Pas de place

Pas de place
Eh oui ! C’est bientôt la fin de l’année ! Tout le monde fait le même bilan : comme le temps a « filé » ! Bien des choses se sont produites, bonnes ou mauvaises !

C’est bientôt Noël, pour la plus grande joie des enfants. Avez-vous remarqué avec quelle impatience ils attendent ce jour, comme si c’était le plus important de l’année. Depuis le mois de juillet, ils réfléchissent à leurs cadeaux. Lorsque les catalogues de publicité sont distribués, ils les feuillètent inlassablement, écrivant et réécrivant une commande qui n’en finit plus ! Les petites filles hésitent entre la poupée qui chante et qui marche, ou la robe de princesse telle « Cendrillon ». Les garçons, eux, se demandent si cette année ils vont faire dans le « Spider Man », « Star Wars », ou tout simplement avec la traditionnelle voiture télécommandée. Les mamans quant à elles, élaborent la liste des invités : amis ou famille ? L’an dernier nous étions chez Tante Gertrude, donc cette année nous nous réunirons avec les amis. « Oui mais la famille X… ne s’entend pas très bien avec nos meilleurs amis ! ». « Et puis, pour le plat de résistance je ne peux pas refaire de la dinde, nous en avons mangé le jour du réveillon !  Le foie gras et le saumon commencent à manquer d’originalité…» Quelle gymnastique cérébrale ! Tant de soucis pour une journée !

Mais dites-moi, et Jésus dans tout ça ? On n’en a pas encore parlé ! Lorsque nous nous souvenons du but de sa venue, n’est-ce pas Lui qui devrait être notre plus grande préoccupation en ce jour de Noël ? On ne lui laisse pas beaucoup de place. Vous me direz, c’est du «déjà vu ». Il y a 2000 ans, il n’y avait pas de place pour lui, l’hôtellerie était complète. Il n’était pas encore né que déjà Il était rejeté. Lorsque Marie a eu besoin d’un endroit confortable pour mettre au monde son bébé, on n’a pas voulu l’accueillir. Le seul endroit jugé suffisant fut une étable.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Quelle est la place que Jésus occupe dans notre vie ? Sommes-nous tellement préoccupées par le « train-train » de la vie, les loisirs, les plaisirs, les biens matériels, faire ce qui nous plaît, que Jésus soit à l’étable de notre cœur ? Une étable est un endroit peu agréable, sale et malodorant. Pourtant Jésus a accepté d'y naître car son seul but n'était pas son confort, ni que sa naissance soit l'occasion d'une fête familiale où on se retrouve autour d'une table bien garnie, avec des cadeaux, ou une fête à des fins commerciales, mais Il est venu s'offrir pour le salut des âmes, car Il voulait faire la volonté de son Père.

Amie ou sœur, si aujourd’hui ton cœur est cet endroit peu agréable, Jésus accepte encore d’y entrer pour te transformer et te purifier. Il ne veut pas te laisser comme tu es. Il a quelque chose à t’offrir, Il est le plus merveilleux cadeau qu’un être humain puisse recevoir. Il veut se donner à toi. Veux-tu de Lui ? N’attends pas Noël, reçois-Le de suite et invite-Le à venir dans ton cœur. Quoi de plus extraordinaire que le pardon de tes péchés et l’assurance de la vie éternelle ? Rien ne peut égaler cela. Jésus serait tellement heureux que tu acceptes de lui faire ou refaire le cadeau de ta vie ! Réfléchis bien, vas-tu lui donner la meilleure place en cette fin d’année ? Bonnes fêtes avec Jésus.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire