Porte parole de Dieu : qui, moi ?

Porte parole de Dieu : qui, moi ?

Oui, c’est vrai, depuis longtemps mes enfants sont personnellement responsables de leurs décisions. Par contre nous, parents d’enfants adultes, nous sommes appelés parfois, à être des porte-paroles pour Dieu si les enfants choisissent de ne plus l’écouter et de marcher sur des chemins de mort. 

Même s’ils sont déjà des enfants adultes il existe des moments où nous les parents nous devrions intervenir au niveau du conseil. 

Nos 4 enfants sont adultes et déjà mariés. Je ne me précipite pas pour donner leur donner des conseils. Personnellement, je crois que c’est leurs responsabilités de vivre leur vie de famille selon leurs propres convictions et leurs choix de vie.  C’est vrai, je ne suis pas toujours tout à fait d’accord sur leur façon de corriger (ou ne pas corriger) leurs enfants mais je me tais. Je préfère renforcer leur méthode de discipline pendant que je garde les petits enfants à mon tour (avec l’autorité donnée par les parents, bien sûr).

Je n’hésiterai pas si nécessaire d’avertir un de mes enfants adultes si je m’apercevais qu’il se détourne de la Parole de Dieu. C’est toujours ma place de père. Choisir un chemin (mode de vie) qui ne plait pas à Dieu est grave et des conséquences néfastes peuvent découler. Non, ce n’est pas faire la morale ni rejeter mon enfant.  Je lui rappelle simplement combien je l’aime et combien il est précieux pour moi et pour Dieu. C’est important qu’il sache qu’il ne peut pas perdre mon amour mais je l’informe également que son style de vie n’est pas en accord avec le plan parfait de Dieu.

Elie, le grand prêtre d’Israël avait deux fils qui servaient aussi dans le sacerdoce. Malheureusement, Elie a fermé les yeux trop souvent quand il a entendu les bêtises et péchés que ses propres fils ont commis.

" Alors il leur dit: Quoi? Tout le monde parle de votre mauvaise conduite. Pourquoi est-ce que vous faites des choses pareilles ? "
" Arrêtez, mes fils! Ils ne sont pas beaux, les bruits que j’entends sur vous dans le peuple du SEIGNEUR ". 
" Si quelqu’un commet un péché contre un homme, Dieu peut servir d’arbitre. Mais si un homme fait une faute contre le SEIGNEUR, qui servira d’arbitre ? " Les fils d’’Elie sn’écoutent pas leur père "
. I Samuel 2:23-25

Un jugement de Dieu est ensuite tombé sur Elie et ses fils.

Oui, c’est vrai, depuis longtemps mes enfants sont personnellement responsables de leurs décisions. Par contre nous, parents d’enfants adultes, nous sommes appelés parfois, à être des porte-paroles pour Dieu si les enfants choisissent de ne plus l’écouter et de marcher sur des chemins de mort. 

en partenariat avec : www;famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire