Pour croire, il faut le vouloir !

Pour croire, il faut le vouloir !

La foi n'est pas qu'une simple croyance en Dieu, mais I'adhésion réelle au Christianisme, I'acceptation volontaire du Christ, sa venue dans le cœur. Personne ne peut dire : "Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par le Saint-Esprit" (1 Corinthiens 12/3). Jésus répondra à Simon : "Ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux" (Matthieu 16/17).

Puis : "Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne I'attire" (Jean 6/44). Enfin, ce texte précis: "Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu" (1 Jean 5/1).

Le Dieu Tout-Puissant

La foi, qui est un acte de bonne volonté de la part de I'homme, n'est possible que grâce à une disposition donnée par Dieu.

La foi - don de Dieu -(Romains 12/3, Ephésiens 2/8) n'est pas du "tout fait". C'est le moyen de faire, d'agir. L'activité et la responsabilité des facultés humaines sont indispensables pour déclencher, exercer la foi! Jésus dira très souvent : "Si quelqu'un veut"

Cette "activité" simultanément divine et humaine a un commencement et un but : I'entrée même du Seigneur Jésus dans le cœur, la vie de chacun, en vue d'une complète et salutaire régénération une nouvelle naissance - qui devient possible et immédiate, si cette personne le veut et s'y engage de tout son cœur, car la foi ne peut se manifester et persévérer que dans la liberté.

C'est vrai que: "Rien n'est impossible à Dieu" et qu'il est le Tout-Puissant, mais il tient au libre-arbitre de I'homme, et n'intervient qu'à I'instant où celui-ci veut bien croire et I'appeler, car "Dieu fait grâce aux humbles".

Seule la grâce de la foi permet de reconnaître et d'accueillir la personne du Christ comme une intervention surnaturelle de Dieu, pour le salut, la délivrance et le bonheur de ceux qui choisissent

de croire et de se confier au Seigneur Jésus, le Sauveur du monde.

Jésus-Christ le but

La foi ne réduit pas I'expression des facultés humaines. Elle les active et peut les enrichir. Le psalmiste a écrit: "J'ai plus d'intelligence que les vieillards, car j'observe tes préceptes" (Psaume 119/100). Daniel et ses trois compagnons qui ont pris position pour Dieu, furent rendus plus intelligents (Daniel 1/17), Nébucadnetsar même, a dû s'incliner ! (3/26).

La foi permet de surmonter les obstacles et de les vaincre. Cette mère païenne est un exemple : sa foi persévérante et volontaire a obtenu la réponse pour la délivrance de sa fille par le Christ qui lui dira : "qu'il te soit fait comme tu veux" (Matthieu 15/28).

L'exercice de la foi, manifesté dans des circonstances parfois douloureuses et graves, permet le dépassement de nos limites et de nos connaissances, à condition que Christ en soit le but, et sa Parole - ses promesses - la base, le fondement, I'appui de notre foi. Christ est I'auteur, le sens de la foi, I'image de Dieu, la lumière à recevoir, la voie à suivre, la preuve suprême de I'amour de Dieu.

Notre volonté

Jésus qui a dit à ses contemporains: "Vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie" (Jean 5/40), renouvelle sa royale invitation: "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos" (Matthieu 11/28). Alors, ami(e), veux-tu être sauvé(e)? Veux-tu être guéri(e) ? Veux-tu la paix, le bonheur, une nouvelle vie ? Crois au Seigneur Jésus, viens à lui, attends-toi au miracle, car il est venu vivre, et mourir sur la croix pour effacer tes péchés, te pardonner et sauver ton âme des tourments éternels !

Pour croire, il faut vouloir ! Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires