Peut-on prêcher l'Evangile sans paroles ?

Peut-on prêcher l'Evangile sans paroles ?


Prêcher l’Évangile sans paroles, est-ce possible ?

On entend souvent dire que l’aspect non verbal de la communication est le plus important et que les actes parlent plus fort que les mots.

Quand il s’agit de faire quelque chose pour les plus pauvres, n’est-ce pas d’abord par nos actions que nous leur transmettrons l’amour de Dieu ?



UNE PRESENCE ET UNE ACTION CONCRETES, C'EST IMPORTANT …

Dans les pays en développement (mais aussi dans les pays occidentaux !), on rencontre des situations de pauvreté, d’injustice et de détresse abjectes. Quelques exemples parmi tant d’autres :
 

• Des enfants passent leurs journées dans la rue, exposés à l’exploitation et à divers dangers.
• Des populations entières sont obligées de boire tous les jours une eau sale qui entraîne maladies et même décès.
• Des carences dans le domaine de l’alimentation ont des effets humainement irréversibles.
 

Ceux qui souffrent ont besoin d’actions concrètes et d’une présence aimante. En un sens, c’est ce que disent les Proverbes :
 

« Beaucoup de gens proclament chacun leur bienveillance, mais un homme fidèle, qui le trouvera ? » (20.6)
 

Les pauvres ont besoin de rencontrer quelqu’un de fidèle qui fait le bien sans se lasser.


… MAIS CE N'EST PAS PRECHER L'EVANGILE.

Agir en faveur des pauvres :

• C’est faire preuve d’humanité.
• C’est mettre en pratique le commandement : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
• C’est vivre de manière cohérente avec l’Évangile.

Mais ce n’est pas prêcher l’Évangile.

Si on voulait résumer l’Évangile par ces mots : « Dieu nous aime ! », alors on pourrait transmettre l’Évangile uniquement avec des actes ou par une présence aimante.
 
Mais est-ce la bonne façon de résumer l’Évangile ?

En réalité l’Évangile nous parle :

De l’amour de Dieu manifesté à la croix, là où Jésus a accompli le sacrifice pour les péchés du monde par ses souffrances et par sa mort.
De la résurrection de Jésus trois jours après, qui montre qu’il a vaincu la mort.
De l’appel à croire en Jésus pour bénéficier du salut.

La vie de Jésus, sa mort et sa résurrection sont des événements historiques. On ne peut pas les deviner simplement en regardant les actes d’amour des chrétiens.

Pour qu’ils soient connus, il est absolument indispensable qu’à un moment ou à un autre, nous ouvrions la bouche pour les annoncer.


SAVOIR ECOUTER DIEU POUR REPONDRE A SA PAROLE.

On entend parfois : « Prêche toujours l’Évangile, et si c’est nécessaire, utilise des paroles. »

Nous venons de voir qu’il est toujours nécessaire d’utiliser des paroles si on veut prêcher l’Évangile.

Alors que faut-il faire dans le concret ?

Si on ne peut pas prêcher l’Évangile sans paroles, faut-il consacrer toute son énergie à l’annonce de l’Évangile et arrêter de mener des actions en faveur des pauvres ? Pas si vite !

Nous nous demandons parfois si le plus important, c’est de dire la Parole de Dieu ou de vivre la Parole de Dieu.

Et si on se fixait une autre priorité : écouter la Parole de Dieu.

Dans l’Évangile, on lit l’histoire de deux sœurs, Marthe et Marie dont l’une (Marie) a choisi de s’asseoir aux pieds de Jésus « et qui écoutait sa parole ».
Jésus a dit à son sujet qu’elle a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée, parce qu’une seule chose est nécessaire (voir Luc 10.38-42).

Celui qui écoute la Parole de Dieu :

- Donne la priorité à Dieu et à sa grâce.

- Apprend à faire ce qui plaît à Dieu.

- Apprend à discerner dans quelles circonstances il doit parler, ou agir, ou être présent en    silence.
 

Ceux qui vivent dans la pauvreté ont besoin :

• Que les autres – et en particulier les chrétiens – leur apportent une présence et une action concrètes.
Qu’on leur parle du message de la Bible.


Que Dieu nous donne de l’écouter pour voir de quelle manière nous pouvons répondre à sa Parole !


Daniel Hillion
(Adaptation d’un article paru dans le mensuel Nuance.)
 

Daniel Hillion
SEL


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

7 commentaires
  • satou7 Il y a 5 années, 11 mois

    Si nous regardons au livre des Actes des apôtres, nous voyons bien qu'ils ont annoncé l'évangile à ceux qui étaient présents, autrement dit ils ont d'abord porté une nourriture spirituelle aux gens qui se sont convertis et là, ils ont tout mis en commun !! (Actes 2) ; quand le Seigneur a fait la distribution des pains au peuple, il venait de les enseigner ; ce que je veux dire, c'est que c'est bien et même biblique de faire des actions humanitaires, de venir au secours des pauvres et démunis, mais s'il partent sans avoir reçu l'essentiel, à savoir l'affranchissement, le pardon des péchés, la lumière que procurent le Seigneur, quand ils retournent chez eux avec des denrées, des médicaments, quand ils ont un toit pour dormir... ils sont certainement contents, mais ils ne sont pas nés de nouveau !! tout cela pour dire que non, nous ne pouvons pas prêcher sans la parole du Seigneur, qui seule, affranchit de tous les maux !!! toutes actions humanitaires doit être accompagnées de prédication sur la bonne nouvelle de l'évangile, comme l'a demandé notre Seigneur dans Marc 16 verset 15 à 18 et non simplement du nouveau testament qu'ils mettront pour la plupart, dans un tiroir !! c'était juste mon avis....
  • piernic Il y a 6 années

    Méditer la Parole et prier c'est primordial afin d'être certain d'être dans la volonté de Dieu pour savoir comment aider efficacement les petits, les faibles et les plus pauvres aussi. Quelqu'un a dit : PRIER, oui, mais SANS SE CROISER LES BRAS. Alors, faisons ce que dit Ecclésiaste 9 v.10 "tout ce que ta main trouve à faire, FAIS-LE..." et ce que nous lisons dans Colossiens 3 v.23 "Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur comme pour le Seigneur et non pour les hommes"
  • Edenne Il y a 6 années

    Dieu parle tantôt d'une manière tantôt d'une autre.
  • Afficher tous les 7 commentaires