Persévère ...

Persévère ...

Je vais te plonger dans un récit lointain.

Un jeune homme du nom de Joseph avait coutume d'avoir des songes. Un jour, il expliqua à ses frères qu'il en avait fait un (Genèse 37.6-11) et le leur raconta. Ils en prirent ombrage ainsi que leur père.

« Que signifie ce rêve que tu as fait ? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, se prosterner jusqu'à terre devant toi ? »

Ses frères furent tellement jaloux, qu'ils décidèrent de tuer ce « faiseur de rêves ». Cependant, Ruben, l'un d'eux le délivra de leurs mains. Après d'âpres discussions, ils décidèrent de le vendre à des Ismaélites qui passaient par là. Ils payèrent 20 pièces d'argent et l'emmenèrent en Égypte. De retour à la maison, ils firent croire à leur père Jacob, terrassé de chagrin, que Joseph avait été tué et dévoré par des bêtes sauvages (Genèse 37.33). Nous voyons au verset 36 que Joseph avait, en fait, été vendu à Potiphar, officier de Pharaon. Ce dernier va très vite se rendre compte que l'Éternel était avec Joseph et qu'Il bénissait tout ce que Joseph entreprenait (Genèse 39.3).

Le récit n'est pas terminé, mais je veux te dire que la vie de Joseph m'a profondément touchée. Il se trouve qu'il va connaître beaucoup d'épreuves.

Il a été abandonné, vendu par les siens.

Promu à une brillante situation, il échappe de justesse aux pièges de la tentation. Pour cette raison, il est faussement accusé par la femme de Potiphar. Il est donc destitué et jeté en prison. Imagine, après avoir accédé à un rang social élevé, il se retrouve plongé dans un sombre cachot. Cependant, Genèse 39.21 dit : « L'Éternel fut avec Joseph, et étendit sa bonté sur lui ». Il lui fit gagner la faveur du chef de la prison.

Toujours tu remarqueras que le Seigneur n'abandonne pas son enfant, même, il l'encourage, et il devient un instrument d'encouragement pour les autres.

Joseph donnera également l'explication des songes de ses compagnons de cellule, le chef des boissons et le grand boulanger. Comme Joseph l'avait annoncé, à leur sortie de prison, l'un pourra reprendre ses fonctions, alors que l'autre sera exécuté. Mais le grand responsable des boissons ne se souvint pas de Joseph lorsque sa propre vie eut repris son cours. Il l'oublia (Genèse 40.23). Mais le Seigneur avait toujours un œil sur lui.

Deux ans plus tard, Pharaon fit un rêve. Devant le désarroi du roi, le grand maître des boissons se souvint tout à coup de ce prisonnier qui expliquait les rêves. Pharaon décide donc de faire venir Joseph afin qu'il lui donne l'explication du songe qu'il avait fait. Ce que Joseph révèle au Pharaon lui plaît. Ce dernier décide donc d'offrir une fonction à Joseph (Genèse 41.41). Le plan du Seigneur se déroule à merveille. Joseph, de par ses fonctions, va pouvoir aider ses frères, revoir son vieux père, et leur donner de la nourriture en abondance dans cette période de famine (Genèse 44 et 45).

Il y aura des moments difficiles pour Joseph, lorsqu'il reverra ses frères.

Ceci nous montre une image de notre Sauveur, qui a dû aller jusqu'à la mort pour vous, pour moi. Il a pu dire : « Père, pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font » (Luc 23.34).

Peut-être ce récit semble bien loin pour toi. Pourtant, il contient de grandes vérités.

Prie, persévère mon frère, ma sœur, même si l'épreuve est toujours là. Ton cœur est brisé par le chagrin, et tu ne vois rien, absolument rien, aucun changement. La situation est toujours la même. Cependant, il y a de l'espoir pour toi. Tout comme pour Joseph, le Seigneur veille sur toi, et au jour qu'Il décidera, la lumière brillera sur ton chemin, la situation sera rétablie, et tu te réjouiras.

Ne crains pas, crois seulement.

Le chemin est long, mais le Seigneur est bon.

Quand un malheureux crie, l'Éternel entend, et Il le sauve de toutes ses détresses (Psaume 34.7)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

21 commentaires