Quelle église voulons-nous ? 8/10 Une église qui relève les défis

Quelle église voulons-nous ? 8/10 Une église qui relève les défis

Avez-vous des défis à relever ? Souvent nous avons la fâcheuse habitude de dire que nous avons tel ou tel problème. Ne serait-il pas plus judicieux de dire que nous avons tel ou tel défi à relever ?

La foi nous pousse à relever tous les défis qui se dressent devant nous.

Hébreux 11/6 : «  Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. »

C’est Napoléon qui disait : « Impossible n’est pas français ».

IMPOSSIBLE = adunatos (ad-oo'-nat-os) - impossible , impotent , faible.
1) Sens physique = sans force, impotent, impuissant, faible, invalide

2) Sens moral = incapable d'être fait, impossible, faible,

3) Substantif = Ce qui est impossible

Luc 1:37 : «  Car rien n’est impossible à Dieu. »

Matthieu 19:26 : «  Jésus les regarda, et leur dit: Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible. »

Marc 9:23 : «  Jésus lui dit: Si tu peux!… Tout est possible à celui qui croit. »

POSSIBLE = dunatos (doo-nat-os’) - possible , Tout Puissant, puissant, puissance, pouvoir, capable, être versé

1) capable, puissant, fort

1a) puissant en richesse et influence

1b) fort dans l’âme

1b1) supporter calamités et épreuves avec patience

1b2) fort dans la vertu Chrétienne

2) être capable (de faire quelque chose)

2a) puissant, qui excelle dans quelque chose

2b) ayant du pouvoir

Mots de la même famille

DUNAMOO = Rendre fort

DUNAMIS = Puissance

DUNAMAI = Avoir le pouvoir

DUNASTES = Personnage puissant, ministre, souverain, prince.

Ces mots ont donné naissance au mot « DYNAMO »

L’Eglise est celle qui relève les plus grands défis.

Cantique 6:10 : «  Qui est celle qui apparaît comme l’aurore, Belle comme la lune, pure comme le soleil, Mais terrible comme des troupes sous leurs bannières? »

  

1 UN DÉFI POUR NOTRE VIE

MOÏSE DEVANT PHARAON :

Hébreux 11:24à28 : «  C’est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon; il préféra être maltraité avec le peuple de Dieu que d’avoir pour un temps la jouissance du péché; il regarda l’opprobre de Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l’Egypte, car il avait les yeux fixés sur la rémunération. C’est par la foi qu’il quitta l’Egypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible. C’est par la foi qu’il immola la Pâque et fit l’aspersion du sang, afin que l’exterminateur ne touche pas aux premiers-nés des Israélites. »

DAVID DEVANT GOLIATH :

1 Samuel 17/10+11 + 24+25 : «  Je jette en ce jour un défi à l’armée d’Israël! Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble. Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, et ils furent effrayés et saisis d’une grande crainte. »…« A la vue de cet homme, tous ceux d’Israël s’enfuirent devant lui et furent saisis d’une grande crainte. Chacun disait: Avez-vous vu s’avancer cet homme? C’est pour jeter à Israël un défi qu’il s’est avancé! »

1 Samuel 17:45à47 : «  David dit au Philistin: Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Eternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, que tu as insultée. Aujourd’hui l’Eternel te livrera entre mes mains, je t’abattrai et je te couperai la tête; aujourd’hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’Israël a un Dieu. Et toute cette multitude saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Eternel sauve. Car la victoire appartient à l’Eternel. Et il vous livre entre nos mains. »

Pour notre propre vie nous devons apprendre à relever des défis.

Nous aspirons à un changement, une transformation en nous, nous voulons une vie qui marche toujours plus dans la droiture, la pureté ; nos attitudes, nos comportements, nos passions connaître un changement radical ; avoir plus de foi, être davantage attaché à la Parole, prier plus encore, aimer et fréquenter l’Eglise ; résister à l’ennemi et tenir bon dans l’épreuve, supporter les souffrances…

 

1 UN DÉFI POUR L’EGLISE

Hébreux 11:8à10 : «  C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait. C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. »

ÉZÉCHIAS ET LE ROI D’ASSYRIE :

2 Rois 18:1à7 : «  La troisième année d’Osée, fils d’Ela, roi d’Israël, Ezéchias, fils d’Achaz, roi de Juda, régna. Il avait vingt-cinq ans lorsqu’il devint roi, et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Abi, fille de Zacharie. Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, entièrement comme avait fait David, son père. Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui: on l’appelait Nehuschtan. Il mit sa confiance en l’Eternel, le Dieu d’Israël; et parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent, il n’y en eut point de semblable à lui. Il fut attaché à l’Eternel, il ne se détourna point de lui, et il observa les commandements que l’Eternel avait prescrits à Moïse. Et l’Eternel fut avec Ezéchias, qui réussit dans toutes ses entreprises. Il se révolta contre le roi d’Assyrie, et ne lui fut plus assujetti. »

2 Rois 19:9+10 : «  Et le roi d’Assyrie envoya de nouveau des messagers à Ezéchias, en disant:Vous parlerez ainsi à Ezéchias, roi de Juda: Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t’abuse point en disant: Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d’Assyrie. »

2 Rois 19:14à21 : «  Ezéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l’Eternel, et la déploya devant l’Eternel, à qui il adressa cette prière: Eternel, Dieu d’Israël, assis sur les chérubins! C’est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait les cieux et la terre. Eternel! incline ton oreille, et écoute. Eternel! ouvre tes yeux, et regarde. Entends les paroles de Sanchérib, qui a envoyé Rabschaké pour insulter le Dieu vivant. Il est vrai, ô Eternel! que les rois d’Assyrie ont détruit les nations et ravagé leurs pays, et qu’ils ont jeté leurs dieux dans le feu; mais ce n’étaient point des dieux, c’étaient des ouvrages de mains d’homme, du bois et de la pierre; et ils les ont réduits à rien. Maintenant, Eternel, notre Dieu! délivre-nous de la main de Sanchérib, et que tous les royaumes de la terre sachent que toi seul es Dieu, ô Eternel! Alors Esaïe, fils d’Amots, envoya dire à Ezéchias: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: J’ai entendu la prière que tu m’as adressée au sujet de Sanchérib, roi d’Assyrie. Voici la parole que l’Eternel a prononcée contre lui: Elle te méprise, elle se moque de toi, La vierge, fille de Sion; Elle hoche la tête après toi, La fille de Jérusalem. »

2 Rois 19:35+36 : «  Cette nuit-là, l’ange de l’Eternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, ils étaient tous morts. Alors Sanchérib, roi d’Assyrie, leva son camp, partit et s’en retourna; et il resta à Ninive. »

 

1 UN DÉFI POUR NOTRE VILLE ET NOTRE PAYS

Hébreux 11:29+30 : «  C’est par la foi qu’ils traversèrent la mer Rouge, comme un lieu sec, tandis que les Egyptiens qui tentèrent de passer furent engloutis. C’est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu’on en eut fait le tour pendant sept jours. »

ISRAËL DEVANT JÉRICHO :

Josué 6:1+2 : «  Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d’Israël. Personne ne sortait, et personne n’entrait. L’Eternel dit à Josué: Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats. »

Proverbes 31:10 + 16 : «  Qui peut trouver une femme vertueuse? Elle a bien plus de valeur que les perles. Elle pense à un champ, et elle l’acquiert; Du fruit de son travail elle plante une vigne. »

1 commentaire
  • Elisabeth Thery Il y a 9 années, 8 mois

    Amen, amen, amen, sans la foi, impossible de plaire à Dieu et d'obtenir une réponse de sa part. notre foi honore Dieu!!! c'est une preuve d'amour envers Lui! nous Lui faisons confiance, sinon est-Il Dieu ? et pourquoi nous tourner vers Lui s'Il n'est pas digne de notre confiance ?