Travaillons ensemble, sans nous tirer dessus. Nous sommes tous des pécheurs pardonnés et nous devons rester unis. Sachons accueillir les autres chrétiens dans l'amour, sans nous faire du mal, comme Christ nous a accueillis. Que Dieu vous bénisse. Claudy
  • Afficher tous les 43 commentaires