Ouvre leurs yeux Seigneur !

Ouvre leurs yeux Seigneur !

Avez-vous déjà eu l'occasion de discuter de votre foi avec quelqu'un qui croit que Dieu existe, mais n'a pas de relation intime avec lui ? Quelqu'un qui vous explique par exemple : « Je suis croyant, mais non pratiquant » ?

J'ai assez souvent expérimenté cette situation. J'ai ainsi pu constater, par expérience, qu'il était vain de discuter des croyances car chacun repart de son côté, peut-être enrichi de nouvelles connaissances théologiques sur ce qu'il appelle « la religion évangélique », mais sans avoir évolué dans sa façon de penser. Après réflexion, je me faisais l'impression d'avoir agi en homme politique qui essayait de convaincre que ses idées étaient les bonnes, mais en vain. Il arrivait souvent, que même l'évocation des miracles que Dieu avait faits dans ma vie et celle de ma famille, n'avaient d'autre résultat que de produire une expression de surprise un peu gênée, quand ce n'était pas un petit sourire narquois.

Le livre des actes des apôtres nous rapporte une histoire comparable, lorsque l'apôtre Paul essaya de parler aux habitants d'Athènes. Les uns se moquèrent, et les autres lui dirent : « Nous t'entendrons là dessus une autre fois » (Actes 17:32).

L'évangile de Luc nous rapporte (Luc 24:13-32) que Jésus, après sa résurrection, rencontra deux hommes, croyants, qui parlaient tristement de la crucifixion qui avait eu lieu à Jérusalem : « Un grand prophète vivait avec nous, mais il est mort depuis trois jours, alors, nos espoirs de le voir nous délivrer de nos fardeaux et de nos ennemis se sont envolés ».

Combien de croyants vivent avec cet état d'esprit de nos jours ? Le seul Christ qu'ils connaissent est cloué sur une croix au dessus de leur lit. Leur vie se résume à une liste d'obligations religieuses qui, peut-être, leur ouvriront la porte du paradis. Remarquez, que ni les reproches de Jésus : « Hommes sans intelligence et lents à croire » (Luc 24:25), ni ses explications des textes sacrés (Luc 24:27), ne changèrent l''état des pensées de nos deux voyageurs. Ils émirent simplement, et c'est déjà beaucoup, le désir d'en entendre d'avantage (Luc 24:29).

Ce n'est que lorsque Jésus rompit le pain pour le leur partager que leurs yeux s'ouvrirent et qu'ils le reconnurent (Luc 24:31). Il y a dans l'évocation de l'amour de Dieu révélé à la croix, dans la mort et la résurrection du Fils unique de Dieu, toute la puissance nécessaire pour que les yeux des aveugles s'ouvrent (Luc 4:18). J'ai découvert que plutôt de discourir sur la théologie, il était préférable de proclamer l'amour de Dieu et le salut gratuit offert à la croix. Cet amour n'est pas seulement universel (offert à tous), mais individuel (offert à chacun). Cet amour n'est pas passé (il y a 2000 ans), mais actuel (il touche les cœurs aujourd'hui). Il ne s'est pas soldé par une défaite (la mort de Jésus), mais par une glorieuse victoire (sa résurrection).

C'est ce message qu'il nous faut transmettre à cette génération aveuglée par les différentes religions, les soucis de la vie et l'abondance des loisirs. C'est ce message qui peut toucher les cœurs et ouvrir les yeux spirituels des perdus. Ils auront ensuite, la possibilité de modifier leur théologie, si nécessaire, avec les yeux fixés sur Jésus, la Parole vivante et éternelle de Dieu.

Allez, faites de toutes les nations des disciples (Matthieu 28:19).
 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

13 commentaires
  • Hanjatiana Rakotomalala, Née Rakotobe Il y a 5 années, 4 mois

    OUI! On doit se concentrer tout d'abord à la proclamation de l'AMour de Dieu pour à la raison de la venue de notre Seigneur Jesus Christ! AMen!
  • FB.ayoko.huedo.5 Il y a 5 années, 7 mois

    merci , nous savons bien que avec Dieu on ne peut connaitre ses pensées ,mais le Seigneur nous envoie pour que sa parole soit annoncée sur toute la terre ;nous devons semer et à travers la puissance de la parole les coeurs seront touchés et Dieu LUI mème ouvrira les yeux ,car la foi vient de ce que l'on entend de la parole de Dieu amen je prie que le Seigneur met les paroles qu'ils faut dans nos bouches pour sa part
  • dborah Il y a 5 années, 11 mois

    je pense en effet qu'on ne devrait pas chercher à convaincre l'autre de notre opinion quand ns evangelisons.ns ne devons pas absolment vouloir qu'il adhère à nos idéaux, non!. n'oublions pas que c'est le seigneur qui crée le vouloir et le faire ds le coeur de tt un chacun et cela,selon son bon plaisir!nous ne pouvons rien sans lui.absolument rien.et d'ailleurs ns n'avons pas la capacité de changer les coeurs, les pensées, et les visions des gens et cela quelque soit l'élégance et la perfection des mots et du vocabulaire qu'on utilisera. c'est le St Esprit qui opère, c'est le St Esprit de Dieu qui a ce pouvoir,cette capacité. alors laissons-le agir, laissons-lui tte la place pendant nos moments où nous annoncons l'évangile à qulqu'un.laissons-ns nous conduire par lui.comportons-ns comme des instruments entre les mains du seigneur tt simplement.nessayons pas de faire le travail du St Esprit.ne forcons rien
  • Afficher tous les 13 commentaires