Par delà la miséricorde : la justice

Par delà la miséricorde : la justice
La miséricorde fait partie de la vie du chrétien habité par l'amour de Dieu. Et Dieu attend de nous qu'elle se démontre de multiples manières, en particulier envers les plus pauvres. Mais la miséricorde est-elle suffisante ?
La détresse récente des producteurs français de lait en est une bonne illustration. Aucune église en France ne s'est mobilisée pour leur envoyer de la nourriture et des vêtements...

Pourtant, nombreux sont ceux qui trouvent que perdre 100 euros pour chaque 1000 litres de lait produit n'est pas juste. L'expression correcte vient d'être dite : ce n'est pas juste.

Et lorsque quelque chose n'est pas juste, on ne demande pas la miséricorde, mais la justice.

Les martyrs d' Apocalypse 6.10 ne demandent pas à Dieu un peu de baume au coeur dans leur malheur, ils lui disent : " Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice ?"

De même, la veuve de Luc 18 ne demande pas l'aumône du juge inique. Ce qu'elle lui demande, c'est de lui rendre justice vis à vis de son adversaire.

" Une loi ne pourra jamais obliger un homme à m'aimer mais il est important qu'elle lui interdise de me lyncher", disait Martin Luther King.

Devant le nombre de cas en France où nous voyons l'appât du gain guider la vie de grandes entreprises et de dirigeants, nous ne pouvons plus fermer les yeux !

Or, si des entreprises peuvent agir de la sorte en Occident où un cadre juridique sérieux existe, comment agissent-elles dans les pays qui ne disposent pas de ce cadre légal, mais où de mauvaises gouvernances minent le terrain ?

Comme le dit un dicton, " on ne peut pas continuellement sortir des corps du fleuve, sans à un moment donné se demander qui les y jette en amont ".

L'exemple de la Namibie

Extrait d'un article de Vinoth Ramachandra, Christian Witness in a Age of Globalization:

" Dans ce pays qui regorge d'or, de diamants, de cuivre, d'uranium, et possède l'un des viviers de poissons les plus riches au monde, les bébés meurent de kwashiorkor (une maladie dûe à la carence en protéines).

Cependant, le poisson pêché en Namibie est transformé en... nourriture pour animaux domestiques et farines pour poissons destinées à l'exportation vers l'Europe.

Quelle ironie : les bébés africains meurent pour que les animaux de compagnie européens puissent avoir de la nourriture et être en bonne santé !

Peu disconviendraient qu'une des choses dont l'Afrique a besoin est l'investissement. Mais beaucoup de multinationales l'ont fait et cela n'a pas enrichi ses populations, mais les a appauvris. L'histoire d'implantation d'entreprises en Afrique est une histoire de travail forcé, de pillage, de guerres, de ressources sous-payées, de fraude fiscale et de collusion avec les dictateurs et les seigneurs de guerre.

Pourquoi n'y a-t-il pas d'action au niveau mondiale pour mettre de telles sociétés multinationales sous les mêmes droits de l'homme internationaux que ceux auxquels les gouvernements sont soumis ?"


L'heure des remises en cause


Peut-être est-il temps de se reposer la question de la fonction d'une entreprise : produire un bien et permettre aux personnes produisant ce bien de vivre, ou verser seulement des dividendes ?

Les habitants du Sud ont besoin de notre miséricorde mais, plus encore, ils ont besoin de justice.
Dieu nous invite, nous chrétiens, à marcher humblement avec Lui et à aimer la miséricorde. Mais Michée 6.8 nous demande aussi de pratiquer la justice.



Un article du Défi Michée

Défi Michée
SEL


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • geogui Il y a 5 années, 5 mois

    Allez faire comprendre ce discours aux fonds de pension, d'origine américaine notamment, qui sont gérés avant tout par des organismes qui n'ont aucun état d'âmes! Leur souci premier c'est la rentabilité; et là, il n'y a pas de moralité... Au Sud comme au Nord de la planète, "Mammon" n'a aucun égard pour l'Humain.
  • geogui Il y a 10 années

    Dans l'état actuel de notre Monde,il ne faut pas s'attendre à ce que le salut du Sud vienne des pays du Nord!Les multinationales de ces pays possèdent,pour une bonne part,des chrétiens dans leurs conseils d'administration ou comme souscripteurs,dans les fonds de pension qui les patronnent. A notre humble avis,tant que les dirigeants de ces pays sous-développés ne cesseront pas de se laisser corrompre, ne s'allieront pas de manière objective,avec les prédateurs de tous poils qui s'abattent sur leurs nations, nous connaîtrons ces injustices. Quand bien même,certains d'entre eux ont des vélléités de faire front ou manifestent la volonté d'agir avec dignité,ils rencontrent de nombreuses barrières dressées par certaines institutions internationales,telles que le FMI. Nous voyons cependant ,avec beaucoup de sympathie,se développer ici ou là,des actions en direction de ces pays, liées au commerce équitable.