Pas de cas impossibles

Pas de cas impossibles

Lecture Actes 9/1-19

 

Introduction

 

A. Le choix du temps de Dieu est toujours parfait. La lapidation d’Etienne comme décrite dans les chapitres 7 et 8 doit être la toile de fond pour les expériences du chapitre 9.

Il y a trois grandes leçons que nous enseigne ce chapitre.

 

1. Il n'y a pas de cas impossible avec Dieu.

 

2. Dieu permet à Son peuple de partager ce qu'Il fait.

 

3. Aider la vie de nouveaux Disciples convertis en les stimulant.

 

I l'église a été poussée hors de sa zone de confort

 

A. Les premiers Chrétiens étaient dans une situation où ils devaient totalement dépendre de Dieu ; (depuis le père des croyants jusqu’à aujourd’hui, nous devons apprendre à vivre de cette manière)

 

1 Les Personnes qui dépendent de Lui apprennent qu'Il est digne de leur confiance.

 

2 Satan peut remonter la température, c’est ce qu'il a fait pour les enfants hébreux. Mais Dieu s'occupe des détails. (il contrôle)

 

B. Rappelez-vous ces deux mots : "mais Dieu"

 

1. Satan a remué la foule dans une frénésie sanglante et ils ont lapidé Etienne, mais Dieu a ouvert le ciel. (au même moment, quelqu’un a peint Saul devant cette scène, ayant à ses pieds les vêtements de ceux qui lapidaient… mais dans son ombre, une réponse à la prière, un ciel ouvert, et dans l’ombre Paul, le fondateur, le constructeur des Eglises…)

 

2. Satan a mis Paul et Silas dans une prison, mais Dieu leur a donné un chant.

L’Eglise dans le Nouveau Testament n’est pas née dans la facilité, en toile de fond la persécution, l’envie de meurtre, de nombreux morts, mais par la prière, ils ont invoqué Dieu, et il les a secourus…

 

II Leçon No 1 : Il n’y a pas de cas impossible (9/1-9)

 

A. Rencontrons l'homme Saul (désiré en Hébreu, et Paul en Romain signifie Petit) (voir Philippiens 3).

 

1 Pharisien des Pharisiens. Il respirait la menace (sa respiration…)

 

2. Fortement religieux. Il pensait même travailler pour Dieu.

 

3. Ardent dans son observance des lois juives et des commandements.

 

4. C’était un cas dur. Sa réputation le devancait, il avait arrêté plus d’un chrétien, tué peut être, mis en prison, séparé des familles… Mais il n'y a aucun cas impossible avec Dieu.

 

B. La leçon est claire. Dieu s'occupe des cas, des affaires difficiles. Il n'a pas envoyé Ananias à Paul avant d'avoir lui même boulversé cet homme.

 

III LEÇON No 2 : DIEU EMPLOIE DES GENS OBÉISSANTS (v10-18)

 

 

A. Ananias était un disciple qui professait la soumission à Jésus. Lisez sa réponse à l'appel de Dieu dans le verset 10 : "Oui, Seigneur," a-t-il répondu.

 

B. Les gens dans les vies desquels Jésus est le Maître, ont droit à quelques merveilleuses expériences.

 

1. De telles personnes n'éprouvent aucune tristesse à obéir. Dieu leur prépare le chemin, Paul fut préparé à le rencontrer, il a eu une vision d’Ananias, c’était préparatoire !

 

2. Leur réponse est toujours oui. Ceux qui ont dit Oui (Moïse, Samuel et tant d’autres).

 

3. Une fois qu'Ananias a été certain des instructions de Dieu, il a obéi (v.17). C’est motivant de rencontrer des gens que Dieu prépare… Ils vont parler aux Rois, ils vont être là pour souffrir pour son nom, un vase pour transporter l’Evangile !

 

 

C. Beaucoup de gens religieux vivent une vie morne, ennuyeuse, détestable.

 

1. Leurs péchés sont pardonnés, mais Jésus n'est pas le Maître et Seigneur.

 

2. Ils se trompent de bénédictions s'ils n'essayent jamais quelque chose qui ne peut pas être fait sans la capacité de Dieu.

 

3. La joie d'une vie pure se trouve dans l'obéissance aux commandements clairs de Dieu.

 

IV LEÇON No3 : FAIRE DES NOUVEAUX CONVERTIS DES DISCIPLES D'UNE MANIERE EXCITANTE (v26-27)

 

A. Barnabas (dont Le nom SIGNIFIE "celui qui encourage") étaient un grand mentor.

 

1. Barnabas a persévéré avec Paul en lui restant attaché.

 

2. Il aidait toujours , encourageant, comme on le voit lorsqu'il a voyagé avec Paul lors de son premier voyage de missionnaire.

 

3. Barnabas désirait faire tout ce qui pouvait être fait.

 

B. Nous nous demandons ce qui serait arrivé au ministère de Paul sans l'empressement de Barnabas à faire de lui un disciple et accomplir les tâches à sa portée.

0 commentaire