Parent adorateur : le privilège de servir

Parent adorateur : le privilège de servir
J'ai animé la louange pendant de longues années ; je ne le fais plus pour diverses raisons, dont ma voix qui a beaucoup baissé. Je ne sais pas si c'est à cause de cet arrière-plan, mais j'ai été très touchée par le livre de Stéphane QUERY : « LE JOURNAL INTIME D'UN ADORATEUR ». Il cible en priorité les animateurs de louange, mais il peut aussi, à mon avis, interpeller tout chrétien qui veut avancer dans une vie de disciple consacrée à son Seigneur et aux autres. C'est pourquoi, sous l'égide de Stéphane et avec sa bénédiction, je vais en reprendre le chapitre deux en mettant l'accent sur son application très pratique en famille.

« Tous les passages entre guillemets sont tirés directement du livre. »

Mes « rajouts » sont en retrait et en italique.

Elisabeth



LE PRIVILEGE DE SERVIR (chapitre 2)

« Un jour j'ai réalisé que j'avais été choisi pour attirer la présence de Dieu. En tant qu'adorateur, comprenez bien que vous êtes choisi pour connecter le peuple à Dieu. »

Chaque parent est « choisi » pour connecter chaque membre de sa famille à Dieu ...

« Aujourd'hui la présence de Dieu se trouve en nous par le Saint-Esprit. Nous sommes le temple du Saint-Esprit. (1 Corinthiens 6 :19) Quel privilège ! Avez-vous déjà réalisé que vous êtes des « transporteurs » de la présence de Dieu ? Chers adorateurs c'est un mandat d'une haute importance qui nous est confié : porter sa présence, être des véhicules de sa présence tout le temps, toujours et à jamais ! »

... choisi pour apporter la présence de Dieu dans sa famille.


L'attitude du serviteur et de l'adorateur :

1 Dans l'intimité de sa présence

« Pour tous les chrétiens, mais encore plus pour l'adorateur qui a un appel sur sa vie, l'adoration ne peut pas avoir lieu seulement le dimanche matin à l'église ou uniquement lorsque tout va bien. L'adoration, c'est notre quotidien. »

Et notre quotidien c'est le travail et la famille …

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? 1 Corinthiens 3:16

Dieu veut être en communion avec nous, cependant il peut nous arriver d'être tellement occupé […] que nous négligeons cette communion. Or le Lévite qui n'est pas en communion avec Dieu, est vide de sa présence. »

Le parent qui n'est pas en communion avec Dieu, est vide de sa présence.

« Dans ces conditions il ne peut rien offrir de significatif car il n'est pas rempli.

C'est lorsque les adorateurs, en tant que transporteurs de la présence de Dieu, ont un véhicule propre, que la puissance est libérée. […] C'est dans ces conditions que l'influence sera palpable et qu'immanquablement une action du saint6esprit aura lieu. N'est-ce pas ce que nous voulons voir là où Dieu nous envoie ? »

Oui c'est ce que nous voulons voir dans nos familles !


2 Dans la joie

« Lorsque nous adorons, notre désir est de voir la gloire de Dieu descendre et un processus de guérison prendre place dans les cœurs angoissés, dans les corps malades, dans les couples et dans le cœur de nos jeunes.

Nous devrions donc être transformés de gloire en gloire et de progrès en progrès, afin d'être un bon instrument, un bon véhicule à la gloire de Dieu. Nous devrions êtres les personnes les plus heureuses du monde !

La joie qui émane de nous est une joie grâce à laquelle nous parviendrons à influencer les personnes qui nous observent. »

Nos enfants par exemple !

« Puissions-nous servir avec joie car c'est pour Dieu que nous travaillons […] Prenez le temps de rire , la vie ici-bas est courte. Arrêtons de nous prendre au sérieux comme si le futur de l'humanité dépendait de nous. »

Oui ! Rions en famille !


3 Avec le bon motif

« Servir est un verbe sur lequel j'aime insister. C'est ça la vie chrétienne ! C'est ça la vie d'adorateur. Nous sommes là pour servir et non pour être servis ou tenter de protéger nos intérêts propres.

Posons-nous les questions suivantes : servons-nous Dieu ? Servons-nous l'église ? Travaillons-nous à servir, à bénir ? … »

Servons-nous Dieu ? Servons-nous notre famille ?...

« Lorsque nous adorons, le résultat est entre les mains de Dieu, car il en est la source et nous sommes les réflecteurs de cette source » - Louis Giglio.

« Examinons continuellement notre cœur et demandons au Seigneur de sonder nos pensées intimes afin de pas nous éloigner de notre appel.

« Car notre prédication ne repose ni sur l'erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude ;mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs. 1 Thessaloniciens 2 :3 »

« Ce n'est que par la grâce de Dieu que nous sommes ce que nous sommes et que nous faisons ce que nous faisons. C'est pour l'unique cause de Christ que nous œuvrons. Nous devons être prêts à y consacrer tous nos efforts.

Nous demandons-nous pourquoi nous ne pouvons pas toucher la présence de Dieu dans nos réunions parfois ? »

Nous demandons-nous pourquoi nous ne pouvons pas toucher la présence de Dieu dans nos familles parfois ?

Est-ce que notre motif est bon ? Nous présentons-nous comme des serviteurs ? Nous devons absolument nous effacer pour permettre aux gens de toucher le Seigneur. »

Bien sûr cette interpellation n'est pas à prendre à la lettre dans nos familles, mais nous sommes défiés à adopter cette attitude intérieure du serviteur qui s'efface devant son Dieu.


4 En offrant le meilleur de soi

« Par le talent qui nous a été donné nous désirons avant toute chose que la grâce, l'amour et le pardon de Dieu soient révélés. Pour cela nous donnons le meilleur de nous-mêmes.

Lorsque nous faisons de notre mieux en y mettant le temps et les attentions nécessaires, nous honorons Dieu. »


5 Avec humilité

« Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées. » Zacharie 4 : 6

« Ce n'est ni par nos talents ni pas nos compétences que nous parviendrons à quoi que ce soit, mais c'est par son Esprit et par sa présence. Ce n'est que par la grâce de Dieu que nous pouvons exercer notre ministère, quel qu'il soit. Ne nous comportons pas comme si l'avenir de l’œuvre dépendait de nous, car il n'en est rien. »

Nous parents, savons pertinemment que nos capacités sont souvent insuffisantes, et que l'avenir de notre famille, de nos enfants, surtout quand ils sont devenus adultes, ne dépend pas que de nous, loin de là ! …

« Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.  Philippiens 2 : 3 »

« Car celui qui est le plus petit parmi vous tous, c'est celui-là qui est grand. Luc 9 : 48. »

« C'est par cette attitude humble que vous porterez beaucoup de fruit et que vous gagnerez en crédibilité. »

« Car, bien que je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus de gens possible à Jésus-Christ. 1 Corinthiens 9:19 »

« L'humilité c'est l'obéissance et la dépendance.

Exerçons notre ministère avec humilité et confiance en la souveraineté et la puissance de Dieu. »

Exerçons notre service de parent dans cette attitude.


6 Avec confiance

« Dieu utilise le peu que j'ai pour abattre les géants qui se dressent devant moi. »

« Ne dis pas : Je suis trop jeune. Partout où je t'envoie, tu y vas ; tout ce que je te commande, tu le dis. Jérémie 1 : 7. »

« Ne dîtes pas que vous n'êtes pas assez éloquent ou pas assez qualifié. Si vous pensez que vous n'êtes pas capables, vous avez raison, mais dîtes plutôt : je suis capable à cause de la puissance de Christ en moi. Je puis tout par celui qui me fortifie, et Dieu ne mesure pas l'extérieur, il mesure le cœur. Apprenons simplement à être nous-mêmes et faisons confiance à Dieu. »


En conclusion :

J'espère que vous serez bénis, encouragés, défiés et interpellés par ce texte, comme je le suis moi-même !

Elisabeth


stephanequery.com/

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires