Quand Dieu croise ses bras

Quand Dieu croise ses bras

Faire partie d’une église locale est une vraie bénédiction et un véritable privilège. La prédication du week-end dernier chez nous était sur la bénédiction de Dieu sur ses enfants, et en plein milieu, le pasteur nous a donné une “perle” qui a fait discuter notre famille entière. Je vous partage donc aujourd’hui le développement de ce trésor.

Si nous évoquons la main ou le bras droit de Dieu, quelle image associez-vous immédiatement à cela ? Force, puissance, bénédiction...
 

Psaume 89:14 “Ton bras est puissant, Ta main forte, ta droite élevée...”

Jésus nous parle de sa position à la droite de son Père. Après son temps sur la terre, pour accomplir la mission que Dieu lui avait confiée, il s’est assis à la droite de son Père.
 

Matthieu 26:64 “...vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu...”

Marc 16:19 “Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.”

Vous pouvez aussi lire Psaume 16:11, Psaume 118:15-16, Esaïe 41:10, Marc 14:62, Luc 22:69, Actes 7:55-56, Hébreux 1:3, Hébreux 12:2, Colossiens 3:1. Cette liste n’est pas exhaustive.

Quand la Parole de Dieu prend la peine de répéter et d’insister sur un point précis, c’est qu’il a une importance réelle qui mérite la réflexion.

Que se passe-t-il donc à la gauche de Dieu ? Les spécialistes de l’Hébreu s’accordent à dire que le mot utilisé pour “gauche” quand associé avec main signifie “sombre” et représente la colère et la malédiction de Dieu.
 

Jérémie 6:11-12 “Je suis plein de la fureur de l'Éternel, je ne puis la contenir. Répands-la sur l'enfant dans la rue, Et sur les assemblées des jeunes gens. Car l'homme et la femme seront pris, le vieillard et celui qui est chargé de jours.
Leurs maisons passeront à d'autres, Les champs et les femmes aussi, quand j'étendrai ma main sur les habitants du pays, dit l'Éternel.”


Prenez, s’il vous plaît, le temps de lire le passage de Mathieu 25:31-46. Après le retour du Seigneur, nous serons tous devant lui, sur son trône de gloire.

Notre berger séparera alors les boucs des brebis.

v 33...et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.”


Très rapidement, il est évident que l’on ne préférera pas se retrouver à la gauche de Dieu à ce moment-là !

Ceux situés à droite seront bénis :
 

v 34 “Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.

Ceux situés à gauche seront maudits :
 

v 41 “Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

Comment sommes-nous passés de la colère de Dieu manifestée par sa main gauche au salut et au secours de Dieu manifesté par sa main droite ? La réponse est simple et trouvée dans la crucifixion de l’agneau de Dieu, Jésus.

Dieu nous en donne une image avec l’histoire de Jacob, Joseph et ses fils.

Relisez la bénédiction de Jacob au chapitre 48 de la Genèse.

Joseph prend son fils aîné pour le placer à la main droite de son père, et prend son fils cadet et le place sous la main gauche de son père.
 

v 13 “Puis Joseph les prit tous deux, Éphraïm de sa main droite à la gauche d'Israël, et Manassé de sa main gauche à la droite d'Israël, et il les fit approcher de lui.”

 Mais le père croise ses bras pour placer sa main droite de la bénédiction sur la tête du cadet et sa main gauche de la malédiction sur la tête de l’aîné.
 

v 14 Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Éphraïm qui était le plus jeune, et il posa sa main gauche sur la tête de Manassé : ce fut avec intention qu'il posa ses mains ainsi, car Manassé était le premier-né.

Jésus est le fils premier-né de Dieu, nous sommes les cadets !

Dieu a croisé ses bras sur nous pour que la malédiction qui nous était destinée tombe sur la tête de son fils ainé, son bien-aimé !

Jésus a pris sur lui la colère de Dieu pour que nous puissions recevoir la bénédiction de sa main droite ! Quelle image puissante ! Sa main droite est sur nous, Jésus a payé le prix à notre place ! Alléluia !








 

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

10 commentaires